eBuzzing et Hellotipi vainqueurs du concours de Startups de Kelblog

Jérôme Bouteiller
21 décembre 2007 à 16h31
0
00FA000000679434-photo-ebuzzing.jpg
eBuzzing
Après plusieurs semaines de concours sur son blog Kelblog.com, pierre-chappaz a désigné les jeunes pousses eBuzzing.com et HelloTipi.com comme les deux meilleures start-up.

“J'investis dans un premier temps 100.000 euros dans chacun des deux projets ... et peut-être davantage par la suite. Je vais aussi partager avec eux mon expérience, les conseiller, les aider à se développer. Je ne vous cache pas que je suis complètement excité par cette perspective! Quel bonheur de contribuer à deux projets aussi passionnants!” écrit Pierre CHAPPAZ, par ailleurs à la tête de wikio et investisseur actif dans des sociétés comme Photoways ou Netvibes.

00FA000000708482-photo-hellotipi.jpg
HelloTippi.com
Arrivé tardivement sur le segment du “pay per post”, eBuzzing propose de rémunérer les bloggeurs écrivant un billet publi-redactionnel pour les annonceurs. En deux mois, la société aurait tout de même séduit plus de 600 éditeurs et diffusé pour 50 000 euros de campagnes.

HelloTipi se positionne comme un réseau social, permettant de partager de l'actualité et des photos avec les membres de sa famille mais également de constituer un arbre généalogique. Refusant la publicité, le site facture les accès à ses services environ 7 euros par mois.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020
Étouffé par les sanctions américaines, Huawei également lâché par les fondeurs chinois
scroll top