La dernière mise à jour de l'équivalent anglais de TousAntiCovid banni des stores Android et Apple pour tracking excessif

© Alexandre Boero pour Clubic

La dernière version de l'application NHS COVID-19 a été bloquée outre-Manche. Une nouvelle fonctionnalité demandait aux utilisateurs de partager la liste des lieux qu'ils avaient visités s'ils étaient testés positifs.

C'est un couac que les développeurs de l'équivalent britannique de TousAntiCovid n'avaient pas anticipé. Ces derniers jours, Google et Apple ont tout simplement refusé la dernière mise à jour de l'application NHS COVID-19 proposée par les autorités de Sa Majesté. Les deux géants américains ont considéré qu'elle enfreignait leurs règles respectives, notamment en matière de suivi des utilisateurs.

Google et Apple se positionnent contre l'historique de localisation des utilisateurs

L'application de contact tracing britannique, NHS COVID-19, fait partie de celles, en Europe, à avoir bénéficié du concours de Google et Apple pour être rapidement proposée au public. Sauf que cela n'offre pas un blanc-seing aux développeurs pour autant. Et les autorités anglaises et galloises, qui exploitent NHS COVID-19, viennent d'en faire l'expérience.

La dernière mise à jour de l'application qui fonctionne à l'aide du Bluetooth a été refusée catégoriquement par les deux entreprises. Celle-ci devait ajouter à l'application une fonctionnalité permettant de recueillir l'enregistrement des lieux fréquentés par l'utilisateur de l'application, le tout en cas de test COVID positif. Une façon de faciliter la remontée d'informations et de rapidement agir sur de potentiels foyers de contamination.

Il s'agissait en réalité de collecter l'équivalent de l'historique de localisation des Britanniques constitué à l'aide des différents QR Codes scannés par les utilisateurs au gré de leurs déplacements.

La précédente version de l'appli finalement sur les stores

Le problème, c'est que ce type de fonctionnalité qui repose sur la localisation est tout simplement interdit par les politiques de Google et Apple pour le Play Store et l'App Store. C'était l'une des conditions à respecter pour recevoir le soutien des deux géants, qui n'ont donc pas eu d'autre choix que de suspendre la mise à jour, censée au départ être disponible à compter du 12 avril, date tant attendue de réouverture des pubs et restaurants outre-Manche.

Les deux boutiques d'applications ont donc maintenu la dernière version valide de l'outil, la 4.7, mise en ligne le 23 mars 2021. À ce jour, l'application NHS COVID-19 a déjà été téléchargée plus de 21 millions de fois. Elle aurait permis d'éviter autour de 600 000 nouvelles contaminations dans le pays.

Non loin de là, en Écosse, les autorités ont carrément développé un outil distinct de leur application de suivi de contacts Protect Scotland, baptisé « Check in Scotland », qui consiste en une application exclusivement consacrée au partage de l'historique des lieux visités.

Source : BBC.com

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
11
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Test TP-Link Tapo C310 : la caméra Wi-Fi d'extérieur pour les petits budgets
Offrez vous un clavier gamer HyperX Alloy FPS vraiment pas cher chez Darty
Lupin : la deuxième partie de la série débarque le 11 juin prochain sur Netflix
Gaming week Amazon : le TOP des périphériques gaming à prix cassé
Venom: Let There Be Carnage : une bande-annonce pour le film Marvel avant sa sortie automnale
La superbe TV Philips The One 65
Le navigateur Brave pour iOS permet désormais d'ajouter vidéos et musiques dans une liste de lecture
Comparatif des meilleurs logiciels de retouche photo (2021)
Bon plan PC portable : ce Lenovo Ideapad 5 profite de 150€ de réduction chez Darty
Miner du Chia fait tomber les SSD classiques de 256 Go en seulement 40 jours
Haut de page