Kik bientôt sur Symbian et Windows Phone Mango ?

26 octobre 2011 à 14h03
0
008C000004702118-photo-kik-symbian.jpg
Crédits: Techcrunch
L'équipe développant Kik s'apprêterait à dévoiler deux nouvelles éditions de son application de messagerie unifiée sur Windows Phone 7.5 et Symbian.

Déjà disponible sur iPhone, Android, Windows Phone 7 et, malgré quelques discordes juridiques, sur les smartphones de Research in Motion, l'application mobile Kik s'invitera prochainement sur Symbian et sur Windows Phone 7.5. Selon le blog américain Techcrunch, l'annonce devrait être formulée lors du sommet Nokia World qui se déroule actuellement à Londres.

Pour rappel, Kik propose un service de messagerie instantanée relativement classique avec une liste de contacts, la prise en charge du mode déconnecté et du push pour la réception en temps réel de nouveaux messages ainsi qu'un système d'accusé de réception. Kik présente cependant l'avantage d'être multi-platforme et son arrivée sur Symbian permettra à la société d'étendre son marché aux pays en voie de développement.

Kik pour Symbian est actuellement disponible en version d'évaluation privée. L'édition Mango tirerait parti des nouveautés du système avec l'unification de ses contacts au carnet d'adresses du smartphone ou en profitant du nouveau mode multi-tâche proposant une meilleure gestion de la mémoire.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top