La neutralité du Net : une argutie politique ?

Olivier Robillart
Publié le 14 octobre 2010 à 12h45
Une argutie est un raisonnement marqué par une subtilité que l'on pourrait qualifier d'excessive, une finesse qui pourrait échapper au commun des internautes. Pourtant, les responsables politiques de la majorité et de l'opposition ont décidé de s'emparer de la question. Chacun propose sa propre vision.

00A0000003413434-photo-sysadmin-cables-r-seau-serveurs.jpg
Chaque tendance politique a donc décidé de se plonger sur la question de la neutralité du réseau. D'un côté, Christian Paul (PS) député de la Nièvre a mis en place voilà plusieurs semaines un outil collaboratif permettant à chacun d'apporter ces idées sur le sujet. Il évoque notamment « les discriminations envers certains contenus, où les internautes sont restreints pour l'essentiel à de la consultation de services et où le choix du terminal support des abonnements illimités est déjà imposé. Elles résident aussi dans la tentation de proposer des abonnements restreints à certains services ».

D'un autre côté, Laure de la Raudière (UMP) poste régulièrement sur son blog des annotations sur ce thème. Elle estime ainsi que « l'on peut considérer comme acceptable, pour des raisons techniques et objectives, que les acteurs puissent gérer de façon différenciée certains flux, qu'ils soient opérateurs ou fournisseurs de contenus, encore faut-il que cela se fasse dans des conditions transparentes et non discriminatoires... ». Elle introduit également l'obligation de fournir une offre internet de qualité sans pour autant nommer directement la notion de débit garanti.

La neutralité du réseau est donc un terreau fertile au débat politique. Pour autant, l'Europe devrait être un juge de paix puisque la Commission européenne a d'ailleurs terminé sa consultation et devrait rendre prochainement ses observations. Enfin, l'Arcep va ouvrir ce jeudi un nouveau débat sur son site.

Toutes les personnes intéressées peuvent d'ores et déjà y poster leurs questions. Histoire de faire sortir le débat des éventuelles querelles politiques.
Olivier Robillart
Par Olivier Robillart

Mêler informatique, politique et journalisme tu essaieras ! Voilà ce que m'a demandé un jour un monsieur ridé tout vert qui traînait dans un square en bas de mon immeuble. J'essaie désormais de remplir cette mission en tant que rédacteur pour Clubic. Je traite principalement de politique numérique tout comme de sécurité informatique et d’e-Business. Passionné de Star Wars, de Monster Hunter, d’Heroic Fantasy et de loisirs numériques, je collabore régulièrement à de multiples projets vidéo de la rédaction. J’ai également pris la fâcheuse habitude de distribuer aux lecteurs leur dose hebdomadaire de troll via la Clubic Week.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.