Applications Android : un flou subsiste sur les données transitant en tâche de fond

23 novembre 2015 à 12h05
0
La moitié des communications effectuées par les 500 applications Android les plus populaires reste complètement floue aux yeux du mobinaute.

Que les applications mobiles passent au crible le terminal de l'utilisateur pour retourner un certain nombre de données vers des parties tierces, c'est un secret de polichinelle. Mais une nouvelle étude menée par des chercheurs du MIT souhaite apporter davantage de précisions.

Au sein de leurs applications, les développeurs sont en mesure de placer des mécanismes permettant d'optimiser l'expérience utilisateur, avec par exemple une analyse des usages. L'application retourne ainsi quelques données à des fins analytiques ou publicitaires. Mais ces usages ne représenteraient finalement que la moitié des communications effectuées en tâche de fond. Autrement dit, 50% des transferts de données n'ont pas pour objectif d'améliorer la prise en main de l'application.

Les chercheurs ont commencé par analyser les 20 applications populaires de Google Play - en excluant les messageries instantanées. Sur cet échantillon, 63% des transferts ne sont pas identifiables. Puis les analystes ont modifié ces apps pour observer leurs comportements lorsque ces communications sont bloquées. Dans la plupart des cas, l'application tourne normalement mais parfois elle cesse de fonctionner car son éditeur a mis en place un dispositif anti-piratage.

035C000008253334-photo-google-play-banner.jpg


Une fois affiné, le processus a été de nouveau appliqué aux 500 applications Android les plus populaires. Cette fois, 46,2% des communications masquées ne sont pas réalisées pour optimiser le ciblage publicitaire ou analyser le comportement du mobinaute permettant d'évaluer les performances l'interface utilisateur.

Parmi les éditeurs dont les applications procèdent à ces transferts de données en tâche de fond, nous retrouvons Google, Gameloft, InMobi, Millenial Media, Mopub, Facebook ou TapJoy. Il est intéressant de noter que le jeu Candy Crush Saga, précédemment pointé pour ses pratiques douteuses sur la vie privée des mobinautes, n'effectue aujourd'hui aucune communication "secrète" et fait figure de référence. En revanche, le paquet com.gameloft, bien que présent dans seulement 17 applications testées, affiche 87,4% de communications non identifiables.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
SFR dévoile sa Box 8, une box barre de son
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top