Intel va se séparer de sa division NAND au profit de SK Hynix pour 9 milliards de dollars

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
20 octobre 2020 à 11h06
1
Intel NAND © Intel

Secteur pourtant en plein essor, la NAND ne semble plus intéresser Intel qui a décidé de se séparer de toute sa division.

À partir de 2025 et sauf retournement de situation inattendu, Intel ne produira plus de mémoire flash NAND. Le géant américain se déleste ainsi de tout un pan de son activité mémoire au profit du Sud-Coréen SK Hynix qui aurait déboursé 9 milliards de dollars (environ 7,6 milliards d'euros) pour sécuriser la transaction.

Intel Optane © Intel

Recentrage des activités d'Intel

Une transaction qui s'inscrit dans une nette tendance à la concentration après d'autres annonces comme le rachat d'ARM par NVIDIA (40 milliards de dollars), l'acquisition de Tracfone par Verizon (6 milliards) ou l'achat de ZeniMax Media par Microsoft (7,5 milliards).

La division NAND d'Intel est en réalité une partie d'un département plus vaste regroupant aussi les activités Optane. La vente à SK Hynix semble d'ailleurs devoir permettre à Intel de se focaliser sur la technologie Optane sans doute jugée plus prometteuse en interne.

Après quelques années difficiles, la mémoire Optane semble enfin devenir profitable, mais ce n'est pas le seul objectif d'Intel. En effet, l'Américain compte employer les fonds ainsi récupérés pour développer son activité dans l'intelligence artificielle et la 5G notamment.

Usine Intel de Dalian (Chine) © Intel

Deux échéances, 2021 et 2025

La transaction se fera en deux temps avec d'ici fin 2021, la cession des activités SSD d'Intel. SK Hynix prendra possession du personnel et des brevets de l'Américain. C'est aussi à ce moment-là que l'usine Intel de Dalian (Chine) changera de propriétaire. Une étape à 7 milliards de dollars.

Dans un second temps, SK Hynix mettra la main sur toutes les propriétés intellectuelles d'Intel en matière de puces NAND. Cette seconde étape devrait être bouclée à l'horizon 2025 et permettra d'atteindre le solde des 9 milliards de dollars évoqués précédemment.

Pour SK Hynix l'opération n'est toutefois pas sans risque. Ainsi, le cours de l'action s'est-il d'abord envolé à la Bourse de Séoul, les investisseurs saluant l'acquisition. Ensuite cependant, elle a chuté de 2% : pour certains spécialistes, le Sud-Coréen aurait trop payé pour devenir numéro deux du secteur de la NAND derrière son compatriote Samsung.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
bmustang
En effet, pas sur que ce soit une bonne affaire ? Hynix nous le prouvera dans 4-5 ans
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Gigabyte a 4 nouvelles RTX 3070 dans les cartons !
Microsoft déploie la nouvelle version d'Outlook sur macOS
En Chine, le OnePlus 8T a généré 12,7 millions d'euros 1 minute après sa mise en vente
La Russie va limiter les achats de cryptomonnaies à 6 500 euros par an
The Mandalorian, saison 2 : un nouveau trailer diffusé
Le volant de course Logitech G29 Driving Force de nouveau à prix cassé !
Tesla arrête sa politique de retour sous sept jours avec remboursement aux USA
Des chercheurs californiens utilisent l'impression 3D pour renforcer les bâtiments en béton
Amazon : il n'y a jamais eu autant de faux avis que depuis le début de la pandémie
L'UE va mettre à jour une directive anti-blanchiment visant notamment les cryptomonnaies
Haut de page