Le P.-DG de Sonos clarifie la situation sur les anciennes enceintes et présente des excuses

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
27 janvier 2020 à 12h45
0
sonos-move-08-detail1.jpg

Le fabricant américain Sonos, spécialisé dans le matériel audio connecté, annonçait la semaine dernière qu'il ne déploierait plus de mises à jour logicielles sur ses produits jugés « anciens ». Une annonce qui passe mal, très mal, au point de forcer le patron du groupe à quelques clarifications... et à de plates excuses.

Vous l'aviez peut-être lu sur Clubic, Sonos annonçait la semaine dernière la fin de support logiciel pour six de ses produits (Zone Player, Connect, Connect:Amp, CR200, Sonos Bridge, ainsi que l'enceinte Play:5 de première génération). Explication était alors donnée que pour des raisons techniques ces derniers, trop « vieux », ne pourraient plus recevoir de mises à jour. Face à la levée de bouclier de nombreux clients déçus, Patrick Spence (P.-DG de Sonos) se livre aujourd'hui à l'exercice délicat du damage control.

« Nous ne les pousserons pas à l'obsolescence »

« Nous vous avons entendus, nous avons eu tort dès le départ », explique notamment Patrick Spence dans sa lettre ouverte. « Je vous présente mes excuses pour cela et je voulais personnellement vous donner des garanties quant à la voie que nous allons emprunter » poursuit-il.


L'intéressé explique plus loin que les modèles Zone Player (ZP80, ZP90, ZP100 et ZP120), Connect et Connect:Amp (vendus entre 2006 et 2015), Play:5 (de première génération), CR200 et Bridge continueront pour leur part « de fonctionner comme il le font aujourd'hui ». « Nous n'allons pas les bricker, nous ne les pousserons pas à l'obsolescence et nous ne vous enlèverons rien », assure-t-il. « Vous êtes nombreux à avoir investi dans du matériel Sonos, et nous souhaitons honorer cet investissement le plus longtemps possible ».

Séparer les produits récents du matériel ancien et continuer de les tenir à jour

Reste que les périphériques commercialisés par Sonos ont souvent pour vocation d'être connectés les uns aux autres. De quoi laisser planer un doute dans le cas des appareils « récents » appairés à du matériel « ancien », et donc plus éligibles aux futures mises à jour. De ce côté aussi Patrick Spence se veut rassurant, sans pour autant changer de fusil d'épaule.


« Nous travaillons sur un moyen de diviser votre système afin que les produits modernes fonctionnent ensemble et bénéficient des dernières fonctionnalités, tandis que les produits anciens fonctionnent, eux aussi ensemble, et restent dans leur état actuel », explique le patron de Sonos. « Nous sommes en train de finaliser les détails de ce plan et nous en partagerons d'autres dans les semaines à venir », a-t-il ajouté avant de remercier les clients Sonos pour leur fidélité.

Source : Trusted Reviews
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va cesser définitivement ses activités cette nuit
Convention citoyenne pour le climat : Macron promet 15 milliards d'euros et des réponses
Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
L’iPhone 12, livré sans chargeur ni écouteurs ?
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
scroll top