Amazon Alexa peut être programmé pour vous espionner

26 avril 2018 à 14h42
0
Alexa, numéro 1 des assistants personnels, est mis à rude épreuve par les spécialistes afin d'éprouver sa fiabilité. Or, des chercheurs en cybersécurité sont parvenus à le programmer pour écouter en continu les conversations dans la pièce dans laquelle il se trouve.

L'assistant vocal Alexa, développé par Amazon, se targue d'être leader sur les marchés où il est déjà commercialisé, notamment grâce à sa fonction de programmation simplifiée, à l'aide de "skills". Il s'agit de compétences que l'utilisateur peut facilement créer lui-même à l'aide d'un assistant en ligne dédié, mis à disposition par Amazon.

Un skill pour Alexa capable d'activer l'écoute permanente

Les développeurs disposent aussi d'un outil fourni par Amazon pour créer des "skills", outil bien entendu beaucoup plus puissant, permettant d'accéder à toutes les fonctionnalités proposées par Alexa. C'est avec cet outil que des chercheurs en cybersécurité sont parvenus à créer une application destinée à résoudre des problèmes de maths posés à haute voix à l'assistant. Une application en apparence anodine, sauf que dans les faits, l'application, une fois activée sur l'appareil, le place en écoute infinie de la pièce dans laquelle il se trouve...

Concrètement, au lieu de fermer le flux audio montant vers les serveurs d'Amazon, l'application créée par ces chercheurs laisse le micro d'Alexa en position d'écoute permanente ! Les conversations qu'Alexa parvient à capter sont donc analysées et traduites en texte, texte que les créateurs de l'application malveillante peuvent facilement consulter.

Alexa_cropped_217x217


La lumière bleue d'Alexa reste allumée en permanence

Néanmoins, la démonstration de vulnérabilité d'Alexa s'arrête là : placé en écoute active et permanente par cette application, l'assistant vocal affiche également en continu la fameuse lumière bleue, qui indique qu'il est justement à l'écoute. Un utilisateur lambda devrait en théorie s'inquiéter de voir ainsi la lumiére allumée et surtout figée, et pourrait être tenté de relancer l'appareil en l'éteignant et le rallumant. Action qui aura aussi pour effet de placer Alexa en veille normale, jusqu'à la prochaine activation de l'application "problèmes de maths" malveillante.

Les chercheurs en cybersécurité qui sont parvenus à créer cette application ont donné le code source de leur "skill" malicieux à Amazon, sans indiquer comment ils étaient parvenus à maintenir Alexa en écoute permanente. On peut raisonnablement penser qu'une prochaine mise à jour de l'OS interne d'Alexa empêchera une application de rester à l'écoute trop longtemps, tout au moins sans alerter réguliérement l'utilisateur que l'assistant est en train d'écouter.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Il faudrait 20 ans pour bâtir une ville habitable sur Mars, d'après Elon Musk
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Pornhub blacklisté par PayPal, qui ne veut plus servir d’intermédiaire pour payer ses contributeurs
L'Assemblée adopte la surveillance des réseaux sociaux par l'administration fiscale
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top