Doctolib rend la téléconsultation gratuite pour les médecins pendant l'épidémie de coronavirus

06 mars 2020 à 14h00
0
Doctolib téléconsultation

Doctolib facilite l'accès à son service de téléconsultation durant l'épidémie de coronavirus. Le nombre de médecins intéressés a fortement augmenté au cours de ces derniers jours.

En pleine épidémie de coronavirus (COVID-19), la téléconsultation a la côte. La plateforme Doctolib, qui propose la téléconsultation depuis 2019, a décidé de rendre cette option gratuite pour faire face à la situation.


Hausse de 40 % des demandes de médecins pour accéder aux téléconsultations

« Nous avons décidé de mettre gratuitement la téléconsultation à la disposition de tous les médecins du pays pendant la durée de l'épidémie. On prend tout en charge : les coûts d'équipement, de formation et de gestion de ce service », explique Stanislas Niox-Chateau, président de Doctolib, dans des propos rapportés par Le Figaro.

Ce service est d'habitude payant et facturé 79 euros par mois aux médecins qui décident de souscrire un abonnement. Les 3 500 praticiens qui avaient déjà recours à Doctolib avant le début de l'épidémie vont quant à eux être remboursés afin qu'ils ne se sentent pas lésés.

Pour rappel, si vous pensez avoir le COVID-19, il est fortement déconseillé de se rendre soi-même chez un médecin et tout simplement de sortir de chez soi, et ce afin d'éviter la propagation du virus. D'où l'intérêt de la téléconsultation. Pour toute information, un numéro vert disponible 24h/24 et 7j/7 a été mis en place : 0 800 130 000. Les appels à ce numéro depuis un numéro fixe en France sont gratuits.

Source : Le Figaro
Modifié le 06/03/2020 à 14h03
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top