Bertrand Quesada : “Ebuzzing met en avant le pouvoir de recommandation d’un bloggeur”

Jérôme Bouteiller
26 novembre 2007 à 15h45
0
Fondateur d'Ebuzzing.com, Bertrand Quesada présente cette plate-forme de “mise en relation entre bloggueurs et annonceurs” et partage les bonnes pratiques à adopter en matière de marketing viral dans la blogosphère.

00FA000000681156-photo-bertrand-quesada.jpg
Bertrand Quesada
JB - Bertrand Quesada bonjour. Comment peut-on définir eBuzzing ? Une plate forme appliquant les principes du “user generated content“ à ceux du publi redactionnel ?

BQ - Bonjour, du « user generated content » : définitivement, du « publi-redactionnel » pas vraiment. Il serait à notre sens délicat d'adapter ce format aux blogs, et de vouloir transformer les bloggeurs en VRP. Ce que nous voulons faire, c'est offrir aux bloggeurs la possibilité de gagner de l'argent en mettant en avant leur pouvoir de recommandation. Le moteur de tout cela doit rester l'envie !

Ebuzzing est avant tout une plateforme de mise en relation directe des annonceurs avec les bloggeurs, car nous pensons qu'ils ont de nombreuses choses à partager. Le principe est de proposer aux annonceurs un moyen d'initier des opérations sur les blogs, en déposant un Brief sur notre plateforme. Dans ce brief, les annonceurs se présentent, donnent les objectifs de la campagne et propose des idées et des éléments de contenu aux bloggeurs (logos, liens, codes de réductions, formulaires de jeux concours etc..).

Aux bloggeurs, nous proposons de parcourir ces briefs et, s'ils aiment les opérations, d'utiliser leur pouvoir de recommandation pour les faire connaître à leur communauté. Les posts qu'ils réalisent dans ce cadre sont identifiés comme tels et sont rémunérés.

JB - Depuis quelques mois, les blogueurs sont transformés en hommes sandwich. Ne risquent-ils pas de perdre leur âme ou du moins leur crédibilité en mélangeant ainsi les genres ? Existe t'il également des risques de déréférencement des billets publicitaires de la part des moteurs de recherche ?

BQ - Je pense qu'il est important de faire confiance aux bloggeurs et les laisser gérer leur blog comme ils l'entendent. Aucun bloggeur ne veut perdre son âme et encore mois sa crédibilité, je pense donc qu'il n'existe pas de risque de ce genre car la blogosphère se régule d'elle-même.

Par ailleurs nous œuvrons dans ce sens car ebuzzing repose sur la transparence, l'envie et la liberté. « Transparence » car nous demandons d'inclure un disclaimer (logo ou phrase) précisant que l'article est sponsorisé, c'est une obligation pour garantir la pérennité du modèle. « Envie » car c'est le moteur d'un blog ! Qu'un article soit sponsorisé ou pas, un bloggeur doit avoir envie de l'écrire, sinon l'article est insipide et ne convient à personne. La « liberté » : nous laissons les bloggeurs choisir ses campagnes, le nombre d'article et la fréquence de publication qu'il désire adopter. Chez ebuzzing, un bloggeur une fois inscrit n'a aucune obligation de publication, il peut publier uniquement quand bon lui semble.

Il ne faut pas confondre achat de liens et articles ebuzzing. Notre service met en avant le pouvoir de recommandation d'un bloggeur, son potentiel à faire partager ses coups de cœurs avec sa communauté. Pour remettre cette notion au centre des débats, nous avons adopté l'insertion de l'attribut « no follow » dans les liens des articles sponsorisés. Un article ebuzzing ne se résume pas à l'insertion de liens ou à de la vente de Page Rank.

JB - Sur le plan financier, comment fonctionne Ebuzzing ?

BQ - Ebuzzing permet d'adapter le prix au blog. Un annonceur peut cibler ses campagnes, et donc le prix par article, en fonction de l'autorité des blogs. Pour une même campagne, l'annonceur peut définir plusieurs niveaux de rémunération, en fonction des indices qu'il sélectionne. De plus, grâce à ebuzzing direct, un bloggeur inscrit peut définir lui-même son prix par article. Dans ce cas, l'annonceur qui lui propose de participer à une campagne connaît à l'avance le prix par article demandé par le bloggeur.

Ebuzzing s'adresse donc à tous les bloggeurs, y compris bien entendu les blogs à plus forte audience, mais aussi ceux qui sont plus confidentiels. Le prix s'adapte, et ceci est possible grâce à notre outil de mise en relation et de filtrage automatique. Notre service, couplé à une équipe qui remet l'humain au centre des campagnes, est donc le seul à pouvoir adresser toute la blogosphère, dans le respect des annonceurs, des bloggeurs et de leur communauté : c'est l'ABC d'ebuzzing !

JB - Bertrand Quesada, je vous remercie.


0226000000679434-photo-ebuzzing.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Des fans de l’excellent Portal 2 lui développent une campagne plutôt prometteuse
Test de Thrustmaster eSwap X Pro Controller : la Rolls des manettes filaires
RED, Free, B&You, Sosh : quelle est la meilleure promo forfait mobile en attendant les Soldes ?
PS5 : Vous pouvez désormais personnaliser la manette DualSense, contre 9,99$
Bonus éco, réparabilité, qualité de l'air, plastique, bornes de recharge : retour sur ce qui a changé au 1er janvier 2021
Un hacker accède au dispositif d'un sextoy connecté et demande une rançon à son utilisateur
Wing Commander I, II et III : quand jeu d'action et PC faisaient déjà bon ménage
CES 2021 : Sony VISION-S, le concept-car, tout en écran du constructeur Japonais se montre
En 2020, plus de 2 milliards de tweets ont traité du jeu vidéo, soit une hausse de 75 % en un an
WhatsApp, Signal : pourquoi tout le monde panique soudainement au sujet de ses données ?
Haut de page