Western Digital en pourparler de fusion avec KIOXIA pour créer un géant du stockage

02 septembre 2021 à 18h35
6
WD Blue SN550 © Western Digital
© Western Digital

Le stockage des données est un des enjeux majeurs du numérique. Une fusion entre Western Digital et KIOXIA permettrait de concurrencer le leader Samsung.

Dans un accord à plus de 20 milliards de dollars, KIOXIA et Western Digital (WD) pourraient parvenir à une fusion dès le mois de septembre. Toutefois, rien n'est conclu et en cas d’échec des pourparlers, KIOXIA poursuivra son introduction en bourse prévue pour octobre.

Une fusion pour relever les défis actuels

Avec l’émergence de la 5G, les experts prévoient une explosion du volume de données et, dans ce sens, le marché du stockage informatique est un secteur-clé. De la mobilité du numérique aux objets connectés, le stockage est requis partout. Pour ces questions, la mémoire flash a un atout : elle ne consomme pas d’énergie pour conserver les données.

Le marché de la mémoire NAND Flash est un marché avec peu d’acteurs et dont Samsung est le leader. Le Chaebol sud-coréen détient près d’un tiers des parts quand ses concurrents (KIOXIA, Western DIgital, Micron, SK Hynix et Intel) plafonnent entre 20 et 10 %. La fusion entre WD et KIOXIA viendrait alors contester l'ordre établi et mettre en porte-à-faux les autres concurrents.

Les deux entreprises ont décliné tout commentaire. Toutefois, les rumeurs autour d’une possible fusion ont permis aux groupes concernés (Western Digital et Toshiba qui détient 40 % des actions) de clôturer leurs exercices respectifs en hausse à la suite de cette annonce.

Affaires de famille ou effet de manche ?

Depuis les années 2000, Toshiba et Western Digital entretiennent des rapports étroits. Si à l’époque les deux entreprises disposaient d’usines en commun, les rapports se sont complexifiés en 2017. Toshiba, qui traversait une crise économique importante depuis 2015, se défaisait de ses filiales une à une. De par leur partenariat, la firme américaine était en bonne position pour reprendre l’entreprise quand finalement, il fut question qu’elle lui échappe au profit d’une joint-venture ayant soumis une offre de rachat bien supérieure aux prises de participation prévues.

S’ensuit une longue période de négociation, ponctuée par des procès, qui aboutit en juin 2017 lors de la vente des activités de semi-conducteur de Toshiba à un consortium d’investissement mené par Bain Capital. Dans un premier temps, Western Digital a cherché à bloquer la vente dont une partie de l’investissement provient d’un concurrent direct (SK Hynix), avant de finalement se rétracter. En effet, fin 2017, les partenaires d’antan parviendront à un accord concernant leurs co-entreprises et l’investissement dans la création d’une usine de mémoire flash dont Toshiba mènera le chantier via une nouvelle entité : Toshiba Memory Corporation, qui devient KIOXIA en 2019.

À l’instar du dénouement de la vente de la filiale concernée de Toshiba, le secteur de la mémoire est sous tension. Si l’avènement d’une fusion entre Western Digital et KIOXIA peut sembler proche, il reste un grand nombre d’incertitudes. D’une part, l'entreprise japonaise est toujours en instance d’introduction en bourse et une telle menace pour la concurrence fera naturellement monter les enchères. Puis, d’autre part, une fusion de cette envergure requiert la régulation d’un grand nombre d’autorités, ce qui ne saurait pas faciliter la création d’une entité aussi puissante.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
5
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Un écran PC incurvé Lenovo de 31 pouces idéal pour le télétravail à prix vraiment cassé !
Lian Li annonce le PC-Q58 : un petit boîtier, oui, mais compatible avec tout ce qu'un joueur ou une joueuse voudrait mettre dedans
SilverStone SETA Q1 : un moyen tour silencieux qui va faire du bruit ?
La souris gamer sans fil Logitech G305 disponible à son prix le plus bas
Rendre le processeur Apple M1
Intel : les CPU Sapphire Rapids et Raptor Lake sont prévus pour fin 2022
AU Optronics annonce une TV de 85 pouces 4K @ 240 Hz : le nirvana du joueur ?
AGON (AOC) annonce deux nouveaux écrans gamer, dont un 31 pouces, 4K 144 Hz
Nextorage, filiale de Sony, lance ses SSD NVMe pour PS5
Razer annonce son nouveau clavier haut de gamme Huntsman V2
Haut de page