Pornhub utilise l’IA pour tagguer ses vidéos, et c’est un problème

12 octobre 2017 à 11h23
0
L'Intelligence Artificielle se fraye un chemin partout : dans les smartphones, dans les assistants domestiques, dans les robots et maintenant dans les sites pornographiques. Le géant Pornhub, l'un des leaders du secteur, a annoncé avoir lancé un programme pour mieux tagguer ses vidéos : il a fait appel à une intelligence artificielle capable notamment de reconnaître les stars du porno et les positions sexuelles.

Améliorer les tags sur les vidéos devrait améliorer l'expérience utilisateur de Pornhub. Mais les dérives sont très faciles à imaginer et ça risque de devenir un véritable problème.

L'intégralité des vidéos scannées en 2018



Pour l'instant en phase de test, le tag des vidéos par l'intelligence artificielle semble être convaincant : Pornhub annonce qu'il compte scanner l'intégralité des vidéos hébergées sur son site en 2018 alors que, pour l'instant, le robot n'a scanné qu'environ 50.000 vidéos. Au total, à la fin de son travail, il aura « regardé » plus de 5 millions de vidéos pornographiques.

L'objectif du robot est assez simple : grâce à son système d'apprentissage, il devrait être en mesure de reconnaître les stars du porno qui participent à l'action, grâce à la reconnaissance faciale, mais également les positions sexuelles pratiquées et, probablement, les diverses spécificités de chaque vidéo.

Le travail est de longue haleine et fera intervenir les visiteurs : ces derniers pourront noter les réponses de l'Intelligence Artificielle, qui apprendra ainsi de ses erreurs et affinera ses connaissances.

01F4000008393042-photo-pornhub-logo.jpg


Un risque pour les « amateurs » à terme ?



Si l'idée de tagguer automatiquement une vidéo est bonne et sans aucun doute utile, le fait que Pornhub s'y colle présente un risque. Le site est en effet connu pour avoir une grosse communauté d'amateurs, ces personnes qui tournent des vidéos pornographiques sans être des professionnels, pour le plaisir (et pour gagner un peu d'argent aussi). Mais, surtout, ces personnes le font à l'insu de leurs proches la plupart du temps.

Le problème de la puissance de l'IA est qu'il se pourrait qu'à terme, notamment avec les accords de partage d'informations entre les sites Internet, le robot réussisse à faire le lien entre un acteur amateur et l'identité de celui-ci, de manière automatique. Pire : le robot pourrait même faire le lien entre l'identité d'une personne présente sur une vidéo qui a été filmée à son insu ou qui ne sait pas que la vidéo est sur Internet.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en volant, même en main libre
Une étude montre que les cyclistes
Un restaurant de burgers cuisinés par des robots ? Une start-up l’a fait

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top