Nokia ralentit le développement de Here sur Windows Phone

26 septembre 2014 à 09h48
0
Pour sa plateforme de cartographie, Nokia entend diminuer ses efforts sur Windows Phone afin de se concentrer sur Android et iOS.

00C8000005739370-photo-here-logo-gb-sq.jpg
L'un des avantages proposés par les smartphones équipés de Windows Phone reste certainement la présence des outils de cartographie Here Maps et Here Drive. Qu'll s'agisse du Lumia 930 ou du premier smartphone d'entrée de gamme, tous bénéficient d'un véritable GPS avec un accès en mode déconnecté ainsi qu'un guidage vocal. Toutefois, cet avantage disparaîtra peu à peu.

Microsoft a racheté la division mobile de Nokia, mais sur la partie cartographie, l'éditeur de Redmond n'a finalement conclu qu'un accord de licence. Désormais dépourvue de ses téléphones, Nokia doit donc poursuivre son développement économique. Pour ce faire la société finlandaise entend s'ouvrir davantage et notamment sur iOS et Android.

Nokia a précédemment signé avec Samsung pour la disponibilité en exclusivité de Here sur la gamme Galaxy. Toutefois, l'application sera bel et bien disponible sur l'ensemble des smartphones équipés de l'OS de Google et fera son retour sur iOS. Interrogé par The Next Web, Sean Fernback, vice-président du département Mobility chez Nokia, affirme : « En conséquence de la transaction, nous devons ralentir le développement de notre application Windows Phone et nous tourner vers Android et iOS ».

L'homme ajoute que la prise en charge de Here sur Windows Phone sera toujours assurée pendant un certain temps. La société a pris le parti de limiter les temps de développement et les ressources sur l'OS de Microsoft. Nokia explique que Here repose sur un code agnostique facilitant le portage de l'application sur n'importe quelle plateforme.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
scroll top