Oculus abandonne le support du Go pour se concentrer sur le développement du Quest et du Rift S

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
24 juin 2020 à 08h00
0
© Oculus

Premier arrivé, premier parti. L’Oculus Go, le casque de réalité virtuelle originel, ne sera plus supporté par l’entreprise américaine, annonce Facebook.

Désormais, tous les regards seront tournés vers l’Oculus Quest et l’Oculus Rift S. 

L’Oculus Go mis au rebut, deux ans après sa sortie

L’Oculus Go a été le tout premier casque de réalité virtuelle autonomie à sortir des usines de la filiale de Facebook. Conçu en partenariat avec Qualcomm et Xiaomi, il offrait une porte d’entrée abordable dans la VR avec une étiquette fixée à 219 € lors de sa sortie en mai 2018.

Seulement, la sortie de l’Oculus Quest un an plus tard a rebattu les cartes pour l’entreprise. Beaucoup plus puissant, le Quest est aussi bien plus permissif en termes de tracking : il s’effectue ici sur six degrés de « liberté » (inclinaison de la tête, position du porteur, etc.), contre trois seulement pour le Go. 

Résultat ? Une immersion bien plus poussée, et un plébiscite global pour le nouveau casque d’Oculus — que nous avions nous-mêmes adoré dans notre test. Seulement, il semble que ce carton ait fini par avoir raison de l’Oculus Go. Désormais jugé surnuméraire par l’entreprise, il ne sera plus supporté et disparaîtra, à terme, du site officiel.

La filiale de Facebook assure toutefois que des mises à jour de sécurité et des correctifs de bugs seront publiés pour le Go jusqu’en 2022. Aucune nouvelle fonctionnalité ne sera néanmoins développée pour le casque, et aucune nouvelle application ne pourra être soumise sur son store à compter du 4 décembre 2020.

Les applications du Quest bientôt accessibles en dehors de l’Oculus Store

Dans un second temps sur son billet de blog, Oculus explique avoir pris en compte les remarques des développeurs, qui sont nombreux à chercher de nouveaux moyens de distribuer leurs applications et jeux sur le Quest.

Si, jusqu’à présent, ils devaient forcément passer par la mise en ligne de leur appli sur l’Oculus Store (et par le processus de validation et les commissions à Oculus qui vont avec), l’entreprise annonce que cela ne sera plus forcément le cas à l’horizon 2021.

« Nous sommes excités d’annoncer que, début 2021, nous allons offrir aux développeurs un nouveau moyen de distribuer des applications pour le Quest, annonce Oculus. Cela permettra aux développeurs de partager leurs applications à tous les possesseurs de Quest, sans avoir à être accepté dans l’Oculus Store, et sans avoir besoin de sideloader les applications ». 

Pour l’heure, aucun détail n’a été donné sur cette ouverture très attendue par les développeurs d’application en VR, mais la nouvelle ne manquera pas de les enthousiasmer.

Source : Oculus

Modifié le 24/06/2020 à 14h05
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
scroll top