Live CD : Linux à emporter

Stéphane
03 novembre 2005 à 15h06
0

Ubuntu : la petite bête qui monte

En l'espace d'un an, Ubuntu a pris d'assaut le petit monde des distributions Linux et s'est vite imposé comme une valeur montante. Sa force ? Proposer une distribution fonctionnel et facile d'utilisation sur un seul CD. Ici, la démarche n'est pas de noyer l'utilisateur sous une centaine d'applications, mais de lui offrir seulement l'essentiel. Libre à lui, par la suite, de télécharger les applications dont il a besoin. Ubuntu est avant tout un système destiné à être installé sur disque dur, mais une version live est également disponible.

La procédure de lancement est assez longue : une phase d'installation et de détection du matériel s'exécute à chaque lancement. Les écrans en mode texte sont assez repoussants et en anglais, mais rien de bien compliqué : le choix de la langue, du clavier et des résolutions à utiliser ne vous demanderont pas d'effort particulier. Cette configuration terminée ... le système peut commencer à démarrer, ce qui permet d'admirer le lanceur graphique plutôt réussi, car celà dure un certain temps. Cependant, votre patience sera récompensée : une fois lancé, un bureau d'une très belle sobriété vous accueille à bras ouverts.

Par rapport au bureau plutôt chargé de Knoppix, Ubuntu offre un design très épuré et ergonomique basé sur l'environnement Gnome qui est un peu à KDE ce que Mac OS est à Windows, c'est à dire une interface qui privilégie l'ergonomie par rapport aux fonctionnalités multiples. Gnome emprunte d'ailleurs quelques éléments à Mac OS, on trouve ainsi une barre de menu en haut de l'écran en plus de la barre des tâches en bas. Autre élément inhabituel : la corbeille est située dans la barre des tâches. Déroutant pour un habitué à Windows mais plutôt bien pensé et peu encombrant.

015E000000152106-photo-ubuntu-gimp.jpg

Le design épuré d'Ubuntu est déroutant mais agréable.


Nettement plus déroutant, en revanche : la partition Windows est désespérément invisible. Si vous voulez accéder à vos fichiers, il va falloir tâter de la ligne de commande. Rassurez vous, la procédure n'a rien de compliqué.

Le terminal se trouve dans le menu "Applications" puis "accessoires".

Commencez par afficher la liste des partitions en tapant la commande suivante :

sudo fdisk -l

Le terminal vous renvoie la liste. Notez bien le chemin et le nom de la partition Windows (ici "/dev/hda1")

015E000000151621-photo-ubuntu-terminal.jpg

La liste des partitions disponibles sur votre disque



Il faut ensuite créer un répertoire pour y afficher la partition (par exemple : /media/windows, en saisissant la commande :

sudo mkdir /media/windows

Enfin, montez la partition en saisissant les commandes suivantes :

Si votre partition est en NTFS :

sudo mount /dev/hda1 /media/windows/ -t ntfs -o nls=utf8,umask=0222

Ou si elle est au format FAT32 :

sudo mount /dev/hda1 /media/windows/ -t vfat -o iocharset=utf8,umask=000

Une icône de disque dur intitulée "windows" doit s'afficher sur votre bureau. Là encore, si vos données sont en NTFS, vous pourrez lire vos fichiers mais pas écrire des données. Cette manipulation est relativement simple et il a été très facile de trouver la marche à suivre sur l'excellent site Ubuntuguide.org mais pour une distribution qui se veut facilement accessible, c'est un point noir plutôt gênant.

Les applications disponibles sont nettement moins nombreuses que celles proposées par Knoppix. C'est un choix qui peut se justifier : pas besoin de proposer trois navigateurs, deux clients email ou deux suites bureautiques. Certains choix peuvent également surprendre : OpenOffice.org est inclus dans une version beta, la version 2.0 finale n'étant pas encore disponible à la sortie de la distribution. Heureusement cette version semble tout à fait utilisable.

015E000000151393-photo-ubuntu-bureautique.jpg

La suite bureautique OpenOffice.org 2.0.


En revanche, la localisation laisse franchement à désirer sur cette version live : les menus sont partiellement en anglais et aucune des applications ne semble traduite. Autre regret, dû à la politique de l'éditeur, Ubuntu ne lit que les fichiers multimédia libres, il est donc impossible de lire le moindre fichier MP3, contrairement à Knoppix.


015E000000152108-photo-ubuntu-internet.jpg

Gaim et Firefox : pour surfer et communiquer avec tous vos contacts


En ce qui concerne la sauvegarde des données, on ne trouve pas de menu permettant de conserver facilement les paramètres du système sur une clé USB. On appréciera par contre l'excellente gestion de celles-ci, qui apparaissent automatiquement sur le bureau lorsque vous les branchez, et disparaissent de la même manière : on se croirait sur Mac ! Dommage qu'il n'en soit pas de même pour la partition Windows.

On ne peut nier le soin apporté à Ubuntu, une distribution très prometteuse qui progresse à vitesse grand V. Cependant, les défauts de jeunesse sont encore présents et on peut regretter la politique stricte de l'éditeur en matière de formats propriétaires, même s'il est possible de contourner ces restrictions, du moins dans la version à installer.



Ubuntu Live CD

Les plus
+ Look très sobre
+ Simplicité d'utilisation
+ Communauté très active
Les moins
- Localisation incomplète
- Lent au démarrage
- Pas de support du mp3
- Partition Windows à installer soi même
Ergonomie
Rapidité
Offre logicielle
3
Modifié le 18/09/2018 à 14h03
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
scroll top