Pushbullet lance une offre premium déjà très critiquée

0
Particulièrement populaire, l'application Pushbullet risque de se mettre à dos sa communauté d'utilisateurs en lançant une offre premium très largement critiquée.

Disponible sur Windows, iOS, Android ainsi que sous la forme d'extensions pour les principaux navigateurs, le service Pushbullet dispose d'interfaces de programmation ouvertes et s'invite véritablement sur toutes les plates-formes. Le principe est simple : il est possible de synchroniser les notifications entre le smartphone et le PC (SMS, appels entrants...) mais également de partager rapidement des liens, des photos ou des fichiers.

Téléchargé par plus d'un million d'utilisateurs sur Google Play, Pushbullet, jusqu'alors proposé gratuitement, s'apparentait d'une certaine manière, à Continuity sur iOS. Mais son éditeur vient tout juste de lancer une souscription premium facturée à 4,99 dollars par mois ou 39,99 dollars par an.

Seulement cette offre ne permet pas de débloquer de nouvelles fonctionnalités, au contraire, certaines deviennent payantes alors qu'elles étaient auparavant gratuites. Aussi, plusieurs limites ont été fixées pour le service de base.

En version gratuite, les transferts de fichiers sont désormais plafonnés à 25 Mo avec une capacité totale de 2 Go. L'édition Pro offre pour sa part 100 Go d'espace pour des transferts limités à 1 Go. Pour envoyer plus de 100 messages par mois (SMS, WhatsApp, Kik...) depuis son ordinateur, il faudra également devenir un membre de Pushbullet Pro. Notons en outre que le copier-coller universel ou le mirroring des notifications pour effectuer d'emblée des actions sur ces dernières, nécessiteront un abonnement.

01F4000008248900-photo-pushbullet-pro.jpg


Quelles alternatives ?

Il existe toutefois un certain nombre de services permettant de créer des passerelles entre le smartphone ou la tablette, et l'ordinateur. Pour consulter les notifications à distance, nous retrouvons Pushline, qui reprend peu ou prou les mêmes fonctionnalités que Pushbullet gratuitement (mais pour combien de temps ?) ou encore Desktop Notifications. Les utilisateurs de Linux pourront faire usage de KDE Connect tandis que ceux dotés d'un terminal Samsung bénéficient de SideSync.

Si vous souhaitez un dispositif permettant d'effectuer principalement des copier-coller entre deux appareils, regardez du côté de Alt-C, SnapCopy ou ClipSync. En revanche, pour obtenir un environnement complet et gérer depuis son Mac ou son PC différents aspects de son smartphone Android alors AirDroid a fait ses preuves et AirMore est une nouvelle option assez intéressante.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Dans la jungle des réseaux sans-fil
Bienvenue dans l’entreprise sans fil
FES Watch, la montre à encre électronique de Sony, disponible au Japon
Samsung : vers des smartphones d'entrée de gamme plus évolués
Attentats en France : ne cédez pas à la rumeur
Des lunettes électroniques pour traiter les troubles de la vision des enfants
Nouveaux pilotes Catalyst 15.11.1 pour Star Wars : Battlefront notamment
Les ventes de smartphones restent en forte hausse
iPhone : 13 % des ventes, mais 94 % des profits
L’évasion fiscale des multinationales coûte 1000 milliards d’euros par an
Haut de page