Bowers & Wilkins rentre dans le marché du True Wireless avec du très haut de gamme

21 avril 2021 à 10h01
2
© Bowers & Wilkins

Prévus depuis plus d'un an, les True Wireless du constructeur anglais Bowers & Wilkins sont enfin annoncés officiellement. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la marque ne fait pas les choses à moitié, puisqu'elle plonge clairement dans le haut de gamme.

Si les PI5 s'affichent en concurrents directs des Sony et autres Sennheiser, les PI7 montent encore d'un cran et permettent, au prix fort, d'aller très loin sur le son et de miser sur l'innovation.

Toujours une belle base commune

Sur la forme, rien ne révolutionne le genre. Les deux modèles reprennent un design quasi identique, intra-auriculaire, très élégant,
et ne se différencient vraiment que par leurs coloris : finitions charbon et blanc/gris pour les PI5 ; noir/doré et blanc/doré pour les PI7. Les deux modèles sont certifiés IP54 (poussières et projections d'eau), ce qui est toujours bon à prendre, mais plutôt classique en 2021.

© Bowers & Wilkins

La boîte de charge, bicolore, semble relativement compacte et sera compatible induction dans les deux cas.

La navigation repose quant à elle sur une zone tactile placée au dos des écouteurs. En plus des commandes de base, il sera possible, via l'application consacrée, d'assigner des fonctions spéciales et d'avoir accès à des fonctions plus avancées.

Les PI5 et PI7 intègrent des capteurs optiques sur leurs faces internes, ce qui permet de déclencher la pause ou la lecture s'ils sont retirés ou remis dans l'oreille. Enfin, B&W précise qu'il sera possible, via l'application, de basculer entre différents appareils connectés, une sorte de multipoint simplifié (à vérifier en pratique). 

© Bowers & Wilkins

Seule grande déception, l'autonomie est annoncée, dans les deux cas, à une maximum de 4 h 30 en simple charge, ce qui est largement en dessous de la moyenne. Heureusement, les boîtiers de charge permettent 4 cycles supplémentaires.

Du haut de gamme et du très haut de gamme

Les écouteurs PI5 sont assez classiques pour des écouteurs True Wireless haut de gamme. Ainsi, le modèle utilise un transducteur propriétaire de 9,2 mm avec membrane en biocellulose, un matériau classique chez B&W. Les écouteurs sont propulsés par une puce Bluetooth 5.0 avec support du codec SBC, AAC, et AptX. La connexion des écouteurs passe par un principe True Wireless Stereo Plus, la technologie de Qualcomm qui permet de traiter indépendamment les deux canaux de transmission.

© Bowers & Wilkins

Enfin, la marque intègre une technologie de réduction de bruit active de type hybride (1 micro à l'extérieur, 1 à l'intérieur), ainsi qu'un retour sonore « Ambient Pass Through » et une réduction de bruit en appel de type cVc (algorithme Qualcomm) avec un microphone par côté.

Les PI7 vont bien plus loin, à commencer par la partie sonore. Celle-ci repose à présent sur une architecture hybride à deux voies : le même transducteur de 9,2 mm est utilisé pour les basses/médiums, et un transducteur à armature équilibrée est intégré pour les aigus. Chacun des deux haut-parleurs est alimenté par un amplificateur consacré, et le tout est épaulé par un DSP (traitement sonore numérique) externe, permettant sans doute des opérations type filtrage actif.

© Bowers & Wilkins

La réduction de bruit est encore plus poussée, car elle s'appuit sur 4 microphones par côté et fonctionne selon un principe adaptatif. Cette
architecture profite également à la réduction de bruit en appel, qui se sert à présent de deux microphones par côté et d'un algo cVc2 plus moderne.

La partie Bluetooth est elle aussi plus poussée, puisque la marque intègre une puce Bluetooth 5 avec support du codec AptX Adaptive, un
codec nouvelle génération (optimisé mais encore rarement intégré) et un sur-ensemble des AptX et AptX HD. Cela implique que les écouteurs sont également compatibles AptX et AptX HD. Ce dernier codec étant très énergivore et gourmand en bande passante, il n'est pas dit que la stabilité soit au rendez-vous (là aussi, ça reste à vérifier).

© Bowers & Wilkins

Enfin, la grosse innovation du produit vient des capacités d'émission audio du boîtier. En effet, celui-ci peut se raccorder soit en USB-C (numérique), soit en Jack (câbles livrés) à des sources externes et envoyer le flux audio vers les écouteurs, et ce, en basse latence. Il sera par exemple possible de se brancher à une prise Jack sur un avion pour envoyer l'audio vers ses PI7. La marque ne précise toutefois pas quel type de connexion est utilisé dans ce cas, ni l'autonomie dans ce mode.

© Bowers & Wilkins

Haut de gamme et très haut de gamme, les Bowers & Wilkins PI5 et PI7 seront disponibles pour des tarifs respectifs de 250 euros et 400 euros. Même en comptant le prix de l'innovation et de l'architecture sonore, un tel prix devra se justifier avec les performances.

Source : communiqué officiel Bowers & Wilkins

Modifié le 21/04/2021 à 15h00
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Electronic Arts annonce son événement estival et snobe l'E3 2021
WD Blue 1 To : boostez votre PC avec ce SSD M.2 à moins de 100€ sur Amazon
Cette double clé USB SanDisk Ultra 256 Go est vraiment pas chère sur Amazon
Android : Oppo envisagerait de proposer 4 années de mise à jour
Test de Subnautica Below Zero : la profondeur des grands jeux
Kodi 19.1 est dispo : des correctifs à gogo, de la vidéo au réseau
Un Porsche Macan tout électrique à venir, à côté d'un nouveau modèle thermique
Sony WF-1000XM3 : le top des écouteurs sans fil au meilleur prix sur Amazon
Faux avis Amazon : la firme bannit les produits Aukey de son catalogue
Smartphone pas cher : le Xiaomi Redmi 9A passe à moins de 100€ sur Amazon
Haut de page