Elon Musk : et pourquoi pas un avion électrique ?

05 février 2016 à 10h18
0
Après les voitures électroniques et la perspective d'un camion du même style, Elon Musk, le PDG de Tesla, a évoqué la possibilité de concevoir de petits avions à propulsion électrique. L'idée fait son chemin dans la tête de l'entrepreneur.

C'est à l'occasion d'une conférence donnée lors de la remise des prix du concours de cabines Hyperloop qu'Elon Musk a évoqué le sujet de l'avion à propulsion électrique. Si le patron de Tesla et SpaceX évoquait récemment la perspective de voir arriver des camions électriques dans les années à venir, il a expliqué que l'idée de développer un jet privé exploitant ce mode de fonctionnement avait germé dans son esprit il y a déjà un moment. « J'ai déjà pensé à la possibilité d'un décollage et atterrissage vertical à propulsion électrique. Je pense avoir mis le doigt sur quelque chose qui pourrait fonctionner. Je suis assez tenté d'essayer quelque chose. »

C'est loin d'être la première fois que Musk évoque un tel projet, notamment en 2009 lors d'une conférence chez TechCrunch, et plus récemment en 2015, dans une interview pour Marketplace. Il expliquait alors avoir en tête un concept de « jet électrique supersonique à décollage et atterrissage vertical plutôt cool ». L'entrepreneur avait également trouvé intéressante l'idée d'une compagnie aérienne qui n'exploiterait que l'énergie électrique.

0320000008336080-photo-e-fan-airbus.jpg

Déjà un exemple chez Airbus

Pour Elon Musk, les transports du futur doivent fonctionner avec des batteries, mais au-delà des ambitions de l'homme, il faut que les technologies suivent. Et on imagine que malgré les concepts sur lesquels travaillent aujourd'hui Tesla et SpaceX, il faudra encore un long moment avant de pouvoir effectuer des vols dans des avions totalement électriques, même si en pratique des modèles existent déjà : en juillet 2015, l'E-Fan, un avion électrique développé par le groupe Airbus, a effectué une traversée de la Manche en décollant de l'aéroport de Calais-Dunkerque pour aller se poser dans le Kent. Il s'agit d'un tout petit appareil, biplace, capable de voler durant 45 minutes, et pourrait être commercialisé à partir de fin 2017. Son usage devrait être restreint aux écoles de pilotage.

Néanmoins, l'idée fait son chemin, et Tesla pourrait bien être l'entreprise la mieux placée pour poser les premières pierres de ce nouvel édifice dans une perspective de vol privé. La possibilité de voir arriver un jour des avions électriques a, en tout cas, de quoi laisser rêveur, dans la mesure où ce moyen de transport s'avère être le plus polluant au monde : un rapport publié l'année dernière par le Natural Resources Defense Council explique que chaque tonne de marchandises transportée par avion ajoute plus de 4,5 fois plus de particules et près de 25 fois plus d'oxyde d'azote dans l'environnement que si elle était transportée par bateau.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top