Flux RSS : Feedly se dote d'une version pro à 5 dollars par mois

05 août 2013 à 11h17
0
Après avoir su se démarquer suite à la fermeture de Google Reader, le lecteur de flux RSS Feedly étoffe ses fonctionnalités, mais pas n'importe comment : la plateforme vient en effet de se doter d'une option payante.

« Un Feedly plus puissant », elle est la promesse de Feedly Pro, nouvelle formule proposée par l'agrégateur RSS depuis lundi. Au menu, de nouvelles fonctionnalités, accessibles en passant à la caisse : 5 dollars par mois ou 45 dollars à l'année. Les 5000 premiers clients peuvent également s'acheter un accès à vie pour 99 dollars.

01F4000006169162-photo-feedly-pro.jpg

Pour ce prix, les utilisateurs de la version pro pourront bénéficier de la connexion en HTTPS, destinée à apporter une « couche de sécurité supplémentaire » au service, une fonction permettant de rechercher des articles dans le flux Feedly, l'intégration d'Evernote pour envoyer un article sur un terminal en un clic, et un support renforcé en cas de problème.

Certaines de ces fonctionnalités, comme le moteur de recherche, semble tellement « basique » dans un service comme celui-ci qu'on aurait pensé que Feedly le proposerait gratuitement. Néanmoins, c'est sans doute à travers l'ajout de telles fonctions presque essentielles que la plateforme espère attirer des utilisateurs payants.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
L'administration Trump tire un trait sur les normes environnementales au motif du Covid-19
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
scroll top