Free : la perspective d'un FreePhone refait surface

05 février 2015 à 11h41
0
La rumeur n'est pas nouvelle, mais elle revient sur le devant de la scène : Free pourrait commercialiser prochainement un smartphone sous sa marque, pour accompagner ses offres mobiles.

00FA000005645024-photo-free-mobile.jpg
Dans un article publié mercredi, Le Figaro relance la rumeur du FreePhone, un terminal mobile potentiellement commercialisé par Free. Le quatrième opérateur, qui avait promis à ses abonnés une « surprise » pour début 2015, pourrait ainsi proposer un smartphone sous sa marque en complément de ses offres d'abonnements.

La démarche serait plutôt étonnante, puisque Free Mobile a développé son offre sur la base de forfaits sans engagement. Mais l'opérateur propose tout de même des téléphones mobiles à l'achat via son site Internet : la perspective d'y voir intégré son propre terminal, sous Android ou Firefox OS, ne serait pas déroutant. Disposer de son « FreePhone » permettrait également à l'opérateur de garder la main sur la totalité du service client, qu'il concerne le forfait ou le téléphone mobile de l'abonné.

Si une telle rumeur n'est pas nouvelle - on en parlait déjà en 2012, lorsque Free s'est lancé sur le marché des forfaits mobiles - elle ne devrait pas manquer d'agiter une nouvelle fois la concurrence qui, bien qu'habituée désormais aux coups d'éclat de Free, est généralement moins impatiente que les clients de découvrir les surprises que réserve Xavier Niel.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
scroll top