Microsoft confirme une vulnérabilité du noyau Vista

17 décembre 2007 à 08h40
0
0000009100386510-photo-bo-te-windows-vista-ouverte.jpg
Le géant des logiciels vient de confirmer, au travers d'un bulletin de sécurité rendu public en toute fin de semaine dernière (voir ici), la présence d'une vulnérabilité dans le noyau de Windows Vista. Les ingénieurs de SkyRecon Systems auraient en effet découvert un moyen pour élever les privilèges d'un processus et ce tant sur la mouture 32 bits que sur l'édition 64 bits du dernier système d'exploitation de Microsoft. Cette nouvelle tombe mal pour Microsoft puisque Windows Vista est justement censé inclure divers niveaux de sécurité intermédiaires visant à interdire ce type d'opérations.

Rappelons au passage que la technologie PatchGuard de Windows Vista a déjà été contournée par lui même. Les détails de la vulnérabilité qui nous occupe aujourd'hui n'ont pas été rendu publics même s'il semble que celle-ci ait trait au mécanisme ALPC. Un patch pour cette faille sur laquelle Microsoft a tardé à communiquer est disponible depuis mardi dernier via Windows Update ou en suivant ce lien
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Allongé et endormi
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top