WeChat se positionne désormais en rival à WhatsApp

0
Le secteur de la messagerie mobile multiplateforme est en plein essor et le service WeChat pourrait se faire une place aux côtés Skype, WhatsApp ou Viber.

00A5000006476338-photo-wechat-logo-gb-sq.jpg
La société chinoise Tencent a récemment publié son rapport financier dans lequel elle explique que ses principaux services WeChat et Weixin détiennent à eux deux 235,8 millions d'utilisateurs par mois. Cela représenterait une hausse annuelle de plus de 175%. Encore peu répandu en France, WeChat est disponible sur la majorité des plateformes mobiles à savoir : iOS, Android, Windows Phone, BlackBerry, S40 ou encore Symbian.

WeChat propose un panel assez large de fonctionnalités, qu'il s'agisse de la messagerie instantanée, des appels audio et vidéo, de créer des groupes de discussion ou d'organiser des sessions de partage de photos, le tout accompagné d'une série d'émoticônes personnalisées.

Au mois de mai, Tencent revendiquait 50 millions d'utilisateurs en dehors des mobinautes chinois, un chiffre qui est passé depuis 70 millions le mois dernier et 100 millions aujourd'hui. Selon The Guardian, au mois de juillet, il s'agissait de l'application mobile la plus téléchargée au travers des plateformes officielles en Argentine, au Brésil, en Italie, au Mexique, aux Philippines, en Espagne ou encore en Afrique du Sud, en Thaïlande et en Turquie.

WeChat commence donc à faire de l'ombre à WhatsApp qui revendique pour sa part 300 millions d'utilisateurs tandis que Viber en comptabilise 200 millions, Tango 100 millions et BlackBerry 60 millions sur BBM. De son côté Skype annonçait au mois de juin avoir 100 millions d'utilisateurs pour son application Android. Sur ce marché très fragmenté mais en pleine croissance le W3C a donc certainement une carte à jouer autour de son projet de standardisation via WebRTC.

A lire également :


Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page