La prochaine Freebox d'entrée de gamme tournerait sous Android TV

Par 
le 05 août 2018 à 18:41
 0
Freebox mini 4k android tv


Un site internet spécialiste de l'opérateur Free dévoile ce qui pourrait bien être les caractéristiques de la prochaine FreeBox.

Une box très bien équipée



Fondé par un petit groupe de passionnés en 2005 dans le but de centraliser toute l'actualité de l'opérateur Free, le site internet UniversFreebox a récemment fait part des dernières rumeurs concernant les potentielles caractéristiques de la prochaine box d'entrée de gamme de l'opérateur.

C'est ainsi qu'on y apprend que cette future Freebox serait serait équipée du SoC Qualcomm Snapdragon 835, une puce bien connue des possesseurs de smartphone puisqu'elle était, l'année dernière, équipée sur la plupart des mobiles haut de gamme. Une box dont la spécificité serait également de tourner sous Android.

Ainsi, si ces rumeurs se révélaient exactes, ce serait une excellente nouvelle puisque le Snapdragon 835 est justement pourvu d'un modem 4G, ce qui permettrait à la box de pouvoir en profiter (en plus d'une connexion fibre optique et xDSL), et ainsi, à Free, de concurrencer l'actuelle Box 4G de Bouygues Telecom.

Une puce supportant également l'affichage 4K UHD, la HDR 10 ainsi que beaucoup d'autres choses.

Toujours selon ces rumeurs, cette nouvelle Freebox serait également équipée d'un système de reconnaissance d'empreinte digitale, mais également faciale, notamment grâce à la présence du composant de sécurité Qualcomm Heaven.

Et ce n'est pas tout, puisque l'application Netflix serait également de la partie, ce qui représenterait une première chez l'opérateur Free.

La fiche technique dévoilée ?



Concernant le reste des caractéristiques de la box, voilà ce que communique UniversFreebox :

- CPU : 8 coeurs Qualcomm Kryo 280 (4 x 2,45 GHz + 4 x 1,9 GHz)
- GPU : Adreno 540 (Support OpenGL ES 3.2, OpenCL 2.0, Vulkan et DirectX12)
- Camera ISP (Processeur de traitement d'image numérique) : Qualcomm Spectra 180
- DSP (Processeur de signal numérique) : Qualcomm Hexagon 682
- Modem Snapdragon X16 : LTE catégorie 16 (1 Gb/s download/150 Mb/s upload), WiFi 2×2 MU-MIMO 802.11ac (802.11ad optionnel), Bluetooth 5.0
- Audio : processeur Qualcomm Aqstic Audio (support 32 bit/384kHz)
- Vidéo : K UltraHD capture @ 30 fps ; 4K UltraHD playback @ 60 fps ; H.264 (AVC), H.265 (HEVC), VP9
- Plateforme de sécurité : Qualcomm Haven (biométrie et certifications)
- Capacité HDMI supplémentaire

Des caractéristiques somme toute remarquables pour une box d'entrée de gamme, et qui laisse alors présager le meilleur concernant la prochaine Freebox V7, attendue pour le mois de septembre.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon le patron d'Epic Games, malgré ses dizaines de millions de joueurs, Apex Legends n'a jamais fait trembler Fortnite.
NVIDIA cherche à rassurer. Dans le cadre d’un événement dédié à ses actionnaires, la firme au caméléon a fait part de son optimisme sur les performances de sa gamme Turing sur le marché. On apprend notamment que cette dernière se vend mieux que la génération Pascal en son temps.
Une vidéo de prise en main du prochain Galaxy Fold de Samsung laisse entrevoir une marque bien visible une fois l’écran déplié. Cependant, le téléphone présenté pourrait n’être qu’un prototype qui aurait fuité des usines d’assemblages de la marque.
Alors que la nouvelle génération approche, Microsoft semble avoir envie de donner un ultime élan à sa Xbox One avec une version qui misera tout sur le dématérialisé.
Comme un goût de déjà vu... Quasiment un an après un premier appel à voter contre le projet de loi nommé Directive Copyright, les défenseurs d’un internet libre se mobilisent à nouveau. Dans moins d’une semaine les députés devront à nouveau statuer sur cette loi considérée comme liberticide par de nombreux acteurs de la sphère Internet.
Cette édition 2019 de la Game Developers Conference aura suscité un intérêt tout particulier chez les joueurs grâce à la présentation de Stadia par Google. Mais aussi, et comme chaque année, l'événement à destination des professionnels de l'industrie du jeu vidéo a récompensé les meilleurs titres de ces derniers mois.
Un prototype du vaisseau spatial Starship va faire l’objet d’un premier essai sur le site de Boca Chica, au Texas. Une étape à la fois symbolique et importante dans la course à la conquête spatiale menée par SpaceX.
21/03 | Espace
Le constructeur va lancer en Inde son propre de système de paiement mobile. Contrairement à ses concurrents, Xiaomi n’utilise pas de puce NFC pour régler un commerçant mais met en avant le paiement par QR Code.
Incriminé pour son manque de réactivité, voire son inertie face au live diffusé par un terroriste lors de la fusillade de Christchurch, le réseau social Facebook promet de perfectionner son IA pour détecter les vidéos à caractère terroriste.
21/03 | Facebook
En pleine conférence à la Game Developers Conference, Tim Sweeney, patron d’Epic Games, a fait pleuvoir les annonces concernant le futur de sa boutique lancée en fin d’année dernière.
Alors que les écrans percés se généralisent peu à peu après la déferlante de « notchs » observée en 2018, Samsung confirme une fois encore sa volonté d’en finir avec ce genre de solutions.
21/03 | Samsung
L’horloger suisse présente une montre connectée qui enregistre les performances des golfeurs et leur donne des informations adaptées pour améliorer leur jeu, dont une cartographie 3D du parcours.
Dans le domaine spatial, les retards sur le calendrier initial d’un programme sont légion, ce qui reste assez compréhensible compte tenu de la complexité d’un lancement, de la conception d’un lanceur ou d’un moteur de fusée.
21/03 | Espace
La plateforme, lancée le 18 mars, répond aux questions posées par les Européens dans le cadre des élections qui vont avoir lieu au mois de mai. Mais sa mission ne s’arrête pas là.
21/03
Malgré sa présentation retentissante durant la Game Developers Conference cette semaine, Stadia, le service de cloud gaming signé Google, suscite encore beaucoup d'interrogations chez les joueurs.
scroll top