Test Trust Gaming GXT 698 Torro : pour jouer en 5.1 sans se ruiner

Nerces
Spécialiste Hardware et Gaming
28 février 2020 à 12h00
0
La note de la rédac
Comme son l'indique, Trust Gaming est une marque spécialisée dans les articles à destination des joueurs. Tous les segments du marché sont ainsi concernés depuis les claviers / souris, jusqu'aux sièges et bureaux en passant par les microphones, les casques et, bien sûr, les kits d'enceintes. Le GXT 698 Torro 5.1 en représente le modèle le plus haut de gamme. En route pour le test...

« Je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître »... Un temps où les joueurs PC n'hésitaient pas à investir des sommes relativement importantes pour sonoriser de manière « ambitieuse » leur configuration gaming. Au cours des années 2000, le 5.1 était largement représenté et on ne jurait que par le volume du caisson de basses pour juger de la qualité d'un kit. Certes, c'est un peu schématique, mais le fait est que les kits 5.1 ont pour ainsi dire complètement disparu du marché et, de manière plus générale, c'est tout le secteur des enceintes pour PC qui bat de l'aile. Quelques constructeurs semblent toutefois encore y croire et la marque Trust propose encore des nouveautés 5.1 comme ce GXT 698 Torro.

Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1_01.jpg
Les kits gaming 5.1 ne sont plus si fréquents en 2020 © Trust Gaming


Fiche technique du Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1

Pour Trust Gaming, le GXT 698 Torro est la suite logique du travail entamé il y a déjà quelques mois avec le GXT 658 Tytan. L'idée est bien sûr de présenter aux consommateurs une montée en gamme et alors que le Tytan était facturé environ 150 euros, le tarif officiel du Torro est de 220 euros. Une inflation qui se justifie en premier lieu par le volume des différents éléments du kit et une puissance sensiblement supérieure. L'objectif étant bien sûr d'intéresser un public de joueurs sensibles à ce genre d'arguments. Dans le même ordre d'idée, le GXT 698 Torro est l'évolution logique du GXT 688 Torro, un système doté du même caisson et de satellites identiques, mais limité au 2.1.

Le Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1, c'est :
  • Type : système d'enceintes 5.1
  • Puissance (RMS / crête) : 90 W / 180 W
  • Transducteur : dynamique, 165 mm avec aimants en néodyme
  • Impédance des satellites : 4 ohms
  • Réponse en fréquence : 20 Hz - 20 kHz
  • Sans-fil : non
  • Connectique : RCA et optique
  • Câbles : satellites avants (180 cm), satellites arrières (500 cm), enceinte centrale (250 cm), entrée audio (180 cm), alimentation (140 cm)
  • Dimensions des satellites : 206 x 99 x 100 mm
  • Poids des satellites : 480 grammes
  • Dimensions de l'enceinte centrale : 99 x 260 x 105 mm
  • Poids de l'enceinte centrale : 630 grammes
  • Dimensions du caisson de basses : 260 x 250 x 272 mm
  • Poids du caisson de basses : 3500 grammes
  • Compatible : PC, PS4, smartphones / tablettes, Xbox One
  • Prix et disponibilité : disponible, à 219,90 €

La fiche technique du GXT 698 Torro n'a rien d'exceptionnel en ce sens qu'on y retrouve les éléments principaux qui font un kit 5.1. On est tout de même un petit peu étonné par le poids affiché sur le caisson de basses, à peine 3 kg et par la connectique relativement limitée. Même si c'est de moins en moins à la mode, on aurait bien aimé une entrée S/PDIF coaxiale, de l'HDMI et, pourquoi pas, une connectique sans-fil, de type Bluetooth par exemple pour pouvoir connecter notre smartphone et exploiter directement - sans PC ou console - la musique qu'il contient.

Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1_02.jpg
La légèreté des satellites n'inspire pas confiance, mais ils tiennent la route © Nerces pour Clubic

Acheter le Trust Gaming GXT 698 Torro

Design, conception général et installation

Pour être tout à fait honnête, cela fait un petit moment que nous n'avions plus eu de kits gaming véritablement 5.1 entre les mains. On avait perdu l'habitude de ces cartons plutôt compacts contenant pourtant d'innombrables éléments / fils à l'intérieur. Plutôt bien agencé, celui du GTX 698 Torro permet de bien organiser les différents composants. On sort donc les satellites avants, ceux destinés au son surround, l'enceinte centrale et le caisson de basses. Un petit sachet renferme tous les câbles ainsi qu'une (minuscule) notice et la télécommande infrarouge qui a le bon goût d'être livrée avec une pile bouton.

En lui-même et pourvu que vous ayez déjà pensé à l'emplacement de chaque élément, le montage du kit ne pose guère de problème. Chaque satellite vient se connecter au caisson de basses qui conserve le traditionnel rôle de centrale de branchement. C'est donc lui qui reçoit le câble d'alimentation et lui que l'on branche à la source audio. Sur ce plan-là, on est un peu déçu de voir que Trust Gaming ne favorise pas la polyvalence de son kit. Vous n'aurez véritablement que deux options pour relier votre caisson : soit le câble optique S/PDIF, soit les divers câbles jack 3,5 mm à relier aux multiples sorties de votre carte son par exemple. Il est assez regrettable que même la connectique HDMI ne soit pas au menu.

Nous le disions en début d'article, on est un peu surpris par le poids de l'ensemble. Malgré ses trois kilogrammes sur la balance, le caisson paraît léger, mais c'est surtout le manque de densité des satellites qui nous a troublés. Les diverses enceintes semblent « creuses » quand on les prend en main. En revanche, rien à redire sur leur conception générale. Esthétiquement, elles sont simples, mais jolies et leur stabilité est appréciable. Il en va de même pour le caisson malgré un dessin un peu plus agressif, notamment au niveau de la grille du haut-parleur. Notons que sur le côté, à proximité du panneau de contrôle, Trust Gaming a disposé l'évent alors que la connectique est déportée sur l'arrière.

Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1_03.jpg
La petite télécommande aurait mérité davantage de boutons pour garantir un contrôle plus fin © Nerces pour Clubic


Un peu léger côté configuration

Au moment d'installer le kit, une crainte se profile. Crainte rapidement confirmée : aucun logiciel n'est proposé par Trust Gaming. Pour une utilisation console, c'est une bonne chose. En revanche, pour quiconque souhaite s'en servir sur PC, le manque est regrettable. Pour y remédier, Trust Gaming propose une télécommande et un panneau de contrôle sur le côté du caisson, mais rien à voir avec les options que peut regrouper un logiciel. Rien à voir même avec ce que Logitech a l'habitude de mettre en place sur ses kits haut de gamme comme le Z906 : un module de contrôle complet. Là, on peut certes changer de source audio et ajuster les volumes du caisson, de la voie centrale, des surround et le général, mais sans aucun retour visuel.

Puisque nous parlons de la télécommande, soulignons que c'est elle qui se charge de gérer l'éclairage du kit. Trust Gaming a décidé de faire dans le « flashy » en cerclant la grille de son caisson d'un large anneau LED RGB. L'effet peut être sympa, mais là encore les limites sont regrettables. Ainsi, aucun anneau LED n'est présent sur les satellites, mais ce sont surtout les réglages qui se montrent pénibles : on peut choisir entre un anneau multicolore, un cycle régulier entre les 7 couleurs principales ou des variations en fonction du son. Hélas, pour passer de l'une à l'autre des configurations, il faut appuyer de nombreuses fois sur le petit bouton « RGB » de la télécommande. Aussi longuet que pénible.

Cette même télécommande permet de basculer entre les différences sources / les différents modes de restitution audio. Problème, les choses ne sont pas claires, car si Trust Gaming a mis en place une espèce de code couleur, il l'a caché au niveau du panneau de contrôle du caisson... Personnellement, ce n'est pas quelque chose que l'on met particulièrement en avant quand on installe un kit 5.1 dans une pièce ! De fait, on ne sait jamais trop bien si on est en mode analogique ou numérique, en stéréo ou en 5.1. Un problème d'ailleurs amplifié par une réactivité discutable de la télécommande et sa technologie infrarouge, loin d'être ce qu'il y a de mieux aujourd'hui. Enfin, nous nous posons une question bête : que fait-on si on perd / casse ladite télécommande ? Les contrôles sur le côté du caisson, ce n'est pas pratique.

Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1_05.jpg
Comme souvent, le caisson de basses fait office de centrale de branchement © Nerces pour Clubic


La question du rendu audio

Côté conception, le GTX 698 Torro souffle donc le chaud et le froid avec d'un côté, un produit propre, aux finitions agréables et au design réussi, mais de l'autre des options de configuration et un système de contrôle presque archaïques. Reste maintenant à déterminer si le rendu audio sera plutôt au niveau du design du produit ou des outils de configuration ? Vous vous en doutez, avec un kit 5.1, il convient de partager nos tests d'écoute en deux parties selon que l'on se focalise sur un rendu stéréophonique - plutôt musical - ou que l'on active la spatialisation 5.1 - dans le cas d'une utilisation vidéoludique ou cinéma.

Kit gaming oblige, les tests jeu vidéo se devaient d'être en bonne place et nous avons donc décidé de débuter par quelques essais avec The Elder Scrolls Skyrim. Rien à redire côté ambiance : les satellites font parfaitement le job et on plonge littéralement dans l'atmosphère du jeu. Le rendu est toutefois encore plus impressionnant sur Batman Arkham City. Le jeu est limité au 5.1, mais ça tombe plutôt puisque le kit Trust Gaming ne va pas au-delà. Une chose est sûre : avec le jeu de Rocksteady, le caisson est fortement mis à contribution et il s'en sort avec les honneurs. On profite de basses rondes et puissantes sans cette sensation d'écrasement. Attention cependant, à fort volume, les choses sont moins nettes et on peut même ressentir quelques « vibrations » disgracieuses. Reste que le GXT 698 Torro est à son aise côté jeu vidéo, rien à redire.

Sur les films, le bilan est moins flatteur. Sur les films à grand spectacle, les productions mettant à profit le caisson de basses, il n'y a guère de problème : le son, puissant, emplit merveilleusement l'espace et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'on en « prend plein les oreilles ». Hélas, dès lors que l'atmosphère se fait plus feutrée, on peut rester sur notre faim. La faute à une voie centrale moins convaincante en particulier dans la restitution des dialogues. Sans même qu'il soit nécessaire de la pousser dans ses retranchements, on perçoit comme des chuintements sur certaines voix. Ce n'est évidemment pas très agréable et d'autant plus dommage que les enceintes surround permettent une spatialisation intéressante. Les effets sont placés avec justesse et malgré l'absence d'outil de configuration, l'équilibre est réussi.

Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1_05.jpg
Sans doute pas le meilleur du 5.1, mais des qualités indiscutables © Trust Gaming


Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1 : l'avis de Clubic

Sensiblement moins cher que le fameux Z906 de Logitech, le GXT 698 Torro est un produit intéressant, même s'il ne peut décemment pas soutenir la comparaison avec son homologue suisse. On lui reprochera principalement le manque de retours visuels sur les réglages effectués par l'utilisateur et une connectivité un brin limitée... surtout pour un produit commercialisé en 2020. Heureusement, pour le reste, Trust Gaming fait plutôt bien les choses avec une qualité de finition plus que correcte, une installation rapide et sans difficulté ainsi qu'une qualité de restitution audio tout à fait conforme à son orientation gaming. Le GXT 698 Torro fait donc le job malgré quelques concessions regrettables.

Trust Gaming GXT 698 Torro 5.1

Les plus
+ Design simple, efficace, fonctionnel
+ Qualité de rendu jeux / films
+ Spatialisation du son réussie
+ Bonne longueur de câbles
+ Réserve de puissance intéressante
Les moins
- En difficulté pour une écoute audiophile
- Impossible de couper l'éclairage RGB
- Connectique un peu limitée
- Aucun retour visuel sur les contrôles
Qualité sonore
Ergonomie
Fonctionnalités
Finition
3

Acheter le Trust Gaming GXT 698 Torro
Modifié le 19/03/2020 à 16h42
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top