La Liga espionne ses fans à travers son application

Par ,
le 14 juin 2018
 0
A en croire le quotidien espagnol El Diario, l'application officielle de La Liga de football, qui permet de visionner les matchs du championnat espagnol en streaming, sert aussi à écouter ses utilisateurs à leur insu.

Interviewés par le journal, les responsables de la Liga reconnaissent l'espionnage, mais se défendent en expliquant que celui-ci a pour but de traquer les fraudeurs.

Une fraude à 150 millions par an pour la Liga


C'est l'une des applications les plus populaires d'Espagne : l'app officielle de la Liga espagnole de football a été téléchargée plus de 10 millions de fois. Elle sert à suivre l'actualité, les résultats, les statistiques des différents championnats professionnels espagnols, mais surtout à voir les matchs en direct et en streaming directement sur sa tablette ou son smartphone.

Mais les dirigeants de la Liga viennent d'admettre que l'application servait aussi à espionner ses utilisateurs. Celle-ci active en effet le microphone de l'appareil quand le GPS de celui-ci détecte que l'utilisateur se trouve dans un bar, ou dans n'importe quel lieu public. Pour la Liga, il s'agit d'une information cruciale : l'application de la Liga permet à de nombreux bars espagnols de diffuser frauduleusement les matchs du championnat espagnol, alors que celle-ci est en théorie réservée à un usage personnel. La Liga chiffre le coût de cette fraude des bars à 150 millions d'euros par an.

la liga


Conversations chiffrées et non stockées


La Liga qui espionne les fans de foot, l'information ne passe pas inaperçue en Espagne. Plusieurs usagers s'en sont rendu compte au moment de l'entrée en vigueur du RGPD, à l'occasion de laquelle l'application de la Liga a mis à jour ses conditions d'utilisation. Celles-ci mentionnent l'enregistrement de la voix et la localisation GPS de l'utilisateur potentiellement en situation de fraude.

La Liga assure toutefois que les conversations des usagers ne l'intéressent pas vraiment, et surtout que leur confidentialité est préservée par un un chiffrement des enregistrements audio. La Liga assure par ailleurs que l'application ne stocke pas les conversations, et que l'espionnage se limiterait aux utilisateurs sur le territoire espagnol. Elle ne précise pas, cependant, depuis combien de temps le système existe.

Modifié le 14/06/2018 à 10h09
scroll top