Parrot Bebop 2 : un drone plus performant, plus lourd, et plus cher

Par
Le 20 novembre 2015
 0
La société française Parrot vient de lever le voile en détails sur le Bebop 2, seconde itération de son drone de loisirs, quasiment un an jour pour jour après la présentation du premier modèle. Un nouveau drone un peu plus lourd, et surtout un peu plus cher.


Esthétiquement très proche du Parrot Bebop sorti en novembre 2014, le Bebop 2 cultive pourtant sa différence à l'intérieur. Au programme, une autonomie de 25 minutes contre 11 auparavant, grâce à une grosse batterie de 2700 mAh, un mode fisheye amélioré, ou encore, des hélices plus larges. Le Bebop 2 peut aller jusqu'à 60 km/h en horizontal, pousse jusqu'à 21 km/h en vertical, et atteint la vitesse de pointe en 14 secondes. Il peut également monter à 100 mètres d'altitude en moins de 20 secondes.

Si une bonne partie des composants a été rafraîchie, le reste des fonctionnalités et propositions restent proches de celles du premier modèle de Bebop. On garde notamment le capteur de 14 mégapixels, et la réalisation de vidéos en 1080p - l'Ultra HD sera très probablement de la partie l'année prochaine. Toujours basé sur Linux, le système gère différents capteurs, du baromètre au gyroscope trois axes en passant par l'accéléromètre, le magnétomètre et les capteurs à ultrason et de pression. L'ensemble est conçu pour faciliter le contrôle du drone, lui assurer une stabilité en vol la plus performante possible, et limiter au maximum les risques de chute et d'accidents. Un GPS est également présent pour géolocaliser le drone et optimiser sa stabilité en vol stationnaire.

0320000008251844-photo-parrot-bebop-2.jpg

Force est de constater que le Bebop 2 se prend en main facilement, aussi bien à la tablette qu'au Skycontroller - même si l'avantage va à ce dernier. C'est d'ailleurs essentiel, compte tenu de la vitesse que le drone peut atteindre : mieux vaut ne pas en perdre le contrôle ! La qualité d'image, en particulier en vidéo, est clairement l'un des poids forts de l'appareil. C'était déjà le cas avec le modèle précédent, mais sa capacité à stabiliser l'image, malgré les embardées perpétuelles et les conditions climatiques, en fait un modèle accessible pour réaliser de belles prises de vue en vidéo.

La principale conséquence de l'augmentation de l'autonomie entraîne une augmentation du poids du drone, qui passe de 410 à 500 grammes. Un poids qui permet à Parrot de rester dans les clous de la législation en matière de drones de loisir.

0320000008251846-photo-parrot-bebop-2.jpg

Côté prix, ce nouveau modèle est annoncé à 550 euros, soit 50 euros de plus que le Bebop premier du nom. La version incluant le Skycontroller Black Edition, à savoir la télécommande Wi-Fi qui étend le rayon d'action du drone jusqu'à 2 km, est quant à elle proposée à 950 euros. Le Bebop 2 est compatible avec le premier modèle de Skycontroller, mais nécessite un tout autre genre de batterie que le premier Bebop. On note que si Parrot incluait deux batteries de 11 minutes d'autonomie avec son premier modèle, il n'en propose qu'une de 25 minutes avec le Bebop 2.

La disponibilité est fixée à la fin du mois de novembre, avec, toujours, une compatibilité iOS et Android.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top