28 millions de membres pour NetLog, 1 million de documents pour Ipernity

Par
Le 21 novembre 2007
 0
00fa000000673636-photo-ipernity.jpg
Même si les médias se focalisent actuellement sur l'américain Facebook, l'engouement pour les réseaux sociaux profite également à des acteurs européens comme le français Ipernity ou le belge NetLog.

Fondé par christian-conti et Christophe Ruelle, pionniers du web communautaire dès 1999 avec Respublica.fr ou Voila, Ipernity annonce ainsi avoir passé le cap du million de documents publiés sur la plate-forme. «ipernity est le premier service qui permet de tout partager sur internet : blog + photos + vidéos + créations audio + tous types de documents numériques sont enfin hébergés en un même espace et publiés à la carte.» explique Christian CONTI, qui refuse pour le moment d'indiquer le nombre d'inscrits au service.

00fa000000673634-photo-netlog.jpg
Chez le belge NetLog, l'heure est par contre au satisfecit puisque ce réseau social d'origine belge revendique désormais une audience record de 4,5 milliards de pages vues et surtout plus de 28 millions de membres issus des principaux pays européens : Pays Bas, Allemagne, Suisse, Suède, Danemark, Finlande, Norvège, Autriche, Roumanie, Italie, France, Espagne, Portugal, Irlande/Royaume Unis, Belgique auxquels s'ajoute la Turquie....

« Depuis la naissance de Netlog, la localisation est au cœur de sa stratégie et constitue l'un des facteurs clés de son succès. C'est ainsi que nous avons développé une plate-forme technologique qui nous permet aujourd'hui de créer et de lancer une version locale en quelques semaines seulement. Nous devrions proposer très prochainement de nouvelles versions dans d'autres langues pour qu'un plus grand nombre d'européens puissent découvrir et profiter de nos services », précise Lorenz Bogaert, PDG de Netlog, une société ayant récemment levé plus de 5 millions d'euros auprès du fonds d'investissement Index Ventures avec la ferme intention de rivaliser, au moins en Europe, avec des géants américains comme MySpace, Bebo, Orkut ou le très médiatique Facebook.
Modifié le 18/09/2018 à 14h33

Les dernières actualités

scroll top