Google est bien intéressé par la pub dans les jeux

Alexandre Laurent
12 novembre 2007 à 11h58
0
00645080-photo-logo-article-recherche-google.jpg
Google a confirmé en fin de semaine dernière son intention d'investir le créneau de la publicité ciblée au sein des Jeux Vidéo. Comme Microsoft avec Massive, la firme de Mountain View a commencé par s'offrir une société spécialiste de ce domaine, AdScape, en février dernier, pour 23 millions de dollars. Google n'a pour le moment pas précisé ses plans en la matière mais certains affirment que le numéro un mondial de la recherche pourrait lancer une plateforme dédiée d'ici la fin de l'année.

Leader incontesté de la recherche en ligne, Google est à la recherche de nouveaux marchés sur lesquels étendre son emprise publicitaire comme en témoigne le récent lancement du projet Android, adressé à l'univers de la téléphonie mobile. Particulièrement lucratif, et touchant un très large bassin d'audience, le marché du jeu vidéo ne pouvait décemment être ignoré.

« Nous pensons que cet environnement riche est le parfait support pour délivrer des publicités pertinentes et ciblées qui en fin de compte profiteront aussi bien à l'utilisateur qu'à l'annonceur ou à l'éditeur de jeux vidéo », écrit un représentant de Google dans un communiqué adressé à l'AFP. « Nous sommes actuellement en train de conduire des tests pour déterminer la meilleure approche possible », ajoute-t-il.

Suite à l'acquisition d'AdScape, Google a déposé en avril dernier une demande de brevets relative à la la mise au point d'un dispositif qui permettrait d'établir le profil psychologique d'un internaute en fonction des actions qu'il accomplit dans un jeu ou univers en ligne tel que World Of WarCraft ou Second Life. En analysant ses échanges avec les autres protagonistes de l'aventure, ses actions ou son attitude, il serait possible d'établir le profil psychologique d'un joueur sans interférer avec l'expérience de ce dernier, l'objectif étant d'exploiter ces informations pour faire correspondre les publicités affichées en jeu à sa personnalité. En mai dernier, Google précisait toutefois afin de faire taire les critiques naissantes qu'une telle demande ne signifiait pas qu'il avait forcément l'intention d'exploiter ce type de technologie.

Alors qu'aux Etats-Unis enfle une polémique relative à l'utilisation de « publicité comportementale » sur le réseau social Facebook, la publicité ciblée in game risque de provoquer l'ire des défenseurs de la vie privée. Du côté des joueurs, l'accueil est mitigé : certains s'indignent que les éditeurs trouvent le moyen de monétiser encore par la publicité des productions qui sont déjà vendues plusieurs dizaines d'euros pièce, tandis que d'autres estiment que ces réclames ajoutent encore au réalisme des jeux, en rappelant que les simulations sportives ont longtemps été ornées de fausses publicités...
Modifié le 20/09/2018 à 14h29
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top