Quand les requêtes à Alexa reflètent la vie confinée : les stats d'Amazon

17 novembre 2020 à 12h22
4

On le sait, pour améliorer ses algorithmes d'intelligence artificielle, Amazon passe au crible les requêtes formulées par les utilisateurs de ses enceintes connectées. En ces temps de pandémie, le cyber-marchand explique avoir observé quelques changements.

Qu'il s'agisse d'Alexa, de l'assistant Google, de Cortana ou de Siri, les assistants virtuels se peaufinent de jour en jour mais le chemin est encore long avant d'obtenir une interprétation des requêtes aussi poussée que la compréhension humaine. Alors, c'est encore avec des questions basiques que l'on interagit avec ces algorithmes d'intelligence artificielle.

Une notion du temps déformée

En cette période de pandémie, beaucoup de pays sont entrés ou sont encore en confinement. Puisque le télétravail est de mise, cela change drastiquement nos habitudes, et surtout, notre notion du temps.

Business Insider rapporte que selon Amazon, l'une des questions phares qui revenait avant la crise sanitaire était « Quelle heure est-il ? » Aujourd'hui, alors que les utilisateurs restent principalement chez eux, ils demanderaient plutôt : « Quel jour sommes-nous ? »

Il semblerait alors que la souplesse du télétravail associée à l'environnement familier de son habitation se traduise, comme bien souvent en vacances, par une altération de la notion du temps.

Un usage globalement en hausse

Amazon ajoute avoir observé l'intégration de plusieurs services à Alexa. C'est par exemple le cas de l'application de visioconférence Zoom. Notons également un usage en hausse de la fonctionnalité Drop-in permettant de laisser un message sur une autre enceinte de la gamme Echo.

Selon une étude menée conjointement par le service de radio publique américain NPR et par le cabinet de recherche Edison, la pandémie aurait boosté l'usage des assistants vocaux.

Alors qu'avant la crise sanitaire, 46 % des détenteurs d'une enceinte connectée affirmaient formuler plusieurs requêtes par jour, ce chiffre serait passé à 52 %. D'ailleurs, sur les 1 015 participants interrogés pour cette étude, 36 % d'entre eux affirment utiliser davantage ces appareils pour la lecture de musique et de divertissements. Chez les 18-34 ans, ce taux passe à 54 %.

L'écoute des actualités depuis les enceintes connectées seraient aussi en hausse. C'est le cas pour 35 % des adultes depuis la crise de la COVID-19 et de 50 % pour les 18-34 ans. Il faut dire qu'en plus d'être confiné, le pays a également connu en parallèle une élection présidentielle pour le moins animée.

Retrouvez l'étude dans son intégralité.

Source : Business Insider

4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Idée cadeau de Noël : ce pack découverte Philips Hue à -40% chez Darty
Economisez plus de 200€ sur l'aspirateur robot Xiaomi Roborock S5 Max sur Rakuten
Boursorama Banque offre jusqu'à 130€ de prime pour le week-end du Black Friday !
YouTube fait la guerre aux antivax avec son algorithme
L'enceinte Ultimate Ears Megablast à un prix jamais vu avant le Black Friday
Forfaits mobiles : les offres Black Friday sont déjà disponibles sur les forfaits sans engagement
Les écouteurs sans fil Sony WF-XB700 sont à un très bon prix chez Boulanger
Test Samsung Galaxy A21s : que vaut ce
Besoin d'un nouveau smartphone ? Voici notre sélection des meilleurs prix sur Rakuten
Economisez près de 50 % du prix de cette enceinte JBL Xtrem 2 chez Cdiscount
Haut de page