Montée en débit : les opérateurs testent le VDSL2

11 juin 2013 à 14h12
0
En avril dernier, l'Arcep autorisait les opérateurs à procéder à des tests en matière de VDSL2. L'ensemble des FAI indiquent désormais avoir entamé ce processus visant à délivrer des débits plus rapides que le traditionnel ADSL.

00DC000001894962-photo-logo-reseau-rj45-logo.jpg
Avec comme horizon l'automne 2013, l'Arcep autorisé fin avril à ce que les opérateurs mettent en place une phase de « pré-généralisation du VDSL2 ». Deux départements pilotes étaient alors sélectionnés, à savoir la Dordogne ainsi que la Gironde. Cette phase intervient dans le cadre de la montée en débit, à savoir la possibilité offerte aux internautes de profiter de débits plus conséquents que le traditionnel ADSL.

Pour les FAI, l'opération s'avère également intéressante puisque le VDSL2 (Very high speed Digital Subscriber Line) utilise le réseau cuivre de l'opérateur historique. Il n'est donc pas nécessaire de procéder à de lourds investissements sur le terrain, à l'image de la fibre optique. Toujours est-il que le régulateur des Télécoms indiquait alors que cette phase devait « permettre aux opérateurs tiers de tester l'ensemble des processus des offres de gros dans le cadre de l'utilisation du VDSL2 : commandes, livraison et identification des difficultés ».

Les défauts inhérents au VDSL2 sont connus. Une présence proche du répartiteur (NRA) étant obligatoire pour profiter pleinement de ces débits. A défaut, la perte pour l'utilisateur peut s'avérer conséquente, rendant alors inefficace tout déploiement dans certaines zones peu denses ou rurales. Pourtant, l'ensemble des opérateurs entrent de plain-pied dans la phase de tests de la technologie.

Free a ainsi promis à ses abonnés de la zone concernée équipés en Freebox Revolution de les passer sans surcoût au VDSL2. L'opérateur a ainsi annoncé « jusqu'à 90 Mbp/s en réception et jusqu'à 25 Mbp/s en émission ». Là encore, ces débits étant optimaux lorsque l'abonné se trouve proche du nœud de raccordement.

0140000005938448-photo-arcep-vdsl2.jpg

Pour sa part, SFR proposait quelques jours après l'annonce de l'Arcep aux membres de L'Atelier SFR de Dordogne et Gironde de faire partie du panel de testeurs sur leurs lignes. Ces derniers devant alors être connectés à un NRA dégroupé par SFR. L'opérateur propose à cet effet une version compatible de sa Box, baptisée NB6 V. Les premiers tests ont d'ailleurs déjà débuté, précise n9ws.com, mais uniquement pour les nouveaux clients de l'opérateur.

OVH Télécom a également promis du VDSL2 avec un « débit réel jusqu'à 100 Mbps / 32 Mbps ». L'opérateur précise avoir ainsi basculé automatiquement et sans surcoût ses clients bordelais éligibles au VDSL. OVH en profite pour définir une date fixe pour un lancement plus global à savoir le 1er octobre 2013. A cette date, il proposera le VDSL2 sur l'ensemble des NRA dégroupés, à Lille, Paris, Lyon et Marseille.

Restent Orange et Bouygues. Si le premier n'a pas répondu à nos appels concernant la mise en route de tests pour le VDSL2, echosdunet indique que les clients Livebox Play éligibles peuvent demander à l'utiliser. Côté Bouygues Télécom, aucune communication officielle n'a encore été donnée mais l'opérateur nous fait savoir que cela ne signifie pas que ce dernier n'est pas en reste sur cette technologie.

Mise à jour

Comme nous le laissions entendre, Bouygues Télécom entre dans la danse de la montée en débit. Il indique dans un communiqué qu'il proposera : « des débits théoriques allant jusqu'à 100Mbits dans le sens descendant, et jusqu'à 50Mbits dans le sens montant (suivant les caractéristiques techniques et la localisation de la ligne) ». La technologie sera intégrée en novembre prochain aux offres fixes Sensation sans surcoût par rapport à l'ADSL.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Une étude montre que les cyclistes
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top