Paris va accueillir une "station service" à hydrogène, en quoi est-ce une première mondiale ?

22 décembre 2021 à 19h15
83
Station hydrogène
© Toyota

HysetCo, l’entreprise fondée par Air Liquide, IDEX, la Société du Taxi Électrique Parisien (STEP) et Toyota en 2019, a été retenue par l’ADEME dans le cadre d’un appel de projet.

Elle a reçu une subvention à hauteur de 21 millions d’euros pour construire la première station urbaine de production et de distribution d'hydrogène, d'une capacité d'une tonne par jour. Vitrine du savoir faire technologique de l'entreprise, la station sera suivie de cinq autres, en Île-de-France.

La première station service à hydrogène se trouvera à Paris

Il existe déjà de nombreux sites de distribution d'hydrogène en Europe, en France et même en région parisienne. Pourtant, la station de HysetCo est une première mondiale, en cela qu'elle sera capable de produire une tonne d'hydrogène par jour : une révolution d'échelle en milieu urbain donc. Conçue par le consortium HysetCo, né de l’initiative de la société de taxis à hydrogène Hype, en collaboration avec Air Liquide et Toyota, cette nouvelle station viendra compléter le réseau actuel, composé de quatre stations entre Orly, Roissy, Porte de La Chapelle et Pont de l’Alma. Elle s’ajoute à d'autres projets en cours, qui permettront à HysetCo d’opérer une quinzaine de stations en région Île-de-France d’ici 2024, dont « deux disposeront d’un électrolyseur permettant une production d’hydrogène décentralisée bas carbone », ajoute la préfecture de la région. 

Les clients pourront ainsi faire le plein à la même vitesse que pour un véhicule  thermique et pour un prix assez proche de celui de l'essence. La différence avec les autres « pompes » classiques réside dans le fait que les utilisateurs peuvent programmer la quantité à charger via une application mobile et que le pistolet ne peut pas être retiré avant que la machine ne l’autorise. 

Source : L'Expansion

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
83
36
Spoon
Il serait bien de revoir votre copie, il y en a déjà plusieurs depuis de nombreuse années.<br /> En 2014, Air Liquide Pays Bas ouvrait une 1ère station de chargement pour voitures à l’hydrogène à Rhoon, près de Rotterdam. Une autre était déjà en service à Düsseldorf (Duitsland) depuis 2012. En avril 2016, la 1ère station publique d’hydrogène s’ouvre à Zaventem (Belgique).
tylt
ça fait des années qu’il y a des station hydrogène en isère et en vendée (entre autres)
MattS32
Et même à Paris, c’est pas la première.<br /> Je pense que ce qui s’est perdu quelque part, c’est que ça doit soit être la première à produire son propre hydrogène, ou alors la première avec une telle capacité (1 tonne par jour, ça veut dire qu’elle peut fournir pas loin de 200 pleins par jour sur des Mirai 2 (5.6 kg pour un plein complet).
jvachez
On fait vraiment n’importe quoi à cause de l’écologie.<br /> L’hydrogène n’est pas un carburant nouveau. Il avait déjà été utilisé il y a très longtemps en aviation jusqu’à ce qu’un dirigeable prenne feu en 1937 tuant 1/3 des passagers.<br /> C’est irresponsable de vouloir le réutiliser, il va y avoir des morts !
Blackalf
Spoon:<br /> En avril 2016, la 1ère station publique d’hydrogène s’ouvre à Zaventem (Belgique).<br /> A l’heure actuelle il y en a 3 dans le pays,et 6 autres sont planifiées. ^^
greee
Titre bizarre, et puis la phrase encore plus bizarre :<br /> «&nbsp;Cette nouvelle station unique en son genre viendra compléter le réseau actuel, composé de quatre stations entre Orly, Roissy, Porte de La Chapelle et Pont de l’Alma.&nbsp;»<br /> Ce n’est évidemment pas la 1ère station à hydrogène. Qu’a t’elle de nouveau au final ? on ne sait pas… copie à revoir
greee
Oui, de mauvais copier-coller d’un communiqué de presse…pfff<br /> Le tout fait à la va-vite.<br /> Poubelle, et on recommence !
Blackalf
jvachez:<br /> L’hydrogène n’est pas un carburant nouveau. Il avait déjà été utilisé il y a très longtemps en aviation jusqu’à ce qu’un dirigeable prenne feu en 1937 tuant 1/3 des passagers.<br /> Et il ne devrait plus non plus y avoir un seul paquebot sur les océans, puisqu’il y a eu le Titanic.
MattS32
jvachez:<br /> L’hydrogène n’est pas un carburant nouveau. Il avait déjà été utilisé il y a très longtemps en aviation jusqu’à ce qu’un dirigeable prenne feu en 1937 tuant 1/3 des passagers.<br /> Non, ce n’était pas utilisé comme carburant à l’époque. L’hydrogène servait à gonfler le ballon des dirigeables, pour qu’il puisse voler (il faut un gaz moins dense que l’air, aujourd’hui on utilise de l’hélium à la place, plus dense, mais non inflammable).<br /> Les moteurs des dirigeables utilisaient des carburants dérivés du pétrole (gazole pour le Hindenburg par exemple) ou du gaz naturel.<br /> jvachez:<br /> C’est irresponsable de vouloir le réutiliser, il va y avoir des morts !<br /> Les quantités en jeu n’ont rien à voir… Un dirigeable comme le Hindenburg, c’était 200 000 m^3 d’hydrogène à pression atmosphérique, soit une petite vingtaine de tonnes. Près de 4000 fois le contenu d’un réservoir de voiture.
Zebion
Oui en plus j’avais vu un reportage en France justement ou il y avait un réseau de taxis à Hydrogène avec leurs propres stations hydrogène. Ils expliquaient même que la station s’auto alimentait elle même (panneaux solaires et arrivée d’eau). Mais c’était réservé pour ces taxis.
Zebion
C’est juste une question, mais est-ce que l’hydrogène dans le dirigeable était pour l’alimenter en énergie ou simplement pour le faire monter dans les airs?
Blackalf
La réponse a été donnée plus haut par MattS32. ^^
jmbcgg
LOL.!!!<br /> L’hydrogène dans les zeppelins servait à assurer la sustentation, pas comme carburant.<br /> C’est un gaz délicat à manipuler, mais on peut supposer que la technologie a évolué depuis 1937 et l’incendie du ‹&nbsp;Hindenburg&nbsp;›.
Blackalf
On peut même faire un parallèle : quelles étaient les chances de survie en cas d’accident dans les voitures de 1937 par rapport aux actuelles ? ^^
PtiFranc
bof, je préfère l’électrique, je peux faire le plein chez moi
PierreKaiL
Bravo pour ta réponse à @jvachez et ce que j’apprécie chez toi beaucoup est ton aptitude à te mettre à la portée des gens pour leur expliquer sans pour autant chercher à les ridiculiser. Ton avis est toujours pertinent, c’est tjrs un plaisir de lire tes commentaires. Tu dois être une personne très agréable dans «&nbsp;la vraie vie&nbsp;». Bonne fin de soirée.
ato_myc
Lancé à Paris en 2015, à l’occasion de la COP21, la première station est sur le Pont de l’Alma à Paris (si je ne me trompe pas)<br /> le projet de 2022 est d’ouvrir le réseau à d’autre.<br /> A ne pas confondre avec:<br /> Air Liquide va construire la première station hydrogène haute pression destinée aux camions longue distance en Europe La station sera mise en service début 2022:
wannted
c’est quoi ce titre ??
Guillaume1972
Sauf que les véhicules à hydrogène passent les mêmes tests que les autres véhicules avant leur commercialisation. Donc une voiture à hydrogène n’est pas plus dangereuse qu’une autre voiture, idem en ce qui concerne les stations, je vois mal les autorisations être données sans garantie de sécurité.
Guillaume1972
Sauf que les véhicules à hydrogène sont des voitures électriques. Et qui te dit que dans un avenir plus ou moins proche, tu ne pourras pas faire le plein d’hydrogène à partie de chez toi par électrolyse et de façon propre? Maintenant libre à toi de perdre plusieurs heures plutôt que 5 minutes, chacun ses choix. Parce que pendant que tu fais le plein chez toi, tu ne peux pas te servir de ton véhicule. Je suis persuadé que la majorité des gens préfèreront faire leur plein en 5 minutes plutôt qu’en plusieurs heures chez eux.
_Dorsoduro
Quelqu’un sait comment on peut avoir les tarifs de hydrogene. je voulais me faire une idée de combien sa coute de rouler 100km avec le hydrogene vert et gris??
TAURUS31
On en reparle quand la voiture électrique deviendra majoritaire, et que, loi de l’offre et de la demande oblige, tu pourrais m paiera ton plein électrique plus cher que tu ne payais ton plein de gazoil… Suffit de voir la flambée actuelle sans l’impact du parc automobile électrique.
bennukem
Ils voulaient dire pour la première fois dans une des onze villes nommées Paris dans le monde. Certainement … mouais, oui, nononononon
info01_1_1
Bcp plus pratique que voiture électrique et sa batterie<br /> Suffit d’aller à la station et hop en 5min tu es reparti avec le réservoir full, rien avoir avec des heures de recharge.<br /> Je pense que c’est le bon système
cpicchio
Au bémol près de l’énergie à fournir pour produire de l’hydrogène. En terme de rendement, ce n’est pas bon.
ManuMike
En comparant le rendement hydrogène 25% vs batterie 70%, on peut supposer que dans tous les cas le plein d’hydrogène sera 3x plus cher que celui d’un plein électrique-batterie. Si ca permet de reduire la taille des batteries tampon, pourquoi pas. Il y aura surement un mix selon les usages.
Fodger
Le contexte n’est plus du tout le même la technologie et les protocoles de sécurité sont tout autre.<br /> ademe.fr<br /> guide-securite-h2-vehicules-station-service-8506.pdf<br /> 4.12 MB<br />
Fodger
Sinon un gros kikoo lol quant au titre de la brève : https://vighy.france-hydrogene.org/cartographie-des-projets-et-stations/.<br /> A moins que nous ne parlions de la première station hydrogène bas carbone ?<br /> Quand on sait qu’on a laissé le développement de la pile à hydrogène de côté il y a soixante ans.<br /> Nos politiques manquent vraiment de vision.
pecore
sauf que la pompe la plus proches de chez moi se trouve à 40 minutes par l’autoroute et je suis en région parisienne donc plutôt privilégié pour ces choses là. Déjà que cela me saoule d’aller faire le plein au centre commercial à 5 minutes alors imagine 40 minutes et je ne suis surement pas un cas à part.<br /> Le bon système c’est celui qui te permet de faire le plein chez toi ET à l’extérieur. Pour l’instant l’hydrogène ne le permet pas et ça ne semble pas être près de changer à cours ou moyen terme.
mikrocefal
fin des années 80 on pouvait acheter une voiture au GPL = «&nbsp;attention tout va péter&nbsp;» et il était même interdit de se garer dans les parkings souterrain … finalement ça n’a pas pété ! si on maitrise une technologie ça devrait aller au niveau sécurité (par contre au niveau écolo , j’en sais rien)
Palou
mikrocefal:<br /> et il était même interdit de se garer dans les parkings souterrain<br /> et cela existe encore de nos jours, beaucoup de parkings souterrains l’interdisent toujours
Thamien
Oui j’ai un véhicule GPL qui a pris feu et ça a seulement produit un torchère de 6-8m de haut durant quelques secondes…<br /> @Palou: FAUX Il est autorisé de se garer dans tous les souterrains avec un véhicule GPL (le panneau rond-rouge interdit seulement l’accès aux véhicules GPL sans soupape de sécurité, qui de toutes façons ne circulent plus…) seul le tunnel sous la Manche est interdit au GPL…<br /> Quant au coté écolo de l’hydrogène la réponse et que c’est vraiment très mauvais…niveau efficience…<br /> Combien de kWh du réseau électrique consomme la Mirai pour parcourir 100km? Quelque chose comme 50kWh…<br /> Wahou!!!
Thamien
Nos politiques manquent surtout de vision en se lançant dans l’hydrogène parce que les lobbyistes d’Air Liquide, Orano, Engie, Michelin and co leur font miroiter un avenir dans cette tech…<br /> Regarde le rendement de l’hydrogène en «&nbsp;well to whell&nbsp;» (du puit à la roue)…<br /> Pense tu qu’un avion a hydrogène avec des réservoirs à 700 bars ou à -252°c a de l’avenir???<br /> «&nbsp;En même temps&nbsp;» (comme dirait l’autre) ca permet de laisser croire aux gens qu’ils n’auront pas à changer leurs modes de vie pour faire face à l’urgence climatique…<br /> Voilà ceux qui ont une vision qui va tous nous sauver:<br /> Capture1265×702 140 KB
Martin_Penwald
Sauf que ça n’a rien à voir avec le passage à une économie de l’hydrogène : une Mirai ou une Tesla, c’est pareil. Il FAUT changer nos modes de vie, mais ça n’arrivera pas tant que les seules questions qu’on se pose c’est ”H2/pas H2 ?” , ”nucléaire/pas nucléaire ?” ou ”fromage ou dessert ?”
max6
A l’époque ce n’était aucunement un carburant mais un gaz remplissant le ballon afin qu’il flotte le tout avec des moteurs à explosions pour la propulsion. Je ne crois pas que cela puisse être comparable en aucune manière.<br /> D’un coté un gaz séparé de l’oxygène de l’air par une fine barrière faites avec les matériaux de l’époque et de l’autre un gaz maintenu liquide dans un réservoir sécurisé sous pression fabriqué et surveillé avec des moyens d’aujourd’hui.<br /> Bien sûr que cela peut représenter un danger mais pas plus que les voitures roulant au GPL qui est aussi un gaz liquéfié dans un réservoir. Il y a eu des accidents, il y en aura toujours, mais personne n’en demande l’arrêt parce que c’est possible.
max6
nouvelle technologie je suppose que le rendement va s’améliorer si elle devient pérenne
Thamien
Oui tu as raison, on n’aura qu’à modifier les lois de la physique!<br /> Et prendre par derrière la thermodynamique…
Freezefreeze
il n’était pas utilisé en tant que carburant mais gaz porteur pour le dirigeable. Je dis pas que l’hydrogène est paq dangereux mais c’est pas le même usage et c’est pas conditionné pareil. Le stockage / lé sécurité est à mon avis la première chose à laquelle il a été pensé dans ces projets ! et le GPL c’est commen tpar rapport à l’hydrogène ???
Yannick2k
ouais mais cette stationproduit son propre hydrogène, j’imagine que les stations déjà en fonctionnement doivent être recharger par camion, comme pour les stations essence et diesel?
dapoussin
L’hydrogène c’est le minitel du 21eme siècle, et la France foncé dedans tête baissée! Comme dit plus haut, les rendements sont catastrophiques et c’est un gaz extrêmement inflammable… Cf cet article qui explique le problèmes de l’hydrogène dans les transports: Le prince charmant Macron réveille la princesse hydrogène - Contrepoints
Krypton_80
Le rendement d’une seule pile probablement pas mais leur miniaturisation oui certainement, ce qui permettra d’en mettre 2 ou plus par véhicule, là où il n’y en a qu’une seule pour le moment, ce qui augmentera l’électricité totale produite donc la puissance.<br /> Pour faire un parallèle avec un moteur thermique atmosphérique (sans compresseur ni turbo) c’est un peu comme ajouter des cylindres pour augmenter la puissance alors que le rendement reste le même, pas besoin de changer les lois de la physique.
max6
C’est le cas pour toutes nouvelle technologie. Si on avait interdit les moteurs à explosion parce que les premiers pétaient souvent au nez des utilisateur qu’ils avaient un mauvais rendement et qu’ils consommaient trop nous en serions encore aux attelages. Laisser le temps de se développer et on verra si c’est une bonne technologie sinon il y a de bonnes chances qu’elle s’évacue d’elle-même.
Martin_Penwald
En quoi le Minitel était un mauvais choix technologique ?
MattS32
Guillaume1972:<br /> Je suis persuadé que la majorité des gens préfèreront faire leur plein en 5 minutes plutôt qu’en plusieurs heures chez eux.<br /> À coût égal, oui.<br /> Maintenant, si tu met dans la balance le coût au moins 3 fois plus élevé pour le plein d’hydrogène, et l’investissement initial de plusieurs milliers d’euros pour l’électrolyseur à domicile, je suis pas du tout convaincu que la majorité préférera cette solution, bien au contraire…<br /> Il est quand même extrêmement rare d’arriver chez soit avec la voiture vide ET de devoir repartir 10 min plus tard… Quand on arrive vide, c’est généralement qu’on revient d’un long trajet, et on ne va alors pas repartir pour un nouveau long trajet avant le lendemain…<br /> Pour info, quand j’ai fait installer une prise dans mon garage en copro, j’ai un peu discuté avec l’ingénieur d’affaire du gestionnaire de la prise, et clairement ce qu’il m’a dit me conforte dans cette position : les gens privilégient le coût plutôt que la vitesse de charge.<br /> Ce gestionnaire propose 5 puissances, 2.2 kW en prise domestique, 3.7, 7.7, 11 et 22 kW en prise type 2. Même coût à l’installation quelque soit la puissance, mais par contre l’abonnement mensuel plus ou moins cher en fonction de la puissance : tarif de base qui est de 15€/mois fixe pour du 2.2 kW + 10€/mois par tranche de 1 MWh de consommation annuelle +5/15/25/45€/mois pour 3.7/7.7/11/22 kW, sachant que pour un VE qui fait 15 000 bornes par an et rechargé principalement à domicile, il faut compter 3 MWh environ, donc 45€/mois en 2.2 kW à 90€/mois en 22 kW… deux fois plus cher pour diviser le temps de charge par 10).<br /> Et le gros des installations qu’ils font en pratique, c’est du 2.2 kW pour les gens en PHEV (qui n’ont souvent pas de câble type 2 livré avec le véhicule) et 3.7 kW pour les gens qui ont un VE. Le 7.4 kW est rare, et sur mon agglo (500k habitants), il n’a jamais fait une installation en 11 ou 22…<br /> Quand tu laisses ta voiture au garage pour la nuit, que ça charge en 10 minutes, 1h ou 10h, ça ne change pas grand chose au final, donc les gens ne veulent pas payer plus cher pour charger plus vite…
MattS32
Krypton_80:<br /> Pour faire un parallèle avec un moteur thermique atmosphérique (sans compresseur ni turbo) c’est un peu comme ajouter des cylindres pour augmenter la puissance alors que le rendement reste le même, pas besoin de changer les lois de la physique.<br /> Mettre deux piles en parallèle permettra certes d’augmenter la puissance. Mais pas d’améliorer le rendement… Or le problème de l’hydrogène dans les voitures, c’est pas un manque de puissance (pour ça la batterie tampon fait sans problème le taf, sachant qu’il n’y a jamais besoin longtemps de la pleine puissance du moteur), c’est bien le rendement… Et les gros des pertes ne sont de toute façon pas au niveau de la voiture, mais bien au niveau de la production d’hydrogène : mauvais rendement de l’électrolyse + mauvais rendement de la compression (toute l’énergie utilisée pour la compression est perdue…). Et ça, c’est bel et bien impossible à améliorer sans toucher aux lois de la physique…<br /> Le seul espoir d’avoir un coût d’alimentation moindre que celui d’une VEB, c’est si on arrive à industrialiser des processus produisant de l’hydrogène à partir de biomasse. Et ça, on en est loin pour l’instant.
Krimog
Sauf que ce n’est pas le cas de tout le monde. Il te faut soit un jardin privé, soit un garage privé, soit une borne de recharge.<br /> Et de plus, un plein en hydrogène, c’est 5 minutes et tu as beaucoup plus d’autonomie qu’en électrique à batterie.<br /> Au-delà de l’aspect environnemental, l’électrique à batterie est très bien (et plus pratique que la voiture à essence) pour les trajets courts urbains et périurbains si tu peux recharger. La voiture à hydrogène est un remplaçant complet de la voiture à essence.
MattS32
Krimog:<br /> Et de plus, un plein en hydrogène, c’est 5 minutes et tu as beaucoup plus d’autonomie qu’en électrique à batterie.<br /> Le plus d’autonomie, ce n’est pas complètement vrai… Si les constructeurs de VE faisaient les même sacrifices que ceux que fait Toyota sur la Mirai au niveau de l’habitabilité, ils caseraient 50% de capacité de batterie en plus dans une voiture comme la Tesla S…<br /> La Mirai c’est une voiture de 5m de long, mais qui n’a que 4 vraies places adultes et un coffre à peine plus grand que celui d’une citadine, sans possibilité de l’agrandir puisque la banquette n’est pas rabattable (car il y a la batterie entre la banquette et le coffre)… Une voiture comme la Mégane E-Tech, avec à peine 4m20 de long, a plus de place dans l’habitacle ET plus de place dans le coffre !<br /> Et en prime il y a encore pas mal de progrès réalisables sur la densité des batteries de VE (à peu près tout le monde est convaincu aujourd’hui qu’on pourra au moins encore gagner 20-30% dans les 10-15 prochaines années), alors que sur l’hydrogène, les gains de densité sont quasiment inenvisageable, monter plus haut en pression serait totalement déraisonnable (rendement encore moins bon + explosion du coût pour maintenir le même niveau de sécurité, voire diminution de la durée de vie de certains éléments critiques)…<br /> Krimog:<br /> Au-delà de l’aspect environnemental, l’électrique à batterie est très bien (et plus pratique que la voiture à essence) pour les trajets courts urbains et périurbains si tu peux recharger. La voiture à hydrogène est un remplaçant complet de la voiture à essence.<br /> Sur l’aspect environnemental (en prenant le cycle de vie complet, incluant la fabrication et le recyclage), l’étude de l’ADEME sur le sujet montre que la voiture électrique à batterie est actuellement imbattable… La VE hydrogène arrive au mieux (avec de l’hydrogène produit à 100% sur le site de distribution et avec 100% d’électricité d’origine renouvelable) à un bilan environnemental un peu moins bon que celui d’une VEB, au pire (hydrogène produit de façon centralisée et à partir d’hydrocarbures, comme plus de 95% de la production actuelle d’hydrogène…) à peine meilleur que celui d’un VT diesel.
Guillaume1972
Ce qui est vrai en 2021 ne le sera certainement plus en 2025 et donc encore moins en 2030. Quand au pouvoir énergétique de l’hydrogène, à volume égal, celui de l’hydrogène est de 3 fois celui de l’essence, l’hydrogène, c’est les avantages de l’électrique sans les inconvénients (notamment les temps de recharge)
Guillaume1972
Ca me fait toujours rigoler quelqu’un affirmant que les politiques manquent de vision alors qu’il en manque lui-même, premièrement à volume égal l’hydrogène contient 3 fois plus d’énergie que l’essence. Deuxièmement qui te dit que dans 10 ans il ne sera pas possible de faire le plein d’hydrogène depuis chez toi à partir d’eau et d’électricité et de façon décarbonée (à partir de panneaux solaires ou d’éoliennes domestiques)? Qui te dit qu’il ne va pas y avoir une ou plusieurs sociétés qui vendront des kits de production d’hydrogène domestique, produire son propre carburant depuis chez soi, ça ne fait pas rêver?
Martin_Penwald
Je ne crois absolument pas à l’hydrogène pour les véhicules particuliers. Le tout électrique a bien plus d’avantages pour la très grande majorité des usages que les gens ont de leur voiture. L’hydrogène est à réserver pour le transport lourd longue distance (poids-lourds, avions, bus … ), pas pour le grand public.<br /> Ce qui permet d’ailleurs de ne pas avoir besoin de station d’hydrogène en ville, on peut se contenter de les mettre dans des zones industrielles et sur les grands axes routiers.
Krypton_80
MattS32:<br /> Mettre deux piles en parallèle permettra certes d’augmenter la puissance. Mais pas d’améliorer le rendement…<br /> En effet, c’est exactement ce que j’ai écrit au début de mon commentaire.<br /> MattS32:<br /> Et les gros des pertes ne sont de toute façon pas au niveau de la voiture, mais bien au niveau de la production d’hydrogène<br /> Toujours d’accord, et ce sera la même chose que l’hydrogène soit produit pour des voitures, des bus, des bateaux ou des avions.<br /> MattS32:<br /> Le seul espoir d’avoir un coût d’alimentation moindre que celui d’une VEB, c’est si on arrive à industrialiser des processus produisant de l’hydrogène à partir de biomasse.<br /> Toyota et Hyundai ont déjà publié leur feuille de route à ce sujet pour l’horizon 2050, donc on verra bien s’ils sont à la ramasse ou bien s’ils sont au contraire des visionnaires.
Krypton_80
Martin_Penwald:<br /> Ce qui permet d’ailleurs de ne pas avoir besoin de station d’hydrogène en ville, on peut se contenter de les mettre dans des zones industrielles et sur les grands axes routiers.<br /> Et pour les flottes de taxi composées à 100% de véhicules à hydrogène, car il y en a, elles devraient faire un détour alors pour faire le plein à chaque fois?
Blackalf
Ce qui est sûr, c’est que les stations service à hydrogène se multiplient. Chaque année qui passe en voit apparaître de nouvelles, et de nombreuses autres sont prévues. Actuellement en Europe, c’est l’Allemagne qui en compte le plus grand nombre.<br /> Ce que sera l’avenir, personne ne peut le prédire avec exactitude. Tous ceux qui ont un âge certain et ont vu passer beaucoup d’époques le savent bien. ^^
MattS32
Krypton_80:<br /> En effet, c’est exactement ce que j’ai écrit au début de mon commentaire.<br /> Mais tu répondais à quelqu’un qui évoquait le problème du mauvais rendement, en présentant ça comme la solution au problème (le «&nbsp;mais&nbsp;» qui fait le lien dans cette phrase ne laisse aucun doute sur le lien que tu fais entre les deux : «&nbsp;Le rendement d’une seule pile probablement pas mais leur miniaturisation oui certainement, ce qui permettra d’en mettre 2 ou plus par véhicule&nbsp;»). Donc réponse complètement à côté de la plaque…<br /> Krypton_80:<br /> Toujours d’accord, et ce sera la même chose que l’hydrogène soit produit pour des voitures, des bus, des bateaux ou des avions.<br /> Oui, tout a fait. Mais la différence, c’est que dans des avions ou les bateaux, la densité énergétique de l’hydrogène par rapport aux batteries est un atout indéniable par rapport aux batteries (surtout que la densité énergétique augmente avec la taille du réservoir, plus le réservoir est volumineux plus son poids à vide/volume est faible), qui fait que du coup le surcoût énergétique est moins problématique (car c’est compensé par le fait que l’avion aura une meilleure charge utile, ce qui fait que la consommation d’énergie rapportée à la charge transportée sera éventuellement meilleure). Mais ce n’est pas parce qu’une technologie est mieux adaptée que la batterie pour les avions et les bateaux qu’elle l’est aussi pour les voitures… Sinon ça fait bien longtemps qu’on aurait des moteurs à réaction dans les voitures hein <br /> Krypton_80:<br /> Toyota et Hyundai ont déjà publié leur feuille de route à ce sujet pour l’horizon 2050<br /> Ah ? Tu aurais un lien, ça m’intéresse ? Je ne les ai jamais entendu parler de plans pour une production massive d’H2 à partir de la biomasse…
MattS32
Krypton_80:<br /> Et pour les flottes de taxi composées à 100% de véhicules à hydrogène, car il y en a, elles devraient faire un détour alors pour faire le plein à chaque fois?<br /> Les flottes de taxi hydrogène sont des taxis appartenant à des entreprises, pas des indépendants propriétaires de leur véhicule, donc ces taxis ont logiquement une «&nbsp;base&nbsp;» de rattachement où le chauffeur ramène son véhicule à la fin de son service. Avoir la station H2 à côté (ou même intégré) à cette base suffit, parce que le taxi n’a normalement pas à faire le plein pendant le service (si on compte un servie de 8h en ville, l’autonomie est suffisante pour l’assurer sans faire le plein en cours de route), et du coup pas de détour à faire.
Krypton_80
MattS32:<br /> Sinon ça fait bien longtemps qu’on aurait des moteurs à réaction dans les voitures hein<br /> Ben ça aussi c’est une réponse à côté de la plaque, à cause des lois de la physique concernant l’énergie cinétique liée à cette technologie, c’est bien pour cette raison que l’on s’en sert juste pour les avions et les fusées. Bon, à la rigueur, on peut en mettre sur un dragster si tu veux.<br /> MattS32:<br /> Ah ? Tu aurais un lien, ça m’intéresse ? Je ne les ai jamais entendu parler de plans pour une production massive d’H2 à partir de la biomasse…<br /> C’est sur le coût d’achat et d’utilisation pour le particulier que j’ai répondu, pas sur la production d’H2 à partir de la biomasse, et c’est ça qui intéresse les automobilistes. Les articles en question sur Hyundai et Toyota ont été publiés sur Clubic, c’est simple à vérifier.<br /> EDIT: Pour Hyundai, c’était 2030, pas 2050, my bad… <br /> Clubic.com – 7 Sep 21<br /> Hyundai veut proposer des voitures à hydrogène au même prix que les...<br /> Hyundai va proposer une gamme complète de véhicules dotés d’une pile à combustible, allant de la voiture particulière aux véhicules utilitaires, en passant par les voitures de sport comme le nouveau concept-car Vision FK présenté lors du Salon IAAA...<br /> MattS32:<br /> Les flottes de taxi hydrogène sont des taxis appartenant à des entreprises, pas des indépendants propriétaires de leur véhicule<br /> Parce que des taxis indépendants propriétaires de leur véhicule H2, ça n’existe pas en France?<br /> En Corée du Sud, ce n’est pas ce qui manque, et je ne parle même pas des particuliers. Je les vois mal aller dans une ZI ou sur une autoroute juste pour aller faire le plein.
MattS32
Krypton_80:<br /> Ben ça aussi c’est une réponse à côté de la plaque, à cause des lois de la physique concernant l’énergie cinétique liée à cette technologie, c’est bien pour cette raison que l’on s’en sert juste pour les avions et les fusées. Bon, à la rigueur, on peut en mettre sur un dragster si tu veux.<br /> C’était justement pour illustrer à quel point il était à à côté de la plaque de faire un parallèle entre les voitures et les avions ou les bateaux (les camions ou les bus, c’est déjà un peu plus proche, mais ça reste des engins où le volume des réservoirs peut être largement plus grand que sur une voiture, ce qui permet d’atteindre de meilleurs capacités de stockage qu’avec des batteries)… Parce que justement, cet exemple montre bien qu’une technologie qui est plus adaptée à l’avion ou au bateau ne l’est pas forcément pour une voiture… C’est le cas du moteur à réaction. C’est aussi le cas de l’hydrogène.<br /> Krypton_80:<br /> Les articles en question sur Hyundai et Toyota ont été publié sur Clubic, c’est simple à vérifier.<br /> Jamais vu le moindre article ou Toyota ou Hyundai expliquant comment les VEH allaient ne serait ce qu’approcher le coût au kilomètre du VEB…<br /> Puis Toyota, ils viennent de faire un sacré virage vers le VEB, après l’avoir dénigré pendant des années en expliquant que l’hydrogène c’est tellement mieux. Même s’ils abandonnent pas l’hydrogène, ça montre bien qu’ils ne sont plus du tout aussi confiant sur ce point qu’il y a 5 ou 10 ans…<br /> Krypton_80:<br /> Parce que des taxis indépendants propriétaires de leur véhicule H2, ça n’existe pas en France?<br /> Tu parlais des flottes : «&nbsp;Et pour les flottes de taxi composées à 100% de véhicules à hydrogène, car il y en a, elles devraient faire un détour alors pour faire le plein à chaque fois?&nbsp;»<br /> J’ai répondu sur ce point.<br /> Les taxis indépendants, je doute qu’ils soient très nombreux en VEH en France, vu le niveau de vente et surtout, vu la faiblesse des infrastructures pour faire le plein… Parce que le taxi indépendant, sa voiture est généralement aussi sa voiture perso (ça fait un sacré budget d’en avoir une perso en plus), avec laquelle il veut notamment pouvoir partir en vacances… Ce qui, aussi bien en France que dans la plupart des pays à part la Corée du Sud et le Japon relève aujourd’hui bien plus de l’utopie que du réellement faisable…<br /> Krypton_80:<br /> Je les vois mal aller dans une ZI ou sur une autoroute juste pour aller faire le plein.<br /> Je ne sais pas comment c’est au Canada, mais en Europe c’est déjà ce que font la plupart des utilisateurs de VT. Les stations carburant en ville sont rares et onéreuses, la plupart des stations sont sur les grands axes et dans les zones d’activité (c’est là que sont les stations les moins chères, celles des supermarchés) en périphérie des villes.<br /> Par exemple chez moi il n’y a que 2 stations en centre ville, alors qu’il y en a 23 (bientôt 25) en périphérie/banlieue dans un rayon de 10 km, la plupart sur des zones d’activité, les autres le long des grands axes. Et en nombre de pompes, c’est encore plus disproportionné, les 2 stations de centre ville étant des petites stations, 6 pompes à elles deux, alors qu’en périphérie/banlieue bon nombre ont 6 ou 8 pompes… Et avec 20 cts de plus par litre par rapport à certaines stations de supermarché à proximité, ces deux stations de centre ville ne doivent vraiment être utilisées quasiment que par des gens qui ne sortent absolument jamais du centre ville ou des professionnels qui s’en foutent parce que leur boîte paye…<br /> Autre exemple, à Paris, il y a une zone centrale de 2-3 km de rayon correspondant grosso modo aux arrondissements I à VI + IX à XI (et grosso modo, une population de 500 000 habitants) où il y a en tout et pour tout 1 station en plein milieu (et encore, ça semble être une erreur de référencement sur la carte des stations : il y a un point avec des tarifs, mais aucune info sur la station, et en regardant avec Street Map il n’y a rien à cet endroit…).<br /> Tu peux aller consulter la carte pour d’autres villes de France, tu verras, c’est quasiment toujours pareil, très peu voir pas du tout de station en centre ville, mais des stations en banlieue/périphérie sur les grands axes et dans les zones d’activité : https://www.carburants.org
Krypton_80
MattS32:<br /> Même s’ils abandonnent pas l’hydrogène, ça montre bien qu’ils ne sont plus du tout aussi confiant sur ce point qu’il y a 5 ou 10 ans…<br /> Non, ça démontre uniquement que contrairement aux constructeurs européens, il n’est pas judicieux de mettre tous ses oeufs dans le même panier. Oui Toyota a modifié ses plans, mais comme dans beaucoup de domaines, ce ne sont pas forcément les plus forts qui survivent mais ceux qui sont capables de s’adapter, et je précise que ça marche dans les 2 sens hein.<br /> Et donc la station de cet article se trouve en zone industrielle?
MattS32
Krypton_80:<br /> Et donc la station de cet article se trouve en zone industrielle?<br /> Martin_Penwald disait ça : «&nbsp;Ce qui permet d’ailleurs de ne pas avoir besoin de station d’hydrogène en ville, on peut se contenter de les mettre dans des zones industrielles et sur les grands axes routiers.&nbsp;»<br /> C’est exactement le cas de cette station, qui n’est pas en centre ville, mais porte de Saint-Cloud, donc sur le périphérique parisien.<br /> La mettre en centre-ville de Paris aurait été une aberration totale (bon par contre ils ont fait une autre grosse aberration : elle est juste à côté d’une autre station…).
Krypton_80
MattS32:<br /> La mettre en centre-ville de Paris aurait été une aberration totale<br /> Pour quelle raison?
MattS32
Parce que ça l’aurait rendu beaucoup moins accessible (l’accès direct par le périphérique, c’est quand même bien plus pratique qu’un truc en plein centre ville, accessible uniquement par des rues bondées et avec un feu rouge tous les 100m) et aurait imposé une tarification plus élevée (les stations carburant qui sont nettement plus chères en centre ville, c’est pas parce qu’elles y sont rares, c’est parce qu’elles y sont coûteuses à exploiter, l’immobilier est bien plus cher…).<br /> Les stations de recharge électrique lentes et accélérées, ça a du sens de les mettre en centre ville, car elle n’occupent pas beaucoup d’espace (donc surcoût immobilier faible, voire inexistant) et que compte tenu des temps de recharge, il faut en mettre là où les voitures stationnent. Donc dans les zones d’activité, mais aussi en centre ville.<br /> Les stations essence/H2 par contre, comme le plein est rapide et l’emprise au sol plus importante, il faut les mettre dans les zones de circulation et là où l’immobilier est moins cher. Donc plutôt en périphérie, dans les zones d’activité et sur les grands axes.<br /> Et les stations électriques rapides, ça n’a de sens quasiment que sur les grands axes, et à la limite pour une partie des bornes dans les zones d’activité. Parce que ça n’est utile que quand on a besoin de charger rapidement, donc généralement sur un grand trajet, pas au quotidien ou la charge lente ou accélérée suffit le plus souvent amplement.<br /> (ceci est valable pour une organisation de ville «&nbsp;à l’européenne&nbsp;», pas forcément pour les villes américaines, qui ne sont pas du tout organisées de la même façon)
PtiFranc
et tu crois qu’il n’y auras pas de flambé du prix de l’hydrogène?
PtiFranc
j’ai déja une chevrolet bolt et la recharge pendant la nuit suffit pour 99% de mon utilisation… en 1 an j’ai même pas payé 50$ de recharge niveau 3
Krypton_80
MattS32:<br /> ceci est valable pour une organisation de ville « à l’européenne », pas forcément pour les villes américaines, qui ne sont pas du tout organisées de la même façon<br /> C’est pour ça que j’ai posé la question. Toujours est-il que même avec le coût au kilomètre plus bas du VEB, ça ne correspond pas du tout à mes besoins. J’aime autant prendre les transports en commun quand je reste en ville si je veux limiter mon empreinte carbone personnelle. Généralement, quand je prends la voiture, c’est pour les longs trajets, pas pour aller au bureau, et je n’ai pas la patience requise pour devoir recharger des batteries au bord de la route. Donc ce sera un plein d’essence, un plein d’hydrogène…, ou le train.
benben99
Hydrogènes, gaz hautement explosifs… LOL qui va acheter ça?
Martin_Penwald
Il y a bien des véhicules qui fonctionnent au gaz naturel.
Krypton_80
Les Sud-Coréens par exemple, tu sais, ce pays pas très loin de la Chine.
Thamien
Toi, t’es mon champion! <br /> Et si en prime, je peux te faire rire…<br /> Guillaume1972:<br /> premièrement à volume égal l’hydrogène contient 3 fois plus d’énergie que l’essence<br /> Oui bien sûr, comparons les énergies contenues dans 2 volumes avec l’un à la pression atmosphérique et l’autre à 700 bars…(ou à -252°c)<br /> Mais là aussi, fuck la thermodynamique!<br /> Guillaume1972:<br /> Deuxièmement qui te dit que dans 10 ans il ne sera pas possible de faire le plein d’hydrogène depuis chez toi à partir d’eau et d’électricité et de façon décarbonée (à partir de panneaux solaires ou d’éoliennes domestiques)?<br /> Mais oui, comparons les rendements de quelques manières de stocker de l’énergie électrique:<br /> Batterie lithium: 85-95%<br /> Stockage gravitaire (STEP, empilement…), thermodynamique (CAES): 65-95%<br /> Hydrogène (électrolyse + pile à combustible): 20-25%<br /> Ce rêve bleu c’est merveilleux…
MattS32
Krypton_80:<br /> EDIT: Pour Hyundai, c’était 2030, pas 2050, my bad…<br /> J’avais pas vu cet edit. Mais ça ne répond pas à la question. Ça parle du même prix pour le véhicule. Mais ça n’évoque aucune solution permettant de ramener le prix du carburant à un niveau proche de celui de l’électricité… Ce qui est somme toute logique, puisque tous les plans actuels s’appuient sur l’hydrogène produit par électrolyse, ce qui consomme 2-3 fois plus d’électricité que ce qui ressort de la pile, tout en nécessitant en plus des investissement massifs en moyens de production (à amortir donc…).<br /> Thamien:<br /> Oui bien sûr, comparons les énergies contenues dans 2 volumes avec l’un à la pression atmosphérique et l’autre à 700 bars…(ou à -252°c)<br /> Mais là aussi, fuck la thermodynamique!<br /> Et j’ajouterai aussi qu’en comparant la densité énergétique de l’hydrogène et celle de l’essence, on oublie un point crucial : l’énergie stockée dans l’essence est de l’énergie primaire. L’énergie stockée sous forme d’hydrogène, il faut d’abord la produire…<br /> Et accessoirement, j’ai un gros doute sur la réalité de cette densité énergétique 3 fois plus grande. J’ai pas vérifié les chiffres, mais la Mirai 2 fait plutôt penser à une densité très inférieure en fait… Parce que la Mirai 2 a besoin de 142 litres d’hydrogène à 700 bars pour parcourir la distance qu’une thermique de taille similaire ferait avec 50 litres d’essence… Or le couple pile à combustible + moteur électrique a un rendement de l’ordre de 40%, ce qui est nettement plus que le rendement moyen d’un moteur thermique (de l’ordre de 20-25%, les 40% ne sont quasiment jamais atteints en usage réel). Donc avec 3 fois plus de volume de carburant, un carburant d’une densité énergétique 3 fois plus élevée et un meilleur rendement, la Mirai 2 devrait logiquement avoir au moins 10 fois plus d’autonomie qu’une thermique… Ce n’est clairement pas le cas. Donc la densité énergétique n’est sans doute pas 3 fois supérieure à celle de l’essence…
benben99
Bravo tu connais la géographie
Krypton_80
MattS32:<br /> J’avais pas vu cet edit. Mais ça ne répond pas à la question. Ça parle du même prix pour le véhicule. Mais ça n’évoque aucune solution permettant de ramener le prix du carburant à un niveau proche de celui de l’électricité…<br /> Pour faire court, ce n’est pas ce qui me fera changer d’avis concernant la PAC, si jamais un jour je dois acheter un véhicule électrique, pour les raisons que j’ai évoqué. Alors peut-être que mon edit n’a pas répondu à ta question, mais ce qui est certain, c’est que ça répondra plus à mes besoins qu’un VEB avec tous les défauts qui vont avec. Peut-être ne sont-ils pas au courant au Japon ou en Corée du Sud de la thermodynamique, qui sait… <br /> Il ne sert à rien de spéculer sur l’avenir avec de belles formules de physique ou de thermodynamique, ni de vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué. Moi je ne crois que ce que je vois, et pour l’instant rien ne prouve qu’il n’y aura pas un jour de voitures électriques à PAC, tout comme rien ne prouve qu’il n’y aura que des VEB.
MattS32
Krypton_80:<br /> Pour faire court, ce n’est pas ce qui me fera changer d’avis concernant la PAC<br /> Toi peut-être. Mais on a vu plus d’une fois ces dernières années que le sujet du prix des carburants est un sujet TRÈS sensible. Alors je vois mal comment une technologie avec un coût de carburant 2 à 3 fois supérieur pourrait avoir sa chance…<br /> Krypton_80:<br /> Peut-être ne sont-ils pas au courant au Japon ou en Corée du Sud de la thermodynamique, qui sait…<br /> Peut-être surtout que tu n’es pas au courant que même dans ces deux pays les VEB se vendent BEAUCOUP plus que le VEH…
Krypton_80
MattS32:<br /> Alors je vois mal comment une technologie avec un coût de carburant 2 à 3 fois supérieur pourrait avoir sa chance…<br /> Donc cette station à Paris ne sert à rien.<br /> MattS32:<br /> Peut-être surtout que tu n’es pas au courant que même dans ces deux pays les VEB se vendent BEAUCOUP plus que le VEH…<br /> Pour l’instant oui, mais pas forcément dans le futur.
Blackalf
Réflexion pertinente, parce qu’il n’y a pas si longtemps, on vendait annuellement beaucoup plus de voitures à moteur Diesel qu’à essence…et qu’en est-il aujourd’hui ?<br /> N’oublions pas non plus qu’à leurs débuts, les VE étaient aussi pénalisés à cause du prix des batteries, or c’est un argument courant de leurs défenseurs que de dire que la donne a changé, que ça s’améliorera encore et que les prix continueront à baisser. Il n’y a donc rien d’impossible à ce qu’un jour le VEH remplace le VEB.<br /> A part ça, les chiffres, graphiques, statistiques et prévisions, c’est bien joli, mais qui sait réellement quels sont les plans des gouvernements ? qui dit que ce n’est pas justement parce qu’ils savent bien qu’il y aura à l’avenir des risques importants de pénurie électrique (ce qu’ils ne vont évidemment pas annoncer au peuple), qu’ils poussent en même temps la filière hydrogène ? <br /> Ces derniers temps, la France a acheté de l’électricité à la Belgique et à l’Allemagne, or dans moins de 4 ans, nous (la Belgique) abandonnerons le nucléaire, et nous comptons entre autres sur un appoint de l’Allemagne* en cas de pénurie chez nous…mais s’il y avait aussi risque de pénurie en France, que se passerait-il ? 1. la Belgique n’aurait très probablement plus d’excédent à vendre, et 2. l’Allemagne pourrait-elle fournir encore plus à la France ?<br /> c’est bien pour ça qu’une importante ligne de transport d’énergie entre les deux pays a été mise en service l’année dernière, et qu’une seconde est prévue dans l’avenir.<br />
GMo
«&nbsp;A part ça, les chiffres, graphiques, statistiques et prévisions, c’est bien joli, mais qui sait réellement quels sont les plans des gouvernements ? qui dit que ce n’est pas justement parce qu’ils savent bien qu’il y aura à l’avenir des risques importants de pénurie électrique (ce qu’ils ne vont évidemment pas annoncer au peuple), qu’ils poussent en même temps la filière hydrogène ? neutre&nbsp;»<br /> C’est justement une grosse partie du problème. L’hydrogène est produit à partir d’électricité avec des pertes monstrueuses.<br /> Donc<br /> on fabrique l’hydrogène avec de l’eau, de l’air et de l’électricité (grosses pertes de transformation)<br /> on comprime, refroidit, transporte et stock l’hydrogène (grosses pertes)<br /> Une fois dans la voiture, on retransforme l’hydrogène en électricité pour alimenter le moteur électrique (grosses pertes)<br /> Le rendement est au final très éloigné d’un VEB<br /> Par contre, il pourrait y avoir des déboucher pour stocker le surplus d’ENR non stockable , et l’utiliser pour des applications plus adaptées (bateau ?)
Krypton_80
Dans ce cas il faudra continuer à extraire du pétrole pour tous les véhicules hybrides dans le monde, car il ne sera jamais possible d’avoir un parc automobile mondial composé à 100% de VEB, d’une part pour une question d’infrastructure et de production d’électricité à l’échelle de la planète, d’autre part parce que la pollution en moins venant du pétrole serait remplacée par celle des sociétés d’extraction de minerais pour alimenter la production de batteries nécessaires pour un tel nombre de VE 100% électriques, car le recyclage des batteries ne suffirait pas pour faire face à la demande mondiale de ces véhicules.<br /> Donc même s’il faut aussi de l’électricité pour faire de l’H2 par électrolyse et même s’il y a des pertes, c’est bien plus réaliste que de s’imaginer n’avoir que des voitures 100% électriques, peu importe la différence de rendement VEB vs VEH.<br /> Le VEB n’est pas possible pour tout le monde, autrement je ne vois pas l’intérêt d’installer des stations à hydrogène. La question n’est donc pas de savoir si VEB c’est mieux que VEH, mais si un hybride avec émission de CO2 c’est mieux qu’un VEH avec zéro émission.
Blackalf
GMo:<br /> «&nbsp;A part ça, les chiffres, graphiques, statistiques et prévisions, c’est bien joli, mais qui sait réellement quels sont les plans des gouvernements ? qui dit que ce n’est pas justement parce qu’ils savent bien qu’il y aura à l’avenir des risques importants de pénurie électrique (ce qu’ils ne vont évidemment pas annoncer au peuple), qu’ils poussent en même temps la filière hydrogène ? neutre&nbsp;»<br /> C’est justement une grosse partie du problème. L’hydrogène est produit à partir d’électricité avec des pertes monstrueuses.<br /> Il fallait aussi quoter mon paragraphe précédent, celui qui sous-entendait qui sait quels progrès seront accomplis dans la filière hydrogène dans les années à venir ? ^^<br /> Or beaucoup de gens semblent réfléchir de cette manière : a. les VEB ne peuvent que progresser sur plusieurs plans, et b. les VEH ne le peuvent pas. Cette attitude n’a rien de bien réaliste, parce qu’elle découle de souhaits dans un domaine précis tout en niant les progrès possibles dans un autre. <br /> S’il y a une chose que la vie m’a appris, c’est que rien n’est immuable et que tout est susceptible de changer.<br /> Je reprend mon exemple ci-dessus avec le Diesel : qui aurait pu prévoir il y a 10 ans que les choses tourneraient à l’avantage de l’essence ? et j’en ajoute un autre, le Japon avait entrepris d’éliminer le moteur Diesel dans les années 90 et y était presque arrivé…mais ensuite :<br /> Japanization – 25 Oct 17<br /> L’insensé grand retour du Diesel au Japon<br /> Fin des années 90, sous l’impulsion d’un mouvement citoyen, le Japon lançait d’importantes campagnes anti-diesel appuyées par des associations et une volonté politique forte. En effet, on connaissait déjà à l’époque le danger de l’utilisation du...<br /> Bref, qui dit que dans quelques années - et sous réserve de production d’hydrogène plus verte, la tendance ne deviendra pas de renoncer aux VEB ? nul ne peut le prévoir. ^^
MattS32
Blackalf:<br /> Or beaucoup de gens semblent réfléchir de cette manière : a. les VEB ne peuvent que progresser sur plusieurs plans, et b. les VEH ne le peuvent pas. Cette attitude n’a rien de bien réaliste, parce qu’elle découle de souhaits dans un domaine précis tout en niant les progrès possibles dans un autre.<br /> Ça part quand même aussi de deux constats :<br /> les VEB ont évolué beaucoup plus que les VEH sur les 20 dernières années : le VEH était déjà présenté comme la solution d’avenir il y a 20 ans alors que personne ne croyait vraiment aux VEB… Et quand on voit comment les VEB ont évolué en deux générations vs comment les VEH ont évolué en deux générations, y a vraiment pas de quoi être optimiste sur l’avenir des VEH…<br /> certains des défauts des VEH sont des «&nbsp;murs&nbsp;» physiques inévitables. On ne peut pas éviter les pertes liées à la compression de l’H2 par exemple, tout comme on ne peut pas éviter les contraintes «&nbsp;mécaniques&nbsp;» qu’impose cette compression sur le matériel (réservoirs, tuyaux… qui doivent supporter de telles pressions).<br /> Krypton_80:<br /> car il ne sera jamais possible d’avoir un parc automobile mondial composé à 100% de VEB, d’une part pour une question d’infrastructure et de production d’électricité à l’échelle de la planète<br /> Tu as peut-être raison sur le deuxième point (non repris dans la citation), celui de la pollution engendrée pour produire les batteries, même si c’est loin d’être le consensus actuel (la pollution engendrée par la fabrication d’une batterie est largement inférieure à celle engendrée par l’extraction du pétrole pour la durée de vie d’une VT, et même face à une VEH, l’analyse cycle de vie complète donne une empreinte environnementale plus faible pour la VEB).<br /> Sur le premier par contre, repris dans la citations, non, ce n’est pas possible. Si un déficit de production électrique rend impossible un parc automobile 100% VEB, alors non, le VEH ne peut PAS être le complément du parc VEB pour arriver à 100%. Le VEH consomme BEAUCOUP PLUS d’électricité que le VEB, donc dans un monde où le nombre de VEB pouvant circuler serait limité par la quantité d’électricité disponible, le nombre de véhicules dans un parc mixte VEB+VEH serait nécessairement encore plus réduit que dans un parc exclusivement VEB.
Krypton_80
MattS32:<br /> Le VEH consomme BEAUCOUP PLUS d’électricité que le VEB<br /> Je suppose que tu tiens compte de la production d’hydrogène, car le VEH ne consomme pas d’électricité venant de l’extérieur puisque c’est la PAC qui la produit, par conséquent pas besoin de le brancher sur une borne durant son cycle de vie. Quant à l’électricité utilisée pour faire de l’H2, elle sert aussi pour les avions, les bus, les bateaux et les trains à PAC.<br /> MattS32:<br /> le nombre de véhicules dans un parc mixte VEB+VEH serait nécessairement encore plus réduit que dans un parc exclusivement VEB.<br /> Je pense que certains pays ne vont pas nécessairement abandonner le thermique avec l’hybridation, notamment pour les gros SUV qui n’ont pas à être 100% électriques pour des raisons de bon sens. Il faudra plutôt prévoir un parc VEB/VEH/hybrides. Les parts de marché de chaque technologie je n’en sais rien car je n’ai pas de boule de cristal, elles seront variables en fonction des pays et types de véhicule, mais il y aura bien des VEH en circulation que l’on y croit ou non, car je doute que cette station service à hydrogène à Paris soit sortie de terre juste pour quelques bus/camions à PAC, encore moins pour des bateaux, sinon je ne sais pas.
MattS32
Krypton_80:<br /> Je suppose que tu tiens compte de la production d’hydrogène<br /> Ben oui, c’est quand même mieux d’en tenir compte hein… Sauf à trouver un moyen magique de produire de l’hydrogène sans consommer d’énergie…<br /> Krypton_80:<br /> Quant à l’électricité utilisée pour faire de l’H2, elle sert aussi pour les avions, les bus, les bateaux et les trains à PAC.<br /> Oui, mais c’est pas la même… L’électricité qui a servi à produire un kg d’H2 utilisé dans une VEH, ce n’est pas la même électricité que celle qui a servi à produire un kg d’H2 utilisé par un autre véhicule… Donc chaque VEH qui consommera de l’H2 va directement induire une augmentation de la consommation d’électricité pour la production de cet H2. Et cette augmentation de la consommation d’électricité est nettement supérieure à ce que consommerait un VEB pour parcourir la même distance.<br /> D’où le fait qu’utiliser l’argument d’un manque de capacité de production électrique pour justifier d’utiliser des VEH plutôt que des VEB tombe complètement à l’eau : s’il n’y a pas assez d’électricité pour alimenter directement les VEB, il n’y a à fortiori pas non plus assez d’électricité pour produire l’H2 utilisé par les VEH.<br /> Krypton_80:<br /> mais il y aura bien des VEH en circulation que l’on y croit ou non<br /> Bien sûr qu’il y en aura, je n’ai jamais prétendu le contraire. Mais ça ne sera pas le gros du parc. Les VEH seront cantonnés à quelques niches d’utilisation où leur unique avantage (la charge plus rapide) suffira à compenser tous leurs défauts (coût de la «&nbsp;charge&nbsp;» 2-3 fois plus élevé, encombrement et poids supérieurs pour un même usage, entretien plus complexe et plus coûteux…).
Krypton_80
MattS32:<br /> Bien sûr qu’il y en aura, je n’ai jamais prétendu le contraire. Mais ça ne sera pas le gros du parc.<br /> C’est possible, je n’en sais rien, mais même si un jour les VEH et les hybrides réunis deviennent minotaires par rapport aux VEB dans le monde, c’est bien la preuve que le parc automobile mondial ne sera jamais à 100% composé de VEB.<br /> MattS32:<br /> Les VEH seront cantonnés à quelques niches d’utilisation où leur unique avantage (la charge plus rapide) suffira à compenser tous leurs défauts<br /> Pas leur unique avantage, il y en a au moins 2 autres:<br /> Une autonomie globalement supérieure et plus stable quelque soit la conduite, raison pour laquelle on prévoit aussi des trains à hydrogène notamment.<br /> Une meilleure fiabilité d’utilisation en cas de très basses températures, on l’a vu récemment au Texas quand le froid avait rendu des Tesla inutilisables.<br /> MattS32:<br /> encombrement et poids supérieurs pour un même usage<br /> En Amérique du Nord ce n’est pas vraiment un inconvénient.
Kiroule_Pierre
Il y a déjà des stations à hydrogène, mais si on lit bien, ce serait la première à être AUSSI un centre de production. Beaucoup critiquent un peu vite en disant que ça existe déjà, partout, et depuis des années … Mais si on lit TOUT, en êtes vous sûrs ? Avez-vous des exemples de stations production d’hydrogène ?<br /> Commencez par un peu de respect et de considération pour les rédacteurs, les journalistes et leurs articles … et à les critiquer trop vite vous risquez de vous ridiculiser.
kuuh
Bah en faite c’est surtout qu’avec les annonces d’interdiction de vente de voitures thermiques sachant que l’hydrogène prend du temps à s’implanter (vive le full voiture électriques avec une production d’électricité par opération du saint esprit) fans nos contrées, ils ont surtout été forcé de sortir des VE…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Google aussi veut un casque de réalité augmentée, mais ce ne sera pas prêt tout de suite
Les premiers taxis volants 4 places arriveront en Europe avant 2025 (si tout va bien)
TV : le Filmmaker mode va être mis à jour pour utiliser les capteurs de luminosité ambiante
CES 2022 : Lenovo présente ses nouveaux PC portables Yoga et Legion
CES 2022 : capteurs multifonctions et hub modulaire NFC, Arlo rend sa gamme plus polyvalente
CES 2022 : MSI dévoile sa nouvelle gamme de PC portables pour joueurs et créatifs
CES 2022 : TP-Link lance une nouvelle gamme de produits domotiques compatible avec Apple HomeKit
Grâce à l'intelligence artificielle, Amazon a économisé 3 millions de tonnes d'emballages depuis 2019
CES 2022 : l'Orb de Reflect veut vous aider à méditer... connectés
MSI montre son nouveau boîtier à six côtés et trois espaces, le MEG Treble
Haut de page