La première carte graphique grand public chinoise se dévoile, destinée à du jeu 1080p

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
31 mars 2022 à 15h35
10
MTT S60 © © ITHome
© ITHome

Faisant suite à ses compatriotes Innosilicon et Jingjia, qui dévoilaient il y a quelques mois des cartes graphiques de leur cru, le chinois Moore Threads présentait cette semaine deux GPU bien à lui, dont un destiné au gaming.

Fondé en octobre 2020, le groupe chinois Moore Threads a présenté cette semaine ses premières cartes graphiques. Pour l'instant, la jeune entreprise se contente de deux modèles : la MTT S60, dédiée aux joueurs et aux stations de travail, et la MTT S2000 destinée cette fois aux serveurs.

La puissance d'une GTX 1070

Côté spécifications, les deux cartes sont basées sur un GPU gravé en 12 nm et sur l'architecture conçue en interne par Moore Threads : MUSA (pour Moore Threads Unified System Architecture).

Pensée pour les PC de bureau et le gaming, la MTT S60 dispose de 2048 coeurs MUSA couplés à 8 Go de mémoire LPGDDR4X. La carte est équipée d'un blower pour le refroidissement et développe 6 TFLOP de puissance de calcul selon son constructeur. Lancée en 2016, la GTX 1070 développait pour rappel un niveau de performances semblable (6,5 TFLOP environ), au même titre que Xbox One X en 2017. Nous ne sommes donc pas sur une carte capable de faire vaciller les solutions graphiques actuelles d'AMD, NVIDIA ou même Intel, mais elle devrait se montrer à l'aise en 1080p.

MTT S2000 © © ITHome
© ITHome

En théorie, elle est par ailleurs capable de prendre en charge des fonctionnalités avancées, telles que l'illumination globale, l'anticrénelage spatio-temporel, le rendu physique, les ombres douces, les réflexions et la lumière volumétrique. Moore Threads évoque par ailleurs le support des codecs 8K et de l'AV1. L'architecture MUSA est aussi censée être compatible avec OpenCL, SYCL, CUDA, Vulkan, DirectX, ou encore OpenGL / GLES. On apprend enfin de Tom's Hardware que le moteur physique (baptisé Alphacore) mis au point par Moore Threads est capable de fonctionner avec Unity, Houdini et Unreal.

Vouée cette fois au secteur feutré des serveurs, la MTT S2000 est pour sa part dotée de 4096 coeurs MUSA, épaulés par 32 Go de VRAM. Elle peut développer 12 TFLOP de puissance de calcul et se contente par contre d'un système de dissipation passif.

Des partenariats signés avec des acteurs chinois du monde PC et Gaming

À la tête de Moore Threads, un homme d'expérience : Zhang Jianzhong. D'après ITHome, il s'agit d'un ancien cadre de NVIDIA en Chine. Méconnu sous nos latitudes, il aurait été profondément impliqué dans le secteur graphique pendant 15 ans et disposerait actuellement d'une équipe expérimentée pour le développement des solutions actuelles et futures de Moore Threads.

Cette nouvelle société, que l'on voit mal s'aventurer en dehors de la Chine dans l'immédiat, a pour le reste déjà réussi à signer quelques accords intéressants avec des acteurs chinois du monde PC, comme Lenovo. Tencent compterait aussi parmi ses partenaires. Nous n'avons donc pas affaire à un outsider de bas niveau, mais plutôt à une entreprise qui, visiblement, compte bien se faire une place sur le marché GPU en Chine.

Source : Tom's Hardware

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
10
neaufles
Impressionnant la rapidité pour fabriquer du 12 nm , si le prix est cool, pourquoi pas,pour faire réfléchir les cadors et le commerce pour les prix pratiqués actuellement.
Popoulo
« il s’agit d’un ancien cadre de NVIDIA en Chine » : ça pas du être trop compliqué ^^
FabriceV
Il commence à paraître évident qu’il faudra compter sur eux d’ici 4 à 5 ans pour faire des produits rivalisant les autres constructeurs graphiques de premier plan.<br /> L’embargo technologique US va rapidement se retourner contre eux dans beaucoup de domaines.<br /> Après, vaut-il mieux subir le diktat chinois ou américain ? Je ne sais pas lequel est le pire.
Yahren
Aucune différence je pense, on subit déja le diktat chinois sur 90% des produits, smartphones en tête et on est ultra dépendant sur plein de trucs.
bennukem
Les drivers viennent avec une backdoor ?<br /> Drivers en open source ? Je ne pense pas évidemment
AtomosF
J’espère que comme Intel ils arriveront à concurrencer le duopole Nvidia-AMD qui profitent honteusement d’une situation qui n’a que trop durée.
Sampro
Moi je du moment ou c’est pas un autre produit usa et pas chers je prends
bipolaire
L’U.E. est si en retard que ca?<br /> Personne dans cette union pour développer du matériel informatique pour rendre d’autre continent dépendant de nous? par « matériel informatique », je désigne le cœur de l’informatique moderne, donc le CPU, GPU, OS…<br /> Quand je vois la situation diplomatique actuelle et que les services de sécurité américains ne peuvent utilisé que des produits fabriqué chez-eux… je me demande ce que l’UE utilise pour assurer une certaine souveraineté… a l’image d’un certain « gaz »
pecore
Si l’actualité récente nous a montré quelque chose c’est qu’en matière de carte graphique il est facile de faire des annonces fracassantes mais plus difficile de livrer un produit qui tienne la route. Et l’article ne donne aucune fenêtre de sortie, ce qui n’est jamais très bon signe. S’ils mettent deux ans à produire l’équivalent d’une carte sortie il y a 6 ans, l’intérêt sera faible à tout le moins, surtout si la pénurie de cartes est terminée.
neaufles
Comme Intel
pecore
Oui.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Une carte mère et un SSD de 1 To à ce prix là, c'est une offre à ne pas manquer !
Profitez de cette clé USB de 128go à prix cassé en ce moment chez Amazon
Cette carte graphique AMD Radeon RX 6700 XT voit son prix chuter !
Cet écran PC LG Ultrawide 29
Le prix du kit mémoire RAM PNY XLR8 2x8 Go DDR4 s'effondre
Chute de prix sur le boîtier PC moyen tour Corsair 275R Airflow
Logitech revisite sa gamme MX Master avec sa souris phare et deux claviers mécaniques
Microsoft dévoile son Project Volterra, un PC ARM aux allures de Mac mini
Découvrez la liste des nouveaux jeux compatibles avec le DLSS et le ray-tracing de NVIDIA
Dernière chance pour profiter des offres PC Fnac (jusqu'à -320€)
Haut de page