Bureau à distance : Chrome Remote s'invite sur iOS

13 janvier 2015 à 10h14
0
Google a publié une nouvelle application pour iOS. Il s'agit cette fois de Chrome Remote Desktop pour l'accès à distance au Bureau.

Google multiplie ses travaux en matière de virtualisation. Après avoir publié son application Chrome Remote pour Android au mois d'avril, la voici qui s'invite sur les iPhone et les iPad. Elle permettra aux utilisateurs d'accéder à leurs fichiers à distance.

0190000007851477-photo-chrome-remote.jpg


Le dispositif nécessite d'utiliser le navigateur Chrome sur le Mac ou le PC puis d'y installer l'extension Chrome Remote Desktop. Celle-ci a été publiée en octobre 2012 par le géant californien, deux ans après avoir planché sur la technologie de Chromoting.

Une fois la machine configurée, il suffira de télécharger l'application pour iOS puis de s'authentifier avec son compte Google. D'emblée, une page listant ses différents ordinateurs permettra d'établir une connexion puis de prendre le contrôle du système d'exploitation via l'écran tactile.

Bien entendu, il existe une multitude d'autres applications mobiles proposant l'accès au Bureau à distance. Parmi celles-ci, nous retrouvons Splashtop, LogMeIn, Teamviewer, Ignition ou Screen VNC.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top