Stenoflex : la photo vraiment à l'ancienne

Marc Mitrani
Expert Smarpthone
09 décembre 2020 à 09h05
0
Sténoflex © Sténoflex
© Sténoflex

Jusqu'au 24 Décembre, Clubic vous ouvre chaque jour une case de son calendrier de l'Avent 2020 : l'occasion de découvrir des gadgets insolites ou pratiques, des idées cadeaux, pour soi ou pour ses proches.

L’appareil photo numérique tel que nous le connaissons aujourd’hui est un lointain descendant des chambres noires. Et contrairement à ce que l’on peut croire, produire des images fixes n’exige tant de matériel que cela.

Tout le nécessaire est ainsi regroupé dans le très original Sténoflex , un kit proposant de réaliser des clichés à la façon des premiers photographes.

Sténoflex © Sténoflex
© Sténoflex

Conçu et fabriqué à Nantes par un passionné de photographie à l’ancienne, Sténoflex se base donc sur le principe de la chambre noire. Ainsi un minuscule trou (du diamètre d’un trou d’épingle, par exemple) percé dans une boîte autrement complètement étanche à la lumière, projette sur la paroi interne opposée une image inversée de ce qui se passe à l'extérieur.

Cette découverte, dont l’origine se perd dans la nuit des temps, a longtemps servie aux peintres pour la réalisation d'une œuvre. Aussi appelée sténopé - du grec stenos (étroit) et opé (ouverture) - le mécanisme est à la base même de la photographie, l'appareil photo se contentant d’ajouter une surface sensible sur l’aire où est projetée l’image.

Le « mini labo » Sténoflex se compose donc d’une chambre noire, de dix feuilles de papier sensible à la lumière, d’un filtre rouge, et de produits chimiques. Equivalents à ceux utilisés dans tout laboratoire de développement photographique, ces derniers permettent de faire apparaitre l’image après exposition (le révélateur) et de la rendre insensible à une nouvelle exposition à la lumière (le fixateur).

Pièce obscure

Avec le Sténoflex en main, créer ses propres images est simple, mais demande un minimum de minutie. Il faut commencer par charger le papier photosensible dans l’appareil sans qu’il le mettre en contact avec la lumière du jour. Pour ce faire, il faut opérer dans une pièce uniquement éclairée par une lumière rouge obtenue grâce au filtre fourni (cf : vidéo ci-dessous).

L’exposition proprement dite s’effectue ensuite en posant l’appareil sur une surface stable face à la scène à « fixer », et en dévoilant le trou servant d’objectif. Selon la luminosité ambiante, le temps de pose varie entre 20 et 40 secondes, à l’issue desquelles commencera le développement de l’image.

Pour cette dernière étape, il faut retourner dans la pièce noire ayant servie au chargement de l’appareil, dans laquelle il vous faudra avoir préparé trois bacs. Ces derniers contiennent respectivement le révélateur, de l’eau claire et le fixateur dans lesquels vous devrez plonger successivement le papier photosensible exposé.

L’image ainsi créée est un négatif qui servira à produire l’image finale en la faisant entrer en contact avec une autre feuille photosensible. Autre possibilité, prendre le négatif en photo avec un smartphone (ou utiliser un scanner) puis appliquer un « effet négatif » afin de retrouver l’image d’origine.

Prendre des photos de manière ludique

Utiliser Sténoflex est à la fois amusant, instructif et passionnant. Il faudra toutefois accepter de ne pas réussir ses images du premier coup, l’exposition correcte pouvant parfois être difficile à déterminer. Pas la peine non plus d’espérer obtenir une image totalement nette ou parfaitement cadrée : ce n’est pas l’objectif !

Sténoflex © Sténoflex
Sténoflex © Sténoflex

En effet, les images produites par Sténoflex ont le charme de leurs défauts et feront rêver les amateurs de photos vintage.

Si vous souhaitez tout savoir de cette technique, notez qu'il est possible d'assister à un cours de trois heures dispensé par Éric Marais, créateur de ce Sténoflex. Tenu, avant la crise sanitaire actuelle, dans une galerie photo du centre de Paris, le cours devrait reprendre dès que possible. En plus des images réalisées, vous repartirez alors avec un Sténoflex flambant neuf.

Ou alors…

Plus sophistiqué, mais aussi nettement plus cher, Stenogram offre lui aussi la possibilité de créer des sténopés. La chambre noire, réalisée en bois, est accompagnée de divers accessoires (trépied, cuves de développement, LED rouge, etc).

Dans sa version « Deluxe Pro », il dispose même une chemise de chargement, qui permet de recharger l’appareil et de procéder au développement des films sans passer par une pièce obscure.

Retrouvez notre sélection du calendrier de l’Avent

Pourquoi changer une formule qui gagne ? Pour sa seconde édition, le calendrier de l’Avent de Clubic sélectionne pour vous des produits originaux et pas toujours très connus, dignes de l'intérêt du geek qui sommeille en vous ! Nous les avons tous eu entre les mains et nous les avons aimés : c’est d'ailleurs pour ça que nous vous les conseillons !

  • Parfois, un film moyen peut contenir une séquence ou un objet qui plaira à tout fan de science-fiction. C'est le cas de Mars Rocket , pendentif pas vraiment comme les autres.
  • Une caméra 360° à la fois simple à utiliser et capable de créer des vidéos traditionnelles étonnantes, ça vous tente ? Alors la Qoocam Fun de Kandao est faite pour vous !
  • Le mythique Gameboy de Nintendo a été revisité par Experimental Pi, une bande de californiens accros au Raspberry Pi. Le DMG PiBoy mérite que l'on s'y intéresse…
  • Avec son look de demi-orange charbonnée, Orba cache bien son jeu puisqu'il s'agit d'un instrument de musique pas vraiment comme les autres.
  • Embarquer une équipe de tournage dans sa poche : c'est ce que propose la caméra One X2 d'Insta360 . Pour cela, elle exploite de manière originale la prise de vue 360°. Et en plus, elle est simple à utiliser…
  • Nouvelle version des écouteurs true wireless vedettes du français Divacore, les Antipods 2 produisent un son de très bonne qualité. Et comme si ça ne suffisait pas, il sont bien pensés et à un prix abordable.
  • L'Aria Me d'Avantree est un casque audio dont le prix plutôt raisonnable cache une technologie de profilage audio lui permettant de s'adapter à l'ouïe de chaque utilisateur.
  • Avec Inside3 Legend , les gamers les plus accros aux jeux vidéos vont se rendre compte qu'il est possible de jouer (et de s'amuser) sans passer par une console ou un smartphone.
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Nothing ear (1) : les mystérieux et très attendus écouteurs transparents se dévoilent enfin
Course de drones : un algorithme parvient à battre deux pilotes
Routeur Wi-Fi 6, écran gaming WQHD, écouteurs... Xiaomi annonce 5 nouveaux produits
Les nouveaux AirPods pourraient être lancés en même temps que l'iPhone 13
Ear (1) : l'application des futurs écouteurs de Nothing est disponible sur le Play Store
Shure présente son kit tout-en-un MV7, pensé pour le podcast et le streaming
OnePlus dévoile ses Buds Pro, des écouteurs avec ANC et support du son 3D à moins de 150€
Sony présente les ensembles premium HT-A9 et HT-A7000, tout pour un son 3D dans le salon
LG dévoile Eclair, la barre de son Dolby Atmos la plus compacte du marché
Un nouveau casque QC45 par Bose ? C'est ce que confirme cette certification de la FCC
Haut de page