Geinimi : un cheval de Troie ciblant Android

31 décembre 2010 à 11h24
0
00B4000003880596-photo-android-malware.jpg
Le cabinet Lookout, spécialisé dans la sécurité des terminaux mobiles, a repéré un nouveau cheval de Troie en Chine ciblant les smartphones sur Android.

Baptisé Geinimi ce dernier se comporterait à la manière d'un botnet en recevant des commandes d'exécution depuis une dizaine de serveurs distants. Ce malware se dissimulerait au sein d'applications légitimes de l'Android Market re-compilées - tels que des jeux - et distribuées sur les répertoires tiers en Chine.

Geinimi serait capable de récupérer plusieurs informations personnelles et les communiquer aux serveurs distants. Il est par exemple capable d'exploiter la puce GPS et de retourner la position géographique, d'envoyer l'identifiant IMEI du téléphone, de télécharger et de demander l'installation d'une application, de demander la désinstallation d'un composant ou encore de retourner une liste des applications installées sur le smartphone. Reste que pour installer un titre qui ne fait pas partie de l'Android Market officiel, le mobinaute aura tout de même dû configurer l'autorisation au sein des paramètres du mobile. Par ailleurs, le processus demande plusieurs confirmations à l'utilisateur.

La communication avec les serveurs et le transfert des données seraient réalisés toutes les cinq minutes. Selon les experts, il se pourrait que Geinimi soit le fruit d'un réseau de publicités malveillantes. Parmi les jeux vérolés distribués sur les sites Internet chinois notons : Monkey Jump 2, Sex Positions, President vs. Aliens, City Defense ou encore Baseball Superstars 2010.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top