+77% pour l'amorçage dans les jeunes pousses

Jérôme Bouteiller
09 novembre 2007 à 16h28
0
Spécialiste des levées de fonds, la banque d'affaire Chausson Finance vient de publier son 18e baromètre du capital risque français, confirmant le redressement du secteur.

Avec 397 millions de montants investis au premier semestre 2007 dans 278 dossiers, le secteur affiche ainsi une belle progression de +7% même si les montants investis restent inférieurs aux 667 millions d'euros dépensés au premier semestre 2000, pendant la bulle internet.

Avec 90 millions d'euros, le secteur du logiciel garde la préférence des investisseurs, loin devant les télécoms (33 M€). Par contre, les jeunes pousses de l'internet et du e-commerce retrouvent les faveurs des investisseurs en captant au premier semestre plus de 70 millions d'euros, soit une hausse de plus de 72%.

Cette renaissance de l'internet s'accompagne d'ailleurs d'une forte hausse de l'amorçage, de l'ordre de 77%, qui capte désormais plus de 44 millions d'euros d'investissement, une somme qui reste toutefois loin de ce que les fonds peuvent investir dans les premiers (123 M€) ou surtout les seconds tours de financement (226 M€) des jeunes pousses.

Selon Chausson Finance, les grands gagnants du premier semestre auront ainsi été Expway (25,3 M€), Corevalve (24,4 M€), WRT (19 M€), Cerenicimo (18 M€) et enfin Streamezzo (17,1 M€).

0226000000658504-photo-chausson-finance-s1-2007.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'UE envisage de renforcer les limites d'émission de CO2 pour le secteur automobile
Clubic évolue (en douceur)
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
5G : plusieurs dizaines d'élus de gauche veulent repousser le lancement de la technologie
Le data center sous-marin de Microsoft refait surface après deux ans d'immersion
AMD dévoile le design de sa Radeon RX 6000 sur Twitter
Après Bouygues, au tour de RED by SFR d'augmenter des forfaits sans possibilité de refus
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
scroll top