Prisma Presse rachète MonVoyageur.com

Jérome Bouteiller
12 décembre 2007 à 08h18
0
00FA000000453556-photo-monvoyageur.jpg
Moins d'un an après son lancement en janvier 2007 par Jean-Sébastien Cruz, le site MonVoyageur.com vient d'être racheté pour un montant non communiqué par le groupe Prisma Presse

“Monvoyageur.com compte aujourd'hui plus de 250 000 visiteurs uniques. Le site est devenu en quelques mois une référence en matière de web communautaire sur la thématique du voyage grâce notamment à 35 000 membres actifs et à une base de données composée de 55 000 hôtels, 1 600 destinations et 20 000 locations. monvoyageur.com viendra renforcer le futur site de la marque GEO, dont une nouvelle version est prévue au 1er trimestre 2008.” explique le groupe Prisma dans un communiqué.

Poids lourd de la presse magazine avec des titres tels que GEO, Femme Actuelle, Télé-Loisirs, Voici ou Gala, le groupe Prisma presse a ainsi quintuplé son audience web en quelques mois pour atteindre 3,5 millions de visiteurs uniques le mois dernier (Source Nielsen / Netratings). Reste à savoir si cette opération déclenchera d'autres fusions acquisition dans le “tourisme 2.0”, un segment où évoluent également d'autres jeunes pousses hexagonales comme TVtrip, Vinivi ou encore Trivop.com.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Allongé et endormi
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
L'ANFR simule l'exposition aux ondes causée par des antennes 4G et 5G et livre ses résultats
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
scroll top