Virgin Orbit fait voler sa fusée à l'aile d'un avion pour la première fois

Matthieu Legouge Contributeur
20 novembre 2018 à 11h16
0
Virgon Orbit
© Virgin Orbit

Virgin Orbit, filiale de Virgin Galactic, la société de tourisme spatial de Richard Branson, a fait voler sa nouvelle fusée pour la première fois dimanche à l'aile d'un Boeing 747-400 baptisé Cosmic Girl. Pour le moment, la fusée n'a pas été déclenchée, mais ce vol ouvre la voie à un tout premier essai en 2019.

Bien que Virgin Orbit s'appuie sur la même technique de lancement que Virgin Galactic, à savoir faire décoller les vaisseaux depuis le ciel à l'aide d'un avion porteur et non depuis le sol, son objectif est tout à fait différent. À l'instar de Rocket Lab, l'ambition de Virgin Orbit est de lancer des petits satellites à l'aide de son nouveau lanceur baptisé LauncherOne.

Une société de plus spécialisée dans le lancement de petits satellites


Dimanche, un premier vol d'essai a été réalisé depuis l'aéroport de Victorville en Californie. Cosmic Girl a ainsi embarqué sous son aile le microlanceur LauncherOne afin de vérifier d'importants paramètres tels que l'aérodynamisme de l'avion porteur et de la fusée. Cet essai devrait ouvrir la voie à d'autres vols de tests, notamment des « tests de chute » avec le déploiement du microlanceur qui devrait cette fois-ci se détacher de son avion porteur à une altitude d'environ 10 km. Le principe est le même que pour l'avion spatial suborbital SpaceShipTwo de Virgin Galactic qui doit transporter des passagers fortunés dans des vols suborbitaux de deux heures.

Contrairement à des lanceurs comme le Falcon 9 de Space X qui peut embarquer une charge utile de plus de 200 tonnes, les microlanceurs tels que le LauncherOne sont spécialement conçus pour placer des charges relativement légères en orbite basse, entre 300 et 500 kg. Virgin Orbit fait partie, avec Rocket Lab, des prétendants sérieux sur ce marché. La société a d'ailleurs déjà convaincu plusieurs clients tels que OneWeb et Spaceflight.

Virgin Orbit bientôt paré pour les vols commerciaux


Par la suite, si tout se passe bien avec les prochains vols de tests, Virgin Orbit compte réaliser son premier vol commercial dès 2019. Par ailleurs, la société qui affirme avoir déjà construit plusieurs microlanceurs pour ses futurs lancements commerciaux pourrait également compter dans ses clients le département américain de la Défense.

Virgin Orbit prévoit également de se développer rapidement et de profiter du grand avantage qu'offre cette méthode de lancement puisque qu'aucune infrastructure n'est réellement nécessaire, si ce n'est un aéroport assez grand pour accueillir Cosmic Girl. La société, qui se concentre actuellement sur la Californie, ambitionne en effet d'ici 2021 de décoller depuis d'autres aéroports à l'étranger, notamment au Royaume-Uni.

Source : The Verge
1 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top