Une simple imprimante à jet d'encre déjoue les capteurs biométriques


A entendre certains constructeurs, les capteurs biométriques qui équipent leurs téléphones offrent une sécurité sans faille. Ces dispositifs pourraient même devenir assez rapidement un moyen de paiement. Le problème, c'est que les lecteurs d'empreintes utilisés sur les smartphones sont tout sauf inviolables.

On se souvient des hacks impliquant des moules imprimés en 3D ou même ceux utilisant une photo (dans des conditions très favorables cependant). Cette fois, c'est grâce à une imprimante à jet d'encre qu'une équipe de chercheurs de l'Université du Michigan est parvenue à contourner les protections de téléphones Huawei et Samsung.

Évidemment, il faut disposer d'une empreinte complète pour réaliser ce piratage, et même d'une encre, d'un papier bien spécifique, le tout dans le cadre d'une impression haute résolution. Dans ces conditions, les Samsung Galaxy S6 et Huawei Honor 7 n'ont pas résisté, contrairement à l'iPhone 5S d'Apple, dont le dispositif Touch ID semble plus robuste à ce genre d'attaques.

Les chercheurs ont partagé leur expérience dans une vidéo que nous vous proposons ici.



A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Cette smart TV 4K Continental 58
Le pack volant de course Logitech G920 + levier Shifter est vraiment pas cher sur Cdiscount
Les prochains écouteurs WF-1000XM4 de Sony se dévoilent en images
Xbox Series X|S : le Dolby Vision HDR se précise, chez les insiders d'abord et demain pour tous
Cette petite souris sans fil Microsoft Wireless Mobile Mouse est à moins de 10€
MSI met le cap sur le ratio 16:10 et annonce de nouveaux appareils gaming et création
Epic Store : The Lion’s Song offert cette semaine, et une surprise prévue pour la semaine prochaine
Les PC portables modulaires et réparables Framework arriveront en Europe d'ici la fin de l'année
Ghostrunner 2 sera exclusif aux consoles nouvelle génération et aux PC
Gigabyte fait un commentaire sur la fabrication chinoise, perd 550 millions et... présente ses excuses
Haut de page