Alfred VERICEL, BestOfMedia : “Nous sommes le 3e acteur mondial des portails sur les NTIC”

Jérôme Bouteiller
11 décembre 2007 à 12h13
0
Fondateur de BestOfMicro et désormais PDG de Bestofmedia Group, alfred-vericel revient sur la montée en puissance d'un groupe revendiquant désormais la première place des “groupes médias français sur internet”...

00FA000000693964-photo-alfred-vericel.jpg
Alfred VERICEL
JB -Alfred Vericel bonjour. En quelques mots pouvez vous revenir sur l'historique de votre groupe, passé en quelques années de simple guide d'achat high tech à un véritable groupe de médias ?

AV - J'ai découvert les services en ligne en créant 3617 ReducMicro, une sorte de degrif' tour de l'informatique disponible sur Minitel que j'ai revendu à Tradorama. J'ai réinvesti 80% de mes gains pour créer BestOfMicro.com en Juin 2000 avec une idée simple : aider les internautes à choisir le bon produit informatique puis le bon vendeur qu'il soit on ou off-line.

Dès le départ, le site proposait du contenu éditorial mais également un guide d'achat, alimenté manuellement que nous avons progressivement automatisé notamment avec le rachat en Juin 2002 de BuyCentral, un concurrent de Kelkoo bien implanté en France et en Italie. Même si la partie guide d'achat fonctionnait bien, nous étions effrayés par sa dépendance à Google ; nous sentions également le potentiel des “contenus” et, après avoir étudié un joint Venture avec PriceRunner, nous avons finalement préféré revendre BuyCentral en janvier 2004 au groupe Lycos pour 4,5 millions d'euros, en réalisant au passage une très belle plus value.

Le groupe a ainsi décidé de mettre l'accent sur les contenus avec les rachats successifs de Presence-PC en Novembre 2004, Info-du-Net en Juin 2005 ou encore JeuxVideoPC.com en Juin 2006. Après avoir été approchés pour un rachat à l'été 2005, nous avons finalement décidé de ne pas donner suite et d'entreprendre par nous même une expansion internationale par acquisition. Très vite nous avons identifié Tom's Hardware, dont nous avions rencontré les dirigeants lors d'un salon aux Etats-Unis. Après 15 mois de négociations, nous avons finalement racheté la société 100% en cash.

JB -Vous vous présentez d'ailleurs comme le 3e acteur mondial des portails dédiés aux nouvelles technologies . Quelle est votre audience ? Comment définissez vous désormais votre périmètre concurrentiel ?

AV -Nous sommes en effet désormais un groupe média totalement international avec 24 millions de visiteurs uniques dédupliqués selon Xiti. Nos principaux concurrents sont les médias internet dédiés aux nouvelles technologies comme CNET, 01Net et bien entendu Cyrealis, la maison mère de NetEco.com. Sur ces quatre sociétés, trois sont désormais des pure players et, contrairement aux apparences, ce sont justement ces pure players qui sont les plus actifs en matière de production éditoriale avec plus de 2000 nouveaux articles et actualités publiés chaque mois par BestOfMedia ou Cyrealis, loin devant leurs concurrents ou d'autres groupes média désormais en perte de vitesse.

A l'échelle européenne, nous couvrons désormais neuf pays : France, Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Suède, Pologne, Hongrie, Turquie et Russie, ce qui fait de BestOfMedia la seule alternative pan européenne à CNET, un groupe à qui nous comptons bien disputer le leadership européen, même s'il reste un solide leader mondial, devant IDG, BestOfMedia et ZiffDavis.

JB -Votre nouvelle marque a t'elle été bien accueillie par les annonceurs ?

AV -L'accueil a été excellent car les agences ou les annonceurs ont apprécié cet effort de simplification de notre trentaine de marques diverses et variées sur 12 pays. Nous avons donc décider de recentrer nos marques autour de « TOMS » et 3 audiences : les passionés et décideurs IT avec Tomshardware, le grand-public et TPE/PME avec Tomsguide.com (qui est le fruit de la fusion de Bestofmicro.com et infos-du-net.com en septembre dernier), les gamers avec Tomsgames.com. La marque « Toms » est clairement une référence à l'échelle mondiale et nous comptons nous appuyer sur nos laboratoires de test à Paris, Milan, Munich, Los Angeles ou Taipei, pour lui donner la plus grande crédibilité sur chacun des marchés où nous sommes implantés.

JB -“Tom's” est actuellement déclinée dans trois univers : le hardware, le guide et le jeu video. Pourriez vous également couvrir d'autres thématiques ?

AV -Pour le moment, le groupe BestOfMedia est focalisé sur les nouvelles technologies avec sa marque Tom's, déclinée en “hardware”, “guide” et “games”. Il y aura sans doute des nouveautés, notamment sur la cible des décideurs que nous souhaitons adresser avec le rachat de MaPetiteEntreprise.Net d'Olivier Midière et son Club de l'économie numérique.

JB -Vous prévoyez une introduction en bourse l'année prochaine. Sur quelle valorisation ? Dans quel but ?

AV -BestOfMedia est désormais numéro deux en France sur son segment, et nous visons désormais le leadership européen et la seconde place mondiale. L'introduction en bourse réalisée sur EuroList (ndlr : capitalisation d'au moins 100 M€) nous permettrait de financer le rachat d'une quinzaine de sites, dans des domaines ciblés, afin de renforcer notre leadership. Les difficultés des grands groupes de presse informatiques traditionnels nous ouvrent un boulevard et l'ensemble du management du groupe est bien décidé, après avoir également connu 3 années difficiles après l'éclatement de la bulle spéculative Internet en 2000, à en profiter pour faire de BestOfMedia un véritable leader mondial.

JB -Alfred VERICEL, je vous remercie.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top