Test du Samsung Platine : musicphone révolutionnaire ou pétard mouillé ?

26 juin 2009 à 17h56
0

Capture et lecture des vidéos

Un surdoué pour la lecture vidéo ?

Certification Divx oblige, il est tout à fait possible de lancer un film de 700 Mo (non optimisé) sur le Samsung Platine. Cette prouesse est rendue possible grâce à la présence d'une puce de décompression matérielle capable de délester le processeur principal pour effectuer des tâches de ce genre. Cette capacité est impressionnante : la fluidité de lecture est relativement bonne. À aucun moment nous n'avons eu à déplorer un quelconque incident qui perturbe la lecture (saccades intempestives, blocages, etc.). Finalement, le principal regret provient surtout de la faible quantité de mémoire de stockage qui est fournie à l'origine (le giga fourni est largement insuffisant pour une activité vidéo). Heureusement, il est toujours possible de faire subir une cure d'amaigrissement aux DivX (sur PC) avant de les envoyer vers la mémoire du mobile. Cela pourra être fait avec l'utilitaire de compression intégré à Samsung PC Studio ou à l'aide de l'excellent PocketDivXEncoder. Il est également possible de résoudre le problème de l'espace manquant en investissant dans une nouvelle carte mémoire au format Micro SD (actuellement, les cartes de 8 gigas ne coutent pas plus d'une quinzaine d'euros).

01F4000002269532-photo-dsc-0060-border.jpg


00C8000002269530-photo-dsc-0054-border.jpg
00C8000002269540-photo-dsc-0067-border.jpg
00C8000002269538-photo-dsc-0066-border.jpg

Visualisation en mode portrait avec contrôles.

012C000002269536-photo-dsc-0065-border.jpg
012C000002269534-photo-dsc-0064-border.jpg

Mode paysage en plein écran : le Platine est capable de lire un DivX brut de 700 Mo ! Impressionnant.


Remarque : Pour plus d'informations sur l'optimisation des fichiers DivX sur les appareils mobiles, consultez cet article.

Quand le mobile se transforme en caméscope

L'APN du mobile pourra aussi être utilisé pour capturer des petites séquences vidéo, mais attention, il ne faudra surtout pas s'attendre à des miracles... Les vidéos ainsi capturées sont tellement mauvaises qu'elles ne pourront pas être exploitées d'aucune manière. Sur le plan technique, l'appareil génère des fichiers .MP4 dont la résolution maximale de 640x480. Cette définition parait bonne, mais en réalité, la capture est fortement handicapée par les piètres performances de l'APN intégré. Au final, la qualité est pitoyable, le stabilisateur est inexistant et les saccades intempestives finissent d'achever l'œuvre. Pour vous en rendre compte par vous-même, vous pourrez visionner la vidéo intégrée ci-dessous (cette séquence a été réalisée à l'aide de Samsung Platine).

Vous pourrez obtenir un aperçu du résultat en visionnant la vidéo incrustée ci-dessous :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top