Citroën veut inventer la mobilité électrique du futur avec le "skate" autonome CV20

01 octobre 2021 à 12h25
21
Citroën Autonomous Mobility Vision © Citroen
© Citroën

En collaboration avec Accor et JCDecaux, Citroën lance The Urban Collëctif. Son objectif : créer un concept de véhicule urbain et autonome qui pourrait incarner le futur des déplacements en ville.

Sobrement baptisé « Citroën Autonomous Mobility Vision », ce prototype de véhicule électrique autonome repose sur une plateforme de « skateboard » et est personnalisable à l’envi.

Une seule plateforme pour plusieurs cabines

Collaboration entre les trois acteurs français, The Urban Collëctif présente sa vision du futur des déplacements en ville incarnée par Citroën Autonomous Mobility Vision. Ce concept open-source de plateforme électrique commune et autonome est présenté par ses créateurs comme « une plateforme de mobilité high-tech ». Son objectif est d'optimiser les mobilités et de permettre de se réapproprier l’espace urbain tout en améliorant la qualité de vie en ville. Selon Citroën, ces véhicules pourraient fluidifier le trafic de 35 % minimum.

Pour ce faire, le véhicule du futur se compose d’une partie basse à quatre roues en forme de skateboard à laquelle vient se fixer une cabine réservée aux usagers. Le Skate Citroën mesure 2,60 m de long pour 1,60 m de large et 51 cm de haut. Il peut atteindre une vitesse de 25 km/h, mais se limite à 5 km/h dans certaines zones piétonnes. Les roues équipées de pneus sphériques Goodyear Eagle 360 permettent à la plateforme de se déplacer dans absolument toutes les directions sans avoir à manœuvrer. L’opération pour rattacher la plateforme aux « pods » ne prendrait qu’une dizaine de secondes, selon The Urban Collëctif. 

Trois pods aux utilisations différentes

Un concept qui n’est donc pas sans rappeler des créations d’autres constructeurs comme les Toyota e-Palette ou le Rinspeed Snap, mais qui se distingue par ses fameuses cabines personnalisables à l’envi. Elles peuvent être appelées par les usagers selon leurs besoins pour se déplacer d’une gare à un hôtel ou pour aller vers un restaurant, voire faire du sport, précise le collectif.

Ce sont au total trois « pods » qui ont été créés en collaboration avec Accor et JCDecaux et ils ont chacun ont un style bien distinct. Puisqu’ils sont open-source, d’autres entreprises pourraient proposer leur propre vision pour des services plus divers : restauration, santé, gestion des déchets, etc.

Pour l’instant, le groupe Accor a créé deux cabines. La première « Sofitel en voyage », s’inscrit plutôt dans une démarche d’hôtellerie de luxe avec un design fait de velours orange et marqueterie. À l’intérieur, le groupe ne lésine pas sur l’expérience utilisateur grâce à un service de conciergerie accessible via une tablette , un minibar avec seau à champagne et des chargeurs à induction mis à disposition.

Le second, « Pullman Power Fitness » est destiné aux sportifs avec un fauteuil amovible au centre permettant de faire du rameur ou du vélo elliptique de chaque côté. Les efforts faits sur les deux appareils sportifs pourraient servir à rechercher une partie de la batterie de la plateforme.

Citroën Autonomous Mobility Vision 3 © Citroen
© Citroën

De son côté, JCDecaux opte pour un design plus sobre, pensé comme une navette façon abribus. Elle peut accueillir jusqu'à cinq passagers qui peuvent l’utiliser sur demande et contrôler leur trajet via un écran tactile.

Bien que des maquettes à l’échelle 1 aient été dévoilées, les trois concepts du collectif restent pour le moment à l’état de projet. Selon le constructeur automobile, des flottes Citroën Skate pourraient cependant être mises à en place d’ici 2027 dans les collectivités.

Source : Citroën

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
20
Gh0st_D0g
Poisson d’octobre ?
blackdoor
Avec la chute continue des ventes depuis plusieurs années , Citroën devrait plutôt se recentrer sur l’attrait du design. Je doute que les ouvriers Citroën apprécient particulièrement que le fruit de leur travail soit dépensé pour financer les lubies de la direction.
a-snowboard
L’idée d’une plateforme roulante où chacun y case son module est top. (Bon après c’est comme les camions en fait ^^ )<br /> Après j’ai un peu du mal à voir ce concept « accessible à tous » comme prétendu dans ma pub.<br /> globalement, plus la mobilité est individuelle, plus elle coûte cher. (Sauf la marche à pied et le vélo). Bus VS taxi par exemple.<br /> Donc ça sera du luxe. Comme montré dans ma pub.<br /> Autre point important, ça fonctionnera sur des voies dédiées. Donc j’ai un peu du mal à voir ça dans paris <br /> Sur un grand complexe touristique, aéroport etc pourquoi pas.<br /> Mais bon, c’est possible aussi que je ne soit pas super visionnaire
a-snowboard
Sans recherche et développement l’entreprise coulera aussi.<br /> C’est aussi à l’entreprise d’avoir une vision d’avenir et d’être forcé de proposition. Des fois ça marche, des fois ça marche pas.<br /> (En plus du reste on est d’accord).<br /> Les employés, je vois pas trop le rapport (ça serait les dividendes ok) . Mais le consommateur, c’est lui qui paye tout ça.
Yves64250
Des calèches électriques a 10 km/h.
blackdoor
Il faudra aller dire ça aux ouvriers qui n’ont pas touché leur salaire complet en raison du chômage. Ca fait toujours plaisir quand l’entreprise n’a pas d’argent pour compléter leur salaire mais elle en a pour des projets sans avenir.
Popoulo
Lesquels d’ouvriers ? Reste que 2 pauvres usines en France. Tout le reste ayant été délocalisé au Portugal, Espagne, Angleterre, République Tchèque, Italie, Slovénie, Maroc, Brésil, Uruguay et Russie.<br /> Le C5 X devait être fait en France mais ils ont finalement opté pour… la Chine.<br /> Au final, je crois que la seule chose que les ouvriers fr doivent apprécier, c’est d’avoir un job.
obbiclubic
Ouiiiiii roulons tous avec un Truffaut sur le toit !!! &lt;3
fredolabecane
Si vous avez des hémorroïdes, évitez si possible la calèche.<br /> André, quand est-ce qu’ils arrêterons?, fait quelque chose!
Remoss
Vraiment? Une jardinière sur le toit de la navette ? Vraiment Citroen ???
MisterDams
Moi j’y vois bien la possibilité d’avoir un mini bus pour du transport collectif à l’instant T, puis de changer le Pod pour avoir un maximum de chargement utile le lendemain…<br /> Bref, avoir un même châssis pour plusieurs habitacles et avoir ce dont on a besoin quand on en a besoin au lieu d’avoir plusieurs véhicules différents.<br /> Dans un univers de véhicules en free floating, ça peut vraiment avoir sa pertinence pour le coup et permettre une baisse drastique des coûts d’entretien du parc en n’immobilisant que l’élément qui rencontre un problème.<br /> De là à en faire une chambre d’hôtel ou une salle de sport, bof bof. Faire 30min de vélo elliptique pour faire 15km (30min de trajet à 30kmh, la nouvelle vitesse autorisée en ville le temps que ça arrive), autant prendre… un vélo.<br /> Mais ça fait certainement plus parler du concept ! Puis vu que c’est de l’Open Source, ça montre que c’est à «&nbsp;nous&nbsp;» d’inventer les possibilités, et qu’elles sont quasi infinies.
kiddass33
La meuf à la veste grise en a oublié sa valise tellement son voyage était trop bien…
Epsylon93
Perso j’adore le concept
c_planet
Je suis mdr, avec la plateforme en forme de matrix pills pour le véhicule croix rouge.
nicgrover
A quand dans les banlieues chaudes des grandes agglomérations…
EnLighter
Why not …<br /> Les chauffeurs de taxis vont disparaitre par contre.
twopheek
J’adore le concept honnêtement. Ça serait bien d’avoir un accord avec plusieurs constructeurs pour standardiser les skate et les pods. Ensuite, tu prends une ville pilote qui fait circuler les skate sur des voies spéciales. Franchement
pecore
Alors là, je ne sais vraiment pas quoi penser de cette idée mais clairement l’intérêt devrait se limiter aux grandes agglomérations. A suivre, je ne vois que ça pour l’instant.
Elcamino
Les efforts faits sur les deux appareils sportifs pourraient servir à rechercher une partie de la batterie de la plate-forme.<br /> Recharger, non ?
manycalavera
Un skate c’est pas une planche avec des roulettes à la base ? Si non du transport en commun gratos quitte a se taper des pubs pourquoi pas.
Pepere40
C’est tout à fait débile. avant de se casser la tête pour adapter la circulation à la ville ,il faudrait d’abord repenser à fond le problème de la ville.A mon avis il faut revoir le problème.Il faut admettre que les villes sont obsolètes.Elles sont beaucoups trops étendueset occupées par des batiments super énergivores. Il n’y a plus rien de rationelet au point de vue mobilité tout se mélange,les trotinettes et les vélos frôlent les bus et les piétons,c’est la pagaille tous les jours et les pertes de temps dans les bouchons sont incommensurables.Et avec le changement climatiques elles sont pour ainsi dire toutes construites au bord de l’eau et sont et seront innondées sans cesse. Il faut donc revoir tout le système.refaire des villes super concentrées avec des étages différent pour les occupations,on descent à son travail,la vie foyer étant sur les étages supérieurs,il y a des ascenseurs tous les deux cents mètre,on descent pour aller à l’école ou au magazin,ou au théatre?on fait du sport et on se promène au dernier étage,et si on dont partir on dispose d’une voiture électrique au rez de chaussée. Ainsi va la vie,il faut évoluer et pas perdre son temps et so argent avec des solutions boiteuses.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

NW Groupe inaugure une borne de recharge ultrarapide connectée… sur une batterie géante
Voiture électrique : Stellantis promet la création de 15 000 bornes de recharge en Europe d'ici à 2025
Hertz aurait fait une énorme commande de Tesla... pour quelque 4,2 milliards de dollars
Full Self Driving : Tesla stoppe la bêta de son mode autonome en raison de problèmes logiciels
Ducati ne fait pas dans l'électrique MAIS va fournir les courses MotoE dès 2023
Une voiture volante à moins de 160 000$ ? Le constructeur Xpeng l'annonce pour 2024
Le véhicule solaire d'Aptera passe en bêta avant la livraison prévue pour 2022
Cybertruck : Tesla tente de rassurer et promet de nouveaux prototypes bientôt
Au troisième trimestre, les voitures hybrides se sont plus vendues que les diesel
Que va-t-on faire de toutes ces batteries ? Le secteur auto face au challenge du recyclage d'ici à 2030
Haut de page