L'UE craint que l'Iran développe ses activités de cyberespionnage

Alexandre Boero Contributeur
31 janvier 2019 à 12h44
0
drapeau iran.jpg
Pixabay

La fragilisation de ses relations avec les gouvernements occidentaux pourrait pousser l'Iran à renforcer ses activités de cyberespionnage.

L'agence de sécurité numérique de l'Union européenne a fait part de ses craintes, lundi, de voir l'Iran déployer davantage de moyens pour développer ses activités de cyberespionnage face à la détérioration manifeste de ses relations avec l'Occident, alors que l'UE vient de sanctionner le pays pour avoir été impliqué dans une série de meurtres et de complots ayant visé des dissidents en France, aux Pays-Bas et au Danemark.

L'Iran dénonce une « guerre psychologique »


Les sanctions récemment imposées à l'Iran « vont probablement pousser le pays à intensifier les activités de cyber-menace parrainées par l'État dans la poursuite de ses objectifs géopolitiques et stratégiques au niveau régional », a précisé l'Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (Enisa) dans un rapport.

Du côté de l'Iran, on rejette le document en bloc, en dénonçant un stratagème faisant partie d'une « guerre psychologique déclenchée par les États-Unis et leurs alliés ». L'agence européenne, experte en matière de cybersécurité, considère que l'Iran fait partie, au même titre que la Chine et la Russie, des « trois cyber-acteurs les plus capables et les plus actifs liés à l'espionnage économique », ce que les trois puissances concernées nient, en rappelant que le ver informatique possiblement conçu par les États-Unis et Israël, Stuxnet, avait attaqué les centrifugeuses iraniennes d'enrichissement d'uranium il y a une dizaine d'années.

L'Europe prévoit de futures attaques en cas de non-respect de l'accord sur le nucléaire


Les hackers iraniens ont été à l'origine de diverses cyberattaques et campagnes de désinformation en ligne ces dernières années, révèle le fameux rapport. En novembre dernier, les USA ont inculpé deux pirates iraniens accusés d'avoir lancé une cyberattaque de grande ampleur, SamSam. Deux autres ont été sanctionnés pour avoir participé à l'échange des paiements de rançons de Bitcoin en rials, la monnaie iranienne.

L'Enisa prévient que si l'Iran ne respecte pas l'accord nucléaire conclu avec l'UE en 2015, les cyberattaques pourraient se multiplier.

18 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top