Verbatim Write Once : un étrange SSD externe sur lequel les données ne peuvent être modifiées

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
04 mai 2022 à 13h00
30
Verbatim Write-Once SWOVA128G © TechPowerUp
© TechPowerUp

Voilà une drôle d'idée de SSD que l'on peut « graver » comme au bon vieux temps des « CD-R », même pas « RW ».

Pour être tout à fait honnêtes, il s'agit là d'une nouvelle à laquelle nous ne nous attendions pas. En effet, Verbatim vient de lancer un SSD baptisé Write Once, ce qui sous-entend que les données ne peuvent y être copiées qu'une fois.

Jusqu'à 540 Mo/s en lecture

En 2022, ce retour à une situation que nous n'avions pas connue depuis la grande époque des graveurs de CD a de quoi surprendre. Pour le moment, il est difficile de dire si Verbatim va trouver son public avec ce SWOVA128G.

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un SSD de 128 Go de capacité. Le modèle est externe, et comme il se connecte en USB-C 3.2 Gen 1, il doit être capable d'atteindre des débits de 540 Mo/s en lecture. Pour l'écriture, Verbatim évoque un maximum de 180 Mo/s.

Verbatim Write-Once SWOVA128G © TechPowerUp
© TechPowerUp

L'écriture nécessite un Windows 10 ou Windows 11 tournant sur un CPU x86/x64 et doté du .NET Framework 4.8 de Microsoft. La lecture peut se faire sur bien plus de systèmes : on parle de macOS, ChromeOS, iOS, Android et Windows 8.1, 10 et 11, à la condition que le exFAT soit pris en charge.

Verbatim n'évoque pas les systèmes Linux (un oubli ?) et insiste sur la garantie de 10 ans. Cette garantie ne couvre toutefois pas les données en elles-mêmes, juste le matériel. Nous souhaitons d'ailleurs bonne chance à ce matériel, tant il semble en décalage avec son époque.

Aucun tarif n'a été évoqué par Verbatim qui, pour l'heure, ne semble vouloir sortir le SWOVA128G qu'au Japon.

Source : TechPowerUp

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
21
_Troll
Ca peut etre interessant si le prix est bas et le ssd robuste.
soaf78
Je ne vois vraiment pas l’intérêt du truc…
Ccts
Ça peut être intéressant pour certains usages mais 128go c’est pas beaucoup. Ça pourrait m’intéresser pour sauvegarder des photos par exemple mais il faudrait une garantie de tenue dans le temps importante et un prix moins cher que du reinscriptible …
Duben
Pour des trucs publicitaires, pou des logiciels vendus sur SSD, ou des transferts de données entre pro peut être ?
SPH
Je crois que je préfère une clé USB (ou plusieurs)
dimebag
Documents comptables, judiciaires, médecine, etc.<br /> Tout document sur lequel il ne doit y avoir aucune modification possible
dimebag
Tu peux empêcher l’écriture sur une clé usb ?
SPH
Non… mais tu peux regretter d’avoir oublié de mettre un fichier sur ton Write Once…
ifebo
Moi je vois un usage :<br /> Ce n’est pas attaquable par un virus.<br /> Donc pour des machines sécurisées c’est une bonne idée.
MattS32
C’est utile pour de l’archivage, puisque ça garanti que les données ne seront pas modifiées rétroactivement.
SPH
Des CD-R et DVD-R le font aussi…
Than
J’ai du mal à en voir l’intérêt… et encore, certains ont donné quelques applications avant mon message.<br /> Surtout si c’est plus cher que nos disques actuels.
Valmont69
Mais un CD ou DVD-R s’altère très vite, ils deviennent souvent illisibles après quelques années. Ce genre de stockage permet probablement une tenue dans le temps plus longue et surtout la garantie que les données n’ont jamais été modifiées depuis leur écriture ce qui peut être très intéressant.
soaf78
bah tes photos tu les mets sur une SDXC ou un SSD externe que tu ranges dans une boite dans un tiroir, le résultat sera le même non ?
soaf78
ca fait cher la pub…<br /> Pour des données sensibles, il y a bien d’autres moyens plus secure mais pourquoi pas.
soaf78
un systeme de versioning ne serait pas plus intéressant pour ce type de documents ?<br /> parce que là, je n’imagine même pas la quantité de matière première nécessaires si on a tous un de ces machins dans la poche pour aller voir son medecin ou son comptable
MattS32
Oui. Mais avec des capacités et des performances beaucoup plus faibles…<br /> 128 Go, c’est une trentaine de DVD. DVD dont les débits maximum sont aux alentours de 20 Mo/s, avec des temps d’accès de l’ordre de la centaine de ms. Contre 500 Mo/s ici et des temps d’accès de moins de 1ms.<br /> Les DVD nécessitent en outre un graveur et un lecteur, alors que là tout est intégré.<br /> Valmont69:<br /> Ce genre de stockage permet probablement une tenue dans le temps plus longue<br /> Là-dessus par contre je ne m’avancerai pas trop. Les spécifications du JEDEC prévoient que la durée de rétention des données sur une cellule flash « neuve » doit être de dix ans minimum. Bien sûr certaines puces peuvent aller bien au-delà, mais ce n’est pas forcément le cas ici, j’ai pas l’impression que Verbatim mette la durée de rétention particulièrement en avant. Les mémoire flash peuvent en outre être sensibles aux champs électromagnétiques et aux rayons cosmiques.<br /> Les CD et DVD-R ont une excellente durée de rétention s’ils sont bien conservés (température modérée, pas d’humidité ni de lumière), et certains modèles spécifiques sont « garantis » pour plusieurs millénaires (les M-DISC, qui utilisent un substrat minéral plutôt qu’organique).<br /> Niveau archivage, je dirai que les disques optiques restent préférables pour des archives froides, qu’on laisse dormir quasiment sans jamais les utiliser.<br /> Alors que cette solution Verbatim est plus intéressante pour des archives fréquemment accédées.<br /> Un autre usage auquel je pense, c’est pour amener des mises à jour logicielles ou des nouvelles données sur des systèmes classé secret défense. J’ai connu des gens qui ont travaillé sur un calculateur du CEA il y a une quinzaine d’années, et quand ils devaient intervenir, ils n’avaient le droit de venir qu’avec des CD-R, pour garantir qu’ils ne font qu’apporter leurs mises à jour, sans pouvoir ressortir de données (la console d’accès au calculateur étant équipée d’un lecteur, pas d’un graveur). Ce genre de SSD peut-être la solution plus moderne pour faire ça de nos jours.
Pernel
Justement, c’est dans ces domaines-là que c’est utile. Si tu ne vois pas l’utilité c’est que c’est pas toi la cible.<br /> C’est pas comparable au SSD classiques (qui ne sont pas des disques …), à ma connaissance, aucun ne propose cette fonctionnalité, c’est donc pas du tout le même marché. C’est comme dire que tu ne comprends pas pourquoi certains objectifs coûtent plusieurs milliers d’euros alors qu’on peut faire de bonnes photos avec nos GSM.
Space_Boy
Moi j’ai un switch non-write sur ma disquette 3.5".
Ccts
Sauf si ce truc est moins cher car pas réinscriptible. La ca t’évite de bloquer un ssd …
Peggy10Huitres
128 Go pour mon Testament … ça devrait le faire !
Shorg
A ceux qui ne voient pas l’utilité : l’archivage légal doit / devrait se faire sur des disques WORM (Write Once Read Many), et ce SSD est typiquement un WORM.<br /> Par contre, pas sûr que ce SSD remplacerait les baies Hitachi que nous possédons dans ce but…
dimebag
Pas du tout le même besoin.<br /> Justement là on ne veut pas versionner, on veut une version unique et qu’on ne pourra jamais changer.<br /> Typiquement pour des bilans comptables ou des échanges d’éléments judiciaires ou médicaux dont les données ne doivent surtout pas être modifiées pour une raison quelconque que ce soit par une modification ou retour sur une version antérieure
Pernel
Dans ce cas je vais prendre un 128o mdr
Bondamanmanw
Pas les mêmes temps d’accès et de copies aussi.<br /> Un futur coffre fort à Bitcoin ?
philumax
Personnellement, j’ai mis un M2 de 1To dans un boitier. Il me sert de « trousse à outils » et aussi, pour emmener quelques vidéos (il y a de la place). Il fonctionne en USB 3Gen2.<br /> En fait, j’avais un M2 (d’occasion) en trop…
ares-team
On ne peut juste pas modifier le fichier sur le SSD, rien nous empeche de le copier ailleur pour le modifier à nouveau.
Maspriborintorg
Même les DVD originaux n’ont pas une durée de vie éternelle: J’ai 5700 DVD films achetés donc pas des copies. Conservé à une température entre 21 et 24 °C, humidité relative de 45 à 55 % dans l’obscurité de tiroirs Posso, il y en a une dizaine qui n’étaient plus détectés dans les lecteurs DVD (Sony, LiteOn, Plextor, Samsung, NEC) de PC et dans des appareils lecteurs de DVD (Samsung, Sony, Panasonic). Ces disques sont visiblement en parfait état (pas de rayures, de taches, d’empruntes).<br /> Je les ai donc tous copiés (avec des logiciel passant par dessus les protections) sur des disques durs Western Digital Gold de 16 / 16 / 16 /10 TB (total de 58 TB) en double sur deux tours USB ICYBOX. Ce travail de sauvegarde a duré 8 mois.<br /> Quand aux M-Disc, les promesses rendent les fous joyeux. L’estimation de la durée de vie est faite avec nos connaissances actuelles, mais des phénomène inconnus peuvent altérer ces pronostics. Un exemple célèbre est celui des condensateurs électrochimiques au tantale: Lors d’une mission Apollo, l’ordinateur de bord était en panne. La NASA a enquêté sur cette panne et a découvert que le coupable était un condensateur au tantale qui avait explosé et répandu l’électrolyte (acide sulfurique) sur les pistes du circuit imprimé. La cause de défaillance de ce composant était que le boîtier du condensateur était en argent et qu’avec le temps entre la fabrication du circuit imprimé et la mission Apollo soit environ 10 ans, l’acide avait légèrement dissout l’argent et le sulfate d’argent s’était reconverti en argent métallique (c’était cette propriété de l’argent qui était utilisée en photo argentique). Or comme le processus de recristallisation de l’argent a duré des années, cela a formé des wiskers qui ont ponté l’anode et la cathode, ce qui a produit un cour-circuit à la mise sous tension. Les test de durée de vie des condensateurs tantale se fait en accéléré à haute température et par extrapolation la durée de vie aux conditions normales est déterminée. Mais chacun sait que pour obtenir des gros cristaux il faut aller lentement, car à grande vitesse ont obtient des petits cristaux. A la suite de cette étude de la NASA, les fabricants US de condensateur tantale ont supprimé l’argent et fait le boîtier en tôle de tantale. (Sprague, Kemet, Plessey). Pour la sauvegarde sur disques réinscriptibles, j’utilisais les disques magnéto-optiques de Sony, qui nécessite une phase de chauffage par laser, puis une phase d’écriture par champs magnétique. La lecture est optique par laser basse puissance. Mais la capacité des disques 5 1/4 n’était que de 2 GB pour les deux faces, donc je ne les utilise plus.
CallMeLeDuc
Réponse plus que pertinente et qui clos le débat à mon avis.<br /> elle trouvera sans aucun doute son public.
wackyseb
Non c’est pas çà le délire. Tu peux ajouter des fichiers en continue tout au long de la vie du SSD. Juste que tu ne peux pas les effacer, les renommer, les déplacer.<br /> Une fois la cellule écrite, c’est gravé dans le marbre.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Le moniteur LG UltraWide Full HD IPS de 29'' tombe sous les 200 euros
Les nouveaux chipsets AMD pour Ryzen 7000 (Zen4) devraient être dévoilés sous peu
La carte graphique Gigabyte GeForce RTX 3070 en promo chez RueDuCommerce
Acer dévoile de nouveaux écrans 3D stéréoscopiques sans lunettes SpatialLabs View
Le futur des cartes SD s'annonce avec la norme SD 9
Voilà un prix très attractif pour ce PC Oled de 14
Toujours plus : la première mémoire DDR5 avec des ventilateurs RGB !
Acer lance une flopée de nouveaux laptops dont un Swift 3 OLED, sous la barre des 1000 euros
Faites des économies en achetant le SSD Crucial P5 Plus en promo chez Amazon
Le Chromebook Acer 15,6
Haut de page