Test Blink Indoor : une caméra d'intérieur trop limitée pour convaincre

03 décembre 2020 à 18h04
1

Avec la marque Blink, Amazon s'adresse au très grand public qui souhaite s'équiper de caméras de sécurité à la fois simples et abordables.

Test Blink Indoor
  • Simplicité d'utilisation
  • Application mobile complète et bien pensée
  • Capteur infrarouge très performant
  • Qualité vidéo en plein jour
  • Stockage local ou dans le cloud au choix
  • Un micro tout simplement inutile
  • Images peu convaincantes en basse lumière
  • Détection des mouvements aléatoire selon la luminosité

La Blink Indoor est la dernière née du constructeur et vient remplacer la XT2, sortie il y a seulement un an tout en proposant un prix en baisse à 99€ contre 119€ pour le modèle précédent. Ce nouveau produit permet également d'apporter plus de lisibilité à la gamme avec un produit spécifiquement conçu pour la surveillance en intérieur.

Cette nouvelle caméra connectée est elle un appareil suffisamment performant pour la protection de votre logement? C'est ce que l'on va voir tout de suite dans ce test.

Blink Indoor : la fiche technique

Avant de déballer et d'installer la Blink Indoor dans notre salon, jetons un rapide coup d'oeil sur ses caractéristiques.

  • Qualité vidéo : 1080p
  • Champ de vision : 110°
  • Audio : haut-parleur + micro bidirectionnel
  • Connectivité : Wi-Fi 2,4 GHz
  • Vision de nuit : capteur infrarouge
  • Stockage : sur cloud (payant) ou en local via le Blink Sync Module
  • Offre de stockage en ligne : Blink Basic avec 30 jours d'enregistrement max pour 3€/mois ou 30€/an
  • Compatibilité : Application gratuite Blink Home Monitor iOS et Android
  • Dimensions : 71 x 71 x 31 mm
  • Poids : 48 grammes (90 grammes avec les deux piles AA)

Design : comme un petit air de famille

La Blink Indoor reprend dans les grandes lignes les traits de la Blink Mini, cette petite caméra d'intérieur sur pied qui se branche sur une prise électrique.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

L'appareil est très compact, avec un format carré de seulement 7 cm pour 3 cm d'épaisseur. Le boitier est entièrement blanc avec une façade avant noir qui intègre l'objectif, le haut parleur et les micros. L'appareil est très léger, environ 90 grammes avec l'alimentation.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

À l'arrière on retrouve le système de fixation qui permet, en ajoutant l'accessoire fourni par Blink, de visser la caméra à un mur pour couvrir l'ensemble d'une pièce. Il est aussi possible de la poser directement sur un meuble pour éviter de faire des trous dans ses murs.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Au dos toujours une vis permet d'ouvrir la Blink Indoor et d'installer les deux piles AA nécessaires à l'alimentation. À savoir qu'un port Micro-USB se cache également sous le capot pour la brancher sur secteur, par exemple si les piles tombent à plat ou tout simplement pour éviter d'en utiliser.

Le module de synchronisation, fourni avec la caméra, est tout aussi discret et ressemble trait pour trait à la caméra. Il s'alimente uniquement par Micro-USB, via l'adaptateur secteur inclus.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Installation : un appairage en plusieurs étapes

Pour démarrer la synchronisation de la caméra, il faut tout d'abord télécharger l'application Blink Home Monitor sur l'App Store ou sur le Google Play Store puis appairer le module de synchronisation, qui assurera la liaison entre le smartphone et la caméra.

La procédure n'est pas difficile mais dommage que quelques panneaux explicatifs ne soient pas traduits en français. Une fois la mise à jour du firmware effectuée, le module est prêt et l'on peut passer à l'appairage de la caméra.

La procédure est là encore bien assistée et exige de capturer le QR Code placé à l'intérieur de la Blink Indoor, dans le logement réservé aux piles. Une fois scanné, l'appareil est immédiatement reconnu et ajouté au système.

Logiciel : une application complète mais un peu confuse

La page d'accueil de Blink Home Monitor est très simple et divisée en trois onglets, le premier présentant la caméra, le deuxième pour accéder aux photos et vidéos enregistrées et le dernier consacré aux paramètres du compte Blink.

L'écran d'accueil offre immédiatement un accès à sa ou ses caméras, selon le nombre d'appareils connectés. Sur la fenêtre de prévisualisation seules deux options qui permettent d'accéder au live vidéo ou de prendre une photo instantanément (après connexion de la caméra d'un délai d'environ 3 secondes).

La vidéo en streaming ne se déclenche que durant une quinzaine de secondes, probablement pour ne pas trop impacter l'autonomie. Passé ce délai l'application affichera un bouton permettant de continuer le visionnage pour une dizaine de secondes supplémentaires et interrompra automatiquement la diffusion. On comprend la limitation technique mais on aurait aimé avoir une option pour augmenter la durée.

Les paramètres de la caméra sont eux accessibles par le bouton situé en haut à droite juste au-dessus de la fenêtre de visualisation. On tombe alors sur une liste sans fin de réglages qui permettent de régler au choix la qualité de la vidéo, la sensibilité de la détection de mouvements, de programmer la détection de mouvements proposée par la caméra ou encore de désactiver sa diode d'activité.

N'en jetez plus ! Si l'on apprécie de retrouver toutes les options sur un seul et même écran, plutôt que de se balader de rubrique en sous-rubrique, on aurait aimé également une hiérarchisation de ces différents réglages pour s'y retrouver plus facilement. Ici on a l'impression que Blink a jeté toutes les commandes sans véritable logique dans un seul écran et débrouillez-vous avec ça.

Qualité vidéo : Full HD, vraiment ?

Nous avons débuté nos premiers essais en mode standard qui s'accompagne d'une résolution 720p à 15 images par seconde. La qualité est bonne, sans plus, en pleine lumière. On distingue assez bien les personnes et les éléments à l'écran mais lorsqu'il y a du mouvement la Blink Indoor a bien du mal à suivre avec une image pixellisée et brouillonne.

Nous sommes donc passés à la qualité Full HD 1080p et pour être honnête nous n'avons vu aucune différence avec le réglage standard, hormis un niveau de détails à peine plus élevé si l'on se penche vraiment sur l'écran.

À faible luminosité le capteur fait peine à voir et les défauts constatés en plein jour ne sont que plus visibles.

La Blink Indoor se rattrape toutefois sur le mode infrarouge, qui nous a bien plus convaincus avec une image nette et facilement lisible. Nous avons la caméra en extérieur pour éviter toute source de lumière et l'appareil fait presque jeu égal avec d'autres modèles comme la Arlo Essential que nous avions testé tout récemment.

Qualité audio : un son passable qu'on aura vite fait d'oublier

La Blink Indoor ne se distingue pas par la qualité de son micro, médiocre, qui délivre un son tout simplement inexploitable.

Dans un environnement pourtant calme nous n'avons jamais pu entendre autre chose qu'un bruit strident et très vite désagréable qui nous a poussés à rapidement couper le micro. En présence d'un bruit plus fort les choses s'améliorent quelque peu mais le rendu reste brouillon malgré tout.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Le haut-parleur s'en tire lui bien mieux avec un son clair, pas forcément de grande qualité mais tout à fait satisfaisant pour parler quelques secondes à un proche.

Détection des mouvements : des résultats contrastés

La Blink Indoor, comme bon nombre de caméras connectées, vous avertit dès lors qu'un mouvement est constaté dans votre pièce à vivre. Il est possible de régler le niveau de sensibilité, notamment si vous possédez des animaux domestiques afin d'éviter que cette détection ne s'enclenche à chacun de leurs déplacements.

Il est également possible de limiter le champ de détection en créant des zones d'activité et des zones d'intimité comme les appelle Blink. Pour cela le champ capturé par la caméra est divisé en plusieurs carrés qu'il suffit de cocher sur l'application pour indiquer les zones à surveiller ou à retirer. L'opération est très simple à réaliser et permet de choisir précisément les endroits.

En laissant le réglage par défaut, nos résultats sont assez variables. Si la pièce est suffisamment éclairée, en plein jour, la détection se fait quasi instantanément avec la réception d'une notification.

Quand le soleil vient à disparaitre la détection s'avère plus lente et peut prendre, toujours selon nos constatations, entre 10 et 20 secondes entre le moment où un mouvement est réalisé et la réception de la notification. C'est bien trop long par rapport à d'autres modèles équivalents et ce temps de réponse amoindrit considérablement l'intérêt de la Blink Indoor.

En revanche le système de reconnaissance des mouvements fonctionne comme un charme avec la vision infrarouge et s'active avec un délai réduit de l'ordre de 2 à 3 secondes.

Enregistrement vidéo : en local ou en cloud, c'est vous qui décidez

Blink vous propose deux solutions pour conserver vos clips vidéo et les photos, qui peuvent être pris de manière automatique par la caméra en votre absence.

La première consiste à connecter une clé USB au module de synchronisation. Les fichiers seront alors conservés sur le support de stockage et accessibles en permanence depuis l'application mobile.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Vous pouvez également souscrire à un abonnement à 3€/mois ou 30€/an pour une seule caméra. Les clips seront alors conservés durant 30 jours sur les serveurs d'Amazon, sans limitation de taille.

Blink n'impose toutefois pas son abonnement au fil de l'utilisation et laisse le choix aux utilisateurs, ce qui reste la meilleure solution à nos yeux pour tous les utilisateurs soucieux du respect de leur vie privée.

Autonomie : deux années d'utilisation promises

La Blink Indoor peut fonctionner durant deux années avec un seul jeu de piles selon la marque. Evidemment nous n'avons pas pu évaluer sur le long terme la consommation de la caméra mais les différentes limitations mises en place, comme le streaming vidéo limité à des sessions de 15 secondes, nous laissent à penser que les caméras devraient être suffisamment endurantes pour approcher ces valeurs.

© Mathieu Grumiaux pour Clubic

Blink proposera prochainement, aux Etats-Unis du moins, un accessoire à installer au dos de l'appareil et permettant de rajouter deux piles supplémentaires pour doubler l'autonomie de la caméra de surveillance.

Blink Indoor : l'avis de Clubic

Sur le papier la Blink Indoor avait tout pour être un produit parfait pour le grand public. Mais après quelques jours d'utilisation notre enthousiasme s'est rapidement évanoui la faute à quelques défauts particulièrement agaçants.

On aurait pu passer sur la qualité vidéo tout juste moyenne mais le système de détection des mouvements, à la ramasse dans les environnements sombres, est un vrai handicap. La partie audio est également une déception avec un micro épouvantable qu'il est très difficile d'utiliser.

La caméra connectée se rattrape sur les possibilités de stockage des vidéos et sur sa simplicité d'utilisation et si elle pourra se révéler utile pour les personnes souhaitant conservant un oeil sur leur maison durant leurs vacances, les utilisateurs les plus avancés devront passer leur chemin et se tourner vers d'autres modèles bien plus performants.

Blink Indoor

6

La Blink Indoor est un pari à moitié réussi pour la filiale d'Amazon. D'un côté on salue la grande simplicité d'utilisation du produit, tant dans son installation que dans son utilisation quotidienne.

De l'autre on ne peut que regretter que la marque n'ait pas mis autant de soin dans sa fiche technique, avec un capteur vidéo tout juste acceptable et une partie audio totalement loupée qui nuisent à l'expérience globale.

Les plus

  • Simplicité d'utilisation
  • Application mobile complète et bien pensée
  • Capteur infrarouge très performant
  • Qualité vidéo en plein jour
  • Stockage local ou dans le cloud au choix

Les moins

  • Un micro tout simplement inutile
  • Images peu convaincantes en basse lumière
  • Détection des mouvements aléatoire selon la luminosité

Fabrication 8

Fonctionnalités 7

Qualité d'image de jour 6

Qualité d'image de nuit 7

Qualité audio 4

Logiciel 7

Modifié le 24/12/2020 à 13h27
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
1
2
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Lisa Su, P.-D.G. d'AMD, est ravie de la très forte demande de PS5 et Xbox Series
Vous pouvez utiliser l'overlay de Discord en jeu
Brave est le premier navigateur à intégrer nativement IFPS, le HTTP pair-à-pair du futur
Plus de 30% de réduction sur cette caméra Xiaomi Mi Home Camera pour les Soldes Cdiscount
Soldes 2021 : les meilleurs bons plans et promos high-tech en DIRECT
Soldes Boulanger : l'excellent aspirateur iRobot Roomba 675 à moins de 200€
NVIDIA Shield TV : la dernière mise à jour pense notamment aux manettes de PS5 et Xbox One Series X/S
Soldes : très belle promotion sur cette TV OLED LG 55 pouces !
Test de Hitman 3 : et le chauve sourit ?
The Medium et ray tracing : un trailer de gameplay et des configurations PC corsées
Haut de page