Pour vous cambrioler, une photo de vos clés suffit

Par
Le 19 octobre 2017
 0
Qui pensait qu'en 2017, il suffirait d'une simple photo d'une clé pour en fabriquer un double ? Et pourtant, les logiciels de modélisation 3D gèrent parfaitement cette tâche, permettant aux individus mal intentionnés munis d'une imprimante 3D de fabriquer des répliques.

Une imprimante 3D, l'outil indispensable d'un cambrioleur 2.0


Si l'image que vous avez des cambrioleurs est celle d'hommes se déplaçant avec une liasse de crochets, préparez vous à changer ces idées reçues : le cambrioleur 2.0 possède avant tout une imprimante 3D. Car comme l'a démontré un membre du site Hackaday.io, même un logiciel de modélisation 3D gratuit (en l'occurrence, OpenSCAD) est capable de créer une représentation en trois dimensions d'une clé à partir d'une simple photo.

La situation est d'autant plus inquiétante que la grande majorité des logements ont des serrures avec le même type de clé, à savoir des Kwikset. Fabriquées en masse dès 1946, ces serrures tubulaires étaient révolutionnaires à l'époque : faciles à installer et pas chères à produire. Cependant, le système n'est pas très efficace.

Les clés Kwikset ont cinq « dents », chacune desquelles a une hauteur de 0 à 6. C'est mathématique : rien qu'en variant ces paramètres, Kwikset peut offrir des milliards de combinaisons possibles, qui ont justement permis l'avènement de ces clés bon marché et en apparence sophistiquées.

01f4000008760922-photo-cl.jpg


OpenSCAD peut être votre serrurier, la précision d'un logiciel en plus


Mais il suffit de mesurer avec précision la longueur de chaque « dent » pour facilement fabriquer un double. C'est d'ailleurs ce que font les serruriers lorsqu'ils vous délivrent des doubles en quelques minutes. La précision d'un ordinateur aidant, les répliques réalisés sur OpenSCAD sont tout aussi précises !

Pour imprimer ses modèles 3D, l'auteur de l'expérience a utilisé une imprimante milieu de gamme Flashforge Creator Pro, vendue 800 euros. L'impression a pris deux minutes seulement, et le résultat était d'une qualité redoutable. La morale de l'histoire : évitez de montrer vos clés à des gens en qui vous n'avez pas confiance.


Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Sécurité informatique

scroll top