A son tour, Netvibes lance son alternative à Google Reader

La société Netvibes a annoncé cette semaine le lancement d'une nouvelle version de son lecteur de flux RSS, lequel s'apparente désormais au défunt Google Reader.

Autrefois positionné comme l'outil de référence sur le marché des lecteurs de flux RSS, le service Google Reader a fermé ses portes au mois de juillet. Depuis, de nouveaux outils ont fait leur apparition afin d'accueillir cette base d'utilisateurs, parmi lesquels nous comptons Feedly, AOL Reader, Digg Reader ou encore The Old Reader. A son tour Netvibes rentre dans la course.

01F4000007081120-photo-netvibes-reader.jpg


Initialement présenté sous la forme d'une page d'accueil personnalisée agrémentée de widgets, Netvibes propose un lecteur RSS depuis quelques temps déjà, toutefois l'outil n'était pas aussi abouti que la concurrence. Cette semaine, la société, désormais détenue par Dassault Systèmes, a levé le voile sur une toute nouvelle version.

Netvibes Reader reprend les codes basiques du lecteur RSS avec ses flux placés dans un volet sur la gauche ainsi qu'un aperçu des articles dans le panneau principal de droite. Trois modes d'affichage sont proposés pour la présentation des flux : condensé, avec un aperçu ou sous la forme d'une mosaïque en retournant les images des articles. L'internaute peut y ajouter ses abonnements un à un ou charger d'emblée un fichier OPML.

012C000007081122-photo-netvibes-reader.jpg
012C000007081124-photo-netvibes-reader.jpg


Chaque flux peut être classé dans un dossier thématique lequel se présente alors sous la forme d'un onglet au sein de l'affichage classique de Netvibes en tant que page d'accueil. A l'instar de Google Reader nous retrouvons la possibilité d'ajouter certains articles à ses favoris. Notons aussi un historique de lecture ainsi qu'une fonctionnalité permettant de ne retourner que les flux les moins souvent mis à jour afin de les mettre en avant.

Tout comme Feedly, Netvibes réserve la recherche interne aux comptes payants (VIP ) facturés à 29,90 euros par an. Ces utilisateurs profiteront en outre d'un système de suivi de sujets automatique mais aussi d'une synchronisation des flux plus rapide avec enfin une assistance prioritaire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

4G : des fréquences contre des emplois
Le réseau Path s'invite en bêta sur Windows Phone 8
La métaphysique de la tablette
Insolite : elle se fait voler son téléphone et voit des vidéos X apparaître sur son Dropbox
Portrait : Lease a Watch veut démocratiser la montre de luxe
Moto G : une édition Google Play de ce smartphone d'entrée de gamme
Loewe en partie renfloué par d’anciens d’Apple et Bang & Olufsen
Navigateurs : Firefox cèderait sa 3e place à Safari en Europe (maj)
ioSafe lance un nouveau NAS résistant aux incendies et aux inondations
Skype reçoit une mise à jour sur iOS avec les notifications
Haut de page