Pub mobile : SFR croque une partie de Sofialys et se lance dans les adservers

Par
Le 10 décembre 2007
 0
00c8000000693834-photo-sofialys.jpg
SFR a lancé en juin dernier sa propre régie publicitaire mobile. L'objectif est désormais de rentabiliser les près de 35 millions de pages vues avec publicités affichées chaque mois sur le portail Vodafone Live, véritable porte d'entrée de tous les mobiles et Smartphones commercialisés avec un abonnement associé auprès de l'opérateur.

Mais si les grands noms du secteur sont SmartAdServer, DoubleClick ou 24/7 RealMedia pour l'internet fixe, la situation est nettement plus ambiguë s'agissant des adservers pour mobiles. En effet, c'est une petite dizaine de sociétés qui tentent actuellement par tous les moyens de devenir l'un des leaders du secteur, fusion et acquisition par des grands groupes à l'appui. En effet, il est possible de citer entre autre ScreenTonic (racheté par Microsoft), 10! Mobile Publisher, Third Screen Media (racheté par AOL), Nokia Ad Service, CellCast ou encore Sofialys.

Et c'est ce dernier acteur qui nous intéresse aujourd'hui, notamment depuis une récente prise de participation (minoritaire) dans le groupe par « SFR Développement » et l'utilisation exclusive et logique de l'adserver par SFR. Cet outil permet en effet de bénéficier de statistiques en temps réel et d'être intégré dans le SI de l'opérateur. « nous avons choisi l'adserver Sofialys après l'avoir mis à l'épreuve durant plusieurs mois. Nous pouvons aujourd'hui confirmer ses performances sur tous les formats du marketing mobile », a ajouté Patricia Levy, directrice de la Régie SFR.

La plateforme Sofialys gère aujourd'hui plus de 1000 emplacements par mois. La société gère le service Promoslive de SFR depuis sa création en 2004 qui réunit 800 000 clients SFR en opt in. Sofialys a enfin conçu les services mobiles de Marmara, Budget, Gemey Maybelline, du Groupe Pierre et Vacances, du 118 000.
Modifié le 20/09/2018 à 15h53

Les dernières actualités

scroll top