Les nouveaux Pixels Buds ne vont pas tarder, repérés dans une liste de certification Bluetooth

21 janvier 2020 à 10h00
0
Pixel Buds
© Google

En octobre dernier, à l'occasion du salon MadeByGoogle, le géant américain a notamment annoncé sa nouvelle gamme d'écouteurs Pixels Buds 2. Toutefois, l'équipement dévoilé n'était alors qu'un prototype et l'annonce manquait de détails concernant une version finale.

Une liste de certification Bluetooth publiée mardi 21 janvier affirme que ces écouteurs sont désormais certifiés, les rapprochant davantage de la commercialisation.

Compatibilité certifiée Bluetooth 5.0

La certification porte sur deux « accessoires pour téléphone portable » distincts et désignés par les intitulés « G1007 » et « G1008 ». Cela peut signifier que les Pixel Buds 2 compteront deux versions différentes, ou bien que la certification porte sur chacun des deux écouteurs (le gauche et le droit) indépendamment.


Dans tous les cas, les Pixel Buds 2 seront bien compatibles Bluetooth 5.0. Prévue par Google pour le printemps 2020, cette certification présage une annonce pour la Google I/O, qui devrait se tenir en mai.

Source : GSM Arena.
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top