IBM va racheter Cognos 5 milliards de dollars

Ariane Beky
12 novembre 2007 à 14h58
0
00610112-photo.jpg
Après l'acquisition d'Hyperion par Oracle, de Business Objects par , Cognos va être racheté par . Le groupe informatique américain a lancé lundi une offre publique d'achat amicale à 5 milliards de dollars US, ou 58 dollars US par action, sur l'éditeur canadien de solutions décisionnelles.

La transaction devrait être effective au premier trimestre 2008, une fois obtenu le feu vert des actionnaires et des autorités. L'opération permettra à IBM d'enrichir de manière significative son offre de logiciels décisionnels et de gestion de la performance, à Cognos de ne pas se laisser distancer par la concurrence des généralistes du progiciel.

L'an dernier, d'après Gartner, le marché mondial de la Business Intelligence (BI) aurait généré 4,6 milliards de dollars de revenus 'monde' (+14,9% sur un an). Malgré ce dynamisme, les parts de marché des spécialistes du secteur ont reculé. La part du franco-américain Business Objects, grand rival de Cognos, est passée de 20,4% en 2005 à 18,7% en 2006. La part de SAS Institute a reculé de 0,5 point à 14,3%, celle de Cognos de 0,6 point à 13,4%.

En revanche, les éditeurs généralistes dont les progiciels intègrent des briques décisionnelles, ont tiré leur épingle du jeu. La part de l'allemand SAP, qui finalise actuellement le rachat de Business Objects pour 4,8 milliards d'euros, a augmenté de 2,3 points sur ce segment, à 8,2% en 2006. Celle de l'américain Microsoft est passée de 8 à 9,9%. Si la part d'Oracle sur ce marché est restée stable à 5,9%, elle devrait plus que doubler cette année grâce à l'acquisition d'Hyperion pour la somme de 3,3 milliards de dollars au printemps dernier.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
scroll top